Saint-Preux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Preux (homonymie).
Saint-Preux
Naissance
Paris
Activité principale Compositeur, pianiste, chef d'orchestre et ancien chanteur[1].
Genre musical Classique, Rock, Musique électronique
Instruments Piano
Années actives Depuis 1965
Labels S.P.S.A.
Site officiel www.saint-preux.fr

Saint-Preux, né Christian Saint-Preux Langlade à Paris en 1950, est un compositeur, pianiste et chef d'orchestre français.

Biographie[modifier | modifier le code]

À six ans, il compose ses premières pièces pour orgue et depuis, plus de quatre cents partitions[réf. nécessaire] constituent son œuvre. La commune de Mervent et sa forêt en Vendée sont la toile de fond de son inspiration musicale.

Il se fait connaître à l'âge de 19 ans par sa participation au Festival de Sopot de 1969[2] où il dirige un orchestre dans l'interprétation de sa composition La Valse de l'enfance. Il y remporte le prix de la Presse internationale.

Dans les années suivantes, deux de ses compositions connaissent un grand succès auprès du public : Concerto pour une voix, interprété par Danielle Licari et Le Piano sous la mer[3].

Il crée en 1989 pour l'Unicef Les Cris de la Liberté, un hymne pour les droits de l’Homme et de l'Enfant. À cette occasion, Saint-Preux rencontre le Pape Jean-Paul II à qui il dédie le manuscrit.

Il joue avec de nombreux orchestres : l'Orchestre Symphonique de Londres, l'Orchestre Symphonique de Pologne et les Chœurs de Cracovie, l'Orchestre philharmonique de Paris et l'Orchestre symphonique de Montréal.

Il a vendu plus de 30 millions de disques du Concerto pour une voix à travers le monde (le disque est sorti le 26 décembre 1969).[réf. nécessaire]

Il est le père de Clémence Saint-Preux.

Discographie[modifier | modifier le code]

Singles
  • 1967 : Je vais pleurer sur ma tombe - L'orage - L'invasion des corbeaux - J'ai la paix dans l'âme
  • 1968 : Une étrange musique - Je ne suis plus - Le Francophonissime
  • 1968 : La Vendée, ma France - Je ne vis que pour toi - Fille de roi - Nous partirons ensemble
  • 1969 : La valse de l'enfance - Une fleur, un sourire, un baiser
  • 1970 : Adagio romantique - Double concerto
  • 1971 : Toccata - Choral et Fugue
  • 1975 : Your Hair - Le rêve
  • 1976 : The sun is gonna rain - Ballade of love
  • 1979 : Concerto pour elle - Variations étranges
  • 1980 : Un été 80 - Sonate
Albums, compilations
  • 1969 : Concerto pour une voix (album)
  • 1972 : Le Piano sous la mer (album)
  • 1973 : La Passion (album)
  • 1974 : La Fête triste (coffret de 2 x 33 tours)
  • 1975 : Missa amoris (album)
  • 1976 : Samara (album)
  • 1977 : Feel Good - Concerto pour Piano (album)
  • 1977 : Symphonie pour la Pologne (album)'
  • 1978 : Expression (album)
  • 1979 : Atlantis (album)
  • 1979 : Le piano enchanté (compilation)
  • 1981 : To be or not (album)
  • 1980 : Confidence (compilation)
  • 1983 : Le Piano d'Abigaïl (album)
  • 1986 : Odyssée (album)
  • 1987 : Invitation à Paris (compilation)
  • 1989 : Les Cris de la Liberté (compilation)
  • 1991 : Phytandros (album)
  • 1994 : The last opera (album)
  • 1999 : Free Yourself (album)
  • 2005 : Concerto pour deux voix (compilation)
  • 2007 : Jeanne la romantique (album)
  • 2009 : À la demande du violoniste Ivry Gitlis, Saint-Preux compose un nocturne pour violon [réf. nécessaire]
  • 2009 : Le Désir (compilation)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Il ne chante plus de puis la moitié des années 1970.
  2. Biographie officielle.
  3. L'Express, no 991. Presse-Union (1970) p. 43 ; Billboard, "Hits of the World", 22 aout 1970, page 83 [1] et [2]