Saint-Vaast-en-Chaussée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Vaast.
Saint-Vaast-en-Chaussée
Mairie.
Mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Somme
Arrondissement Amiens
Canton Flixecourt
Intercommunalité Communauté de communes du Bocage et de l'Hallue
Maire
Mandat
Marc Vignolle
2014-2020
Code postal 80310
Code commune 80722
Démographie
Population
municipale
513 hab. (2017)
Densité 109 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 58′ 15″ nord, 2° 12′ 23″ est
Altitude Min. 20 m – Max. 95 m
Superficie 4,72 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Somme

Voir sur la carte administrative de la Somme
City locator 14.svg
Saint-Vaast-en-Chaussée

Géolocalisation sur la carte : Somme

Voir sur la carte topographique de la Somme
City locator 14.svg
Saint-Vaast-en-Chaussée

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Vaast-en-Chaussée

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Vaast-en-Chaussée

Saint-Vaast-en-Chaussée est une commune française, située dans le département de la Somme en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes voisines[modifier | modifier le code]

Cliquer sur la carte pour agrandir.

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Saint-Vaast-en-Chaussée Blason De gueules à deux têtes de mulet de profil affrontées et accolées, la première de sable oreillée et chevelée d'argent, la seconde d'argent, oreillée et chevelée de sable.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
    Henri Dècle    
mars 2001 2008 André Damagnez    
mars 2008[1] en cours
(au 6 mai 2014)
Marc Vignolle   Réélu pour le mandat 2014-2020 [2]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[4],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 507 habitants, en diminution de -1,74 % par rapport à 2009 (Somme : 0,32 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
470 526 616 644 738 735 748 757 701
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
732 748 727 713 692 607 565 522 485
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
421 348 300 260 224 208 221 186 172
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
229 281 347 484 528 563 522 518 507
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Pour l'année scolaire 2016-2017, la commune héberge une école publique, maternelle et élémentaire de 40 élèves, située en zone B, dans l'académie d'Amiens[7].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Église[modifier | modifier le code]

Située au cœur du village, à côté de la mairie, l'église est placée sous le vocable de saint Vaast. Elle remonte à 1833, comme l'atteste la date portée sur sa façade. C'est un édifice de style néo-classique, à vaisseau unique, construit en lits alternés de briques et pierres calcaires, pour les élévations nord et sud et en calcaire seul pour la façade principale.

D'un plan simple et d'un intérieur assez sobre, l'église possède un maître-autel réalisé en 1844 et des verrières illustrant la dévotion à saint Vaast, exécutées par la maison Bazin en 1875. Deux verrières, saint Jean-Baptiste et sainte Thérèse d'Avila, sont signées « Veuve Nicolas Lorin, Chartres », Marie Françoise Dian à sa naissance, datées entre 1882 et 1889 et répertoriées dans l'Inventaire général du patrimoine culturel (baies 9 et 10)[8].

La cloche, fondue en 1861, est en acier, ce qui est assez rare pour être souligné[9].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Henri Dècle (1939-2012), fut maire de Saint-Vaast-En-Chaussée et professeur des écoles .

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Liste des maires de la Somme », sur http://www.somme.pref.gouv.fr, (consulté le 19 mars 2009)
  2. « Liste des maires de la Somme » [xls], Liste des élus du département de la Somme, Préfecture de la Somme, (consulté le 9 juin 2014)
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  7. L'école sur le site de l'éducation nationale.
  8. « Ensemble de 2 verrières : Saint Jean-Baptiste et sainte Thérèse d'Avila (baies 9 et 10) », notice no IM80000278, base Palissy, ministère français de la Culture
  9. Itinéraires du Patrimoine, livret N°181. Direction régionale des Affaires culturelles de Picardie, Amiens

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :