Saint-Preux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Saint-Preux
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Christian Désiré Langlade
Nationalité
Activités
Enfant
Autres informations
Mouvement
Instruments
Genres artistiques
Site web

Saint-Preux, pseudonyme de Christian Langlade, est un compositeur, pianiste et chef d'orchestre français né le dans le 11e arrondissement de Paris.

Il est le père de Clémence Saint-Preux.

Biographie[modifier | modifier le code]

Christian Langlade[1], futur Saint-Preux, naît le dans le 11e arrondissement de Paris[2].

Il se fait connaître à l'âge de 19 ans par sa participation au Festival de Sopot de 1969 où il dirige un orchestre symphonique dans l'interprétation de sa composition La Valse de l'enfance[3].

Dans le même temps, deux de ses compositions connaissent un grand succès auprès du public : Concerto pour une voix, interprété par Danielle Licari, et Le Piano sous la mer[4].

S'il utilise sa voix ou chante quelquefois dans les premiers albums, cela cesse après l'album Samara en 1976[5].

Pour l'Unicef, il crée en 1986 Les Cris de la Liberté, un hymne pour les droits de l’Homme et de l'Enfant[3].

Discographie[modifier | modifier le code]

Singles
  • 1967 : Je vais pleurer sur ma tombe - L'Orage - L'Invasion des corbeaux - J'ai la paix dans l'âme
  • 1968 : Une étrange musique - Je ne suis plus
  • 1968 : Le Francophonissime (générique de ce jeu télévisé)
  • 1968 : La Vendée, ma France - Je ne