Saint-Servais (Finistère)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Servais.
Saint-Servais
Enclos paroissial.
Enclos paroissial.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Finistère
Arrondissement Morlaix
Canton Landivisiau
Intercommunalité Pays de Landivisiau
Maire
Mandat
Bernard Michel
2014-2020
Code postal 29400
Code commune 29264
Démographie
Gentilé Saint-Servaisiens
Population
municipale
799 hab. (2015 en augmentation de 10,97 % par rapport à 2010)
Densité 78 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 31′ nord, 4° 09′ ouest
Superficie 10,29 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Finistère

Voir sur la carte administrative du Finistère
City locator 14.svg
Saint-Servais

Géolocalisation sur la carte : Finistère

Voir sur la carte topographique du Finistère
City locator 14.svg
Saint-Servais

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Servais

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Servais
Liens
Site web http://www.saint-servais-29.fr/

Saint-Servais [sɛ̃sɛʁvɛ] (en breton : Sant Servez) est une commune du département du Finistère, dans la région Bretagne, en France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Saint Servais, en breton Sant Servez Kallag, doit son toponyme au saint éponyme Saint Servais de Tongres[réf. nécessaire].

Histoire[modifier | modifier le code]

Moyen Âge[modifier | modifier le code]

Saint-Servais fut érigée en trève de Plounéventer en 1587, et faisait partie de l'archidiaconé de Kemenet-Ily relevant de l'évêché de Léon.

Époque moderne[modifier | modifier le code]

Révolution française[modifier | modifier le code]

En 1792, en réponse à une enquête, la municipalité de Saint-Servais répond que le nombre de personnes « qui ont besoin d'assistance » est de 116 (sur 726 habitants)[1].

En 1799, il n'y a plus que 46 marchands de toiles à Saint-Thégonnec (mais c'est encore la commune où ils sont les plus nombreux), 26 à Guiclan, 23 à Plouvorn, 16 à Bodilis, 10 à Landivisiau, 4 à Saint-Servais, etc..[2].

Le XIXe siècle[modifier | modifier le code]

L'ossuaire de Saint-Servais servit un temps d'école[3].

Le XXe siècle[modifier | modifier le code]

La Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Le monument aux morts de Saint-Servais porte les noms de 30 soldats morts pour la France pendant la Première Guerre mondiale[4].

La Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Le monument aux morts de Saint-Servais porte les noms de sept personnes mortes pour la France pendant la Seconde Guerre mondiale ; parmi elles Jean Abgrall[5], mort au Liban, alors mandat français[4].

Le barde autonomiste Auguste Bocher, originaire de Saint-Servais, aurait aussi été assassiné, ainsi que son frère, à Duault par des résistants du maquis de Callac[6], mais ce fait est nié par certains, qui accusent de faux résistants d'être les auteurs de ce meurtre[7].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs[8]
Période Identité Étiquette Qualité
1793 1798 Guillaume Corre    
1799 1813 Jean Boderiou[9]    
1813 1815 Jacques Guennegan    
1816 1817 Nicolas Abhervé Guéguen[10]    
1818 1829 Yves Le Bras[11]   Cultivateur
1830 1831 Claude Mével    
1832 1845 Jean Kerdilès[12]   Cultivateur. Gendre d'Yves Le Bras, maire entre 1818 et 1829.
1845 1847 Jean Marie Boderiou[13]   Fils de Jean Boderiou, maire entre 1799 et 1913.
1847 1848 Hervé Pouliquen    
1848 1850 François Marie Abhervé Guéguen[14]   Fils de Nicolas Abhervé Guéguen, maire en 1816-1817.
1852 1871 Yves Marie Kerdoncuff[15]   Propriétaire. Célibataire.
1871 1876 Alain Boderiou[16]   Fils de Jean Marie Boderiou, maire entre 1845 et 1847.
1876 1881 Yves Marie Kerdoncuff   Déjà maire entre 1852 et 1871.
1882 1887 Jacques Kerdoncuff[17]   Célibataire. Frère d'Yves Marie Kerdoncuff, maire précédent.
juin 1887 août 1887 Jean Moysan    
1887 1889 Ollivier Kerdilès[18]   Propriétaire cultivateur. Fils de Jean Kerdilès, maire entre 1832 et 1845.
1889 1900 Jean Louis Kerdoncuff    
1900 1912 Ollivier Kerdilès   Déjà maire entre 1887 et 1889
1912 1940 Olivier Le Gall    
1940 1944 Jean Louis Kerdilès[19]   Fils d'Ollivier Kerdilès, maire entre 1887 et 1889 et entre 1900 et 1912
1944 1977 Jean Joseph    
1977 1989 Isidore Mazurié    
1989 2001 Bernadette Brenaut    
2001 2014 Laurent Mazurié    
2014 en cours Bernard Michel DVD Employé
Les données manquantes sont à compléter.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Monuments[modifier | modifier le code]

