Saint-Symphorien (Lozère)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Saint-Symphorien
Saint-Symphorien (Lozère)
Pont sur l'Ance, près du hameau de l'Ancette.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Lozère
Arrondissement Mende
Canton Grandrieu
Maire délégué Bernard Bacon
2019-2020
Code postal 48600
Code commune 48184
Démographie
Gentilé Saint-Symphorians
Population 226 hab. (2016 en diminution de 10,67 % par rapport à 2011)
Densité 6,8 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 50′ 26″ nord, 3° 37′ 31″ est
Altitude Min. 948 m
Max. 1 237 m
Superficie 33,28 km2
Historique
Commune(s) d’intégration Bel-Air-Val-d'Ance
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Lozère
Voir sur la carte administrative de la Lozère
City locator 15.svg
Saint-Symphorien
Géolocalisation sur la carte : Lozère
Voir sur la carte topographique de la Lozère
City locator 15.svg
Saint-Symphorien
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 15.svg
Saint-Symphorien
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 15.svg
Saint-Symphorien

Saint-Symphorien est une ancienne commune française, située dans le département de la Lozère en région Occitanie.

Ses habitants sont appelés les Saint-Symphorians.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Saint-Symphorien se situe dans le nord-est du département en limite avec la Haute-Loire à une altitude d'environ 1 200 m.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Saint-Symphorien[1]
Thoras
(Haute-Loire)
Chambon-le-Château
(Bel-Air-Val-d'Ance)
Saint-Symphorien Saint-Christophe-d'Allier
(Haute-Loire)
Saint-Paul-le-Froid Grandrieu Saint Bonnet-Laval

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Les rivières Ance du Sud et Grandrieu arrosent la commune.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Au cours de la Révolution française, la commune porte le nom de Grand-Air[2].

En 1835, une partie du territoire communal est cédée pour la création de la commune de Chambon qui deviendra en 1896 Chambon-le-Château, ce qui représente une perte de population de 415 habitants[2].

Le , elle fusionne avec Chambon-le-Château pour constituer la commune nouvelle de Bel-Air-Val-d'Ance[3].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires délégués de Saint-Symphorien
Période Identité Étiquette Qualité
janvier 2019 En cours Bernard Bacon    
Liste des maires de Saint-Symphorien[4]
Période Identité Étiquette Qualité
1896 1909 Jacques Nauton    
1909 1912 Pierre Delmas    
1912 1915 Léopold Nauton    

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

|L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[6].

En 2016, la commune comptait 226 habitants[Note 1], en diminution de 10,67 % par rapport à 2011 (Lozère : -0,37 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 3101 5351 2481 1231 3969811 0911 2001 921
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 1401 1391 1101 0161 0791 2551 1751 1711 209
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 1791 2051 1451 025951877811704651
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
640541427377307257267247233
2016 - - - - - - - -
226--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église du village, datée de 1068.
  • Tour du hameau de l'Ancette, dernier vestige d'un château qui tomba en ruines au XVIIe siècle.
  • Église du hameau de Chams, construite en 1877 par les villageois.
  • Centrale hydroélectrique, au lieu-dit Bouffarel, datant de 1935, portée à l'Inventaire général en 1993[8] (propriété privée).

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]