Saint-Siméon (Orne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Siméon.

Saint-Siméon
Saint-Siméon (Orne)
L'église Saint-Siméon.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Orne
Arrondissement Alençon
Canton Bagnoles-de-l'Orne
Intercommunalité Communauté de communes Andaine-Passais
Maire délégué Patrick Rabaglia
Code postal 61350
Code commune 61455
Démographie
Gentilé Simonéens
Population 251 hab. (2015)
Densité 16 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 28′ 04″ nord, 0° 44′ 46″ ouest
Altitude Min. 130 m
Max. 212 m
Superficie 16,13 km2
Historique
Commune(s) d’intégration Passais-Villages
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte administrative de l'Orne
City locator 15.svg
Saint-Siméon

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte topographique de l'Orne
City locator 15.svg
Saint-Siméon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Saint-Siméon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Saint-Siméon

Saint-Siméon est une ancienne commune française, située dans le département de l'Orne en région Normandie, devenue le une commune déléguée au sein de la commune nouvelle de Passais-Villages[1].

Elle est peuplée de 251 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est au sud du Passais, aux confins du Bocage mayennais. Son bourg est à 6 km au sud de Passais, à 9,5 km au nord-est de Gorron, à 13 km au nord-ouest d'Ambrières-les-Vallées et à 19 km au sud-ouest de Domfront[2].

Le point culminant (212/213 m) se situe au sud-ouest, entre les lieux-dits la Pierre et la Haute Fermerie. Le point le plus bas (130 m) correspond à la sortie du ruisseau de Beslay du territoire, au sud-est. La commune est bocagère.

Communes limitrophes de Saint-Siméon[3]
L'Épinay-le-Comte Passais Saint-Fraimbault
Lesbois (53) Saint-Siméon[3] Couesmes-Vaucé (53)
Gorron (53) Gorron (53), Couesmes-Vaucé (53) Couesmes-Vaucé (53)

Toponymie[modifier | modifier le code]

Partie ornaise de Vaucé jusqu'en 1836, la commune est alors renommée Saint-Siméon[4], vénérant ainsi Syméon, personnage de l'Évangile selon Luc qui apparaît lors de la Présentation au Temple figurée dans l'église paroissiale par une sculpture classée du XVe siècle.

Le gentilé est Simonéen.

Histoire[modifier | modifier le code]

À la Révolution française, la paroisse de Vaucé a été amputée de sa partie normande devenue en 1836 la commune de Saint-Siméon.[réf. souhaitée]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
? ? Laigre Lessart - -
? 1983 Jean Jamelot - -
1983[5] avril 2014 Gérard Nicolas SE Instituteur
avril 2014[6] juillet 2015 Didier de La Choue de La Mettrie[Note 2] SE Retraité ingénieur agricole
juillet 2015[7] en cours Patrick Rabaglia SE  
Les données manquantes sont à compléter.


Le conseil municipal est composé de neuf membres (pour onze sièges) dont le maire et deux adjoints[8].

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2015, la commune comptait 251 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2008, 2013, 2018, etc. pour Saint-Siméon[9]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 3]. Saint-Siméon (à l'époque, « Vaucé ») a compté jusqu'à 1 959 habitants en 1800.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 8821 9591 6411 6351 6701 6641 6021 5621 518
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 4711 3911 3571 2561 2491 1101 1581 0791 054
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 0231 016952807825799751728689
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 2015
604512400340281261270252251
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

La Présentation au Temple.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2015.
  2. Patronyme retenu officiellement (« La liste des maires élus ou réélus en 2014 » [PDF], sur orne.gouv.fr, préfecture de l'Orne (consulté le 3 mai 2014)).
  3. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « recueil des actes administratifs de l'Orne »
  2. Distances routières les plus courtes selon Viamichelin.fr
  3. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  4. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. « Municipales à Saint-Siméon. Le maire ne se représente pas », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 15 janvier 2015)
  6. « Didier de la Mettrie a été élu maire », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 15 janvier 2015)
  7. « Patrick Rabaglia a été élu maire », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 8 juillet 2015)
  8. « Saint-Siméon (61350) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 3 mai 2014)
  9. Date du prochain recensement à Saint-Siméon, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 20112012201320142015 .
  11. « Groupe sculpté : Présentation au Temple », notice no PM61000925, base Palissy, ministère français de la Culture.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]