Le calvaire.

La commune abrite deux monuments historiques :

Musée[modifier | modifier le code]

  • Le musée Yan' Dargent[22].

Événements[modifier | modifier le code]

Naissances[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Yan' Dargent.

Décès[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
699 722 509 698 774 768 762 793 787
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
779 732 723 746 738 739 750 748 723
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
743 736 747 679 663 637 581 572 534
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2015
501 470 426 568 505 553 637 772 799
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[23] puis Insee à partir de 2006[24].)
Histogramme de l'évolution démographique

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Rohou, "Fils de ploucs", tome 1, 2005, éditions Ouest-France, [ISBN 2-7373-3452-7]
  2. Jean Rohou, "Fils de ploucs", tome 1, 2005, éditions Ouest-France, [ISBN 2-7373-3452-7]
  3. Jean Rohou, "Fils de ploucs, tome 1, 2005, éditions Ouest-France, [ISBN 2-7373-3452-7]
  4. a et b http://www.memorialgenweb.org/memorial3/html/fr/resultcommune.php?idsource=22878
  5. Jean Pierre Abgrall, né le à Saint-Servais, soldat au 24e régiment mixte colonial, tué le à Beyrouth
  6. http://francoisemorvan.com/travaux/miliciens-contre-maquisards-ou-la-resistance-trahie/complements/
  7. Auguste Bocher aurait été assassiné par des « résistants » de la dernière heure, qui auraient profité de la guerre pour assouvir une vengeance personnelle à l'encontre du régisseur du marquis de Kerouartz à Saint-Servais, à la suite d'une histoire de braconnage. Le jour de l'enterrement, ces personnages étaient ivres et ont sommairement assassiné le frère du barde, allant même jusqu'à danser sur son cadavre
  8. http://www.archives-finistere.fr/sites/default/files/maires_saint-servais.pdf
  9. Jean Boderiou, né le à Saint-Servais, mort le à Saint-Servais
  10. Nicolas Abhervé Guéguen, né le à Leslem Bras en Saint-Servais, mort le à Leslem Bras
  11. Yves Le Bras, né le à Bodilis, mort le à Keranguéven en Saint-Servais
  12. Jean Kerdilès, né le 12 messidor an VIII à Plougourvest, mort le à Keranguéven en Saint-Servais
  13. Jean Marie Boderiou, né le [12 fructidor an V] à Saint-Servais, mort le à Saint-Servais
  14. François Marie Abhervé Guéguen, né le à Leslem Bras, mort le à Leslem Bras
  15. Yves Marie Kerdoncuff, né en 1817 à Lanneuffret, mort le à Gamer Bras en Saint-Servais
  16. Alain Boderiou, né le à Leslem Bian en Saint-Servais, mort le à Saint-Servais
  17. Jacques Kerdoncuff, mort le à Saint-Servais
  18. Ollivier Kerdilès, né le à Saint-Servais, mort le à Keranguéven en Saint-Servais
  19. Jean Louis Kerdilès, né le à Saint-Servais, mort le à Keranguéven en Saint-Servais
  20. Notice no PA00090438, base Mérimée, ministère français de la Culture
  21. Notice no PA00090439, base Mérimée, ministère français de la Culture
  22. http://yan.dargent.free.fr Musée Yan' Dargent
  23. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  24. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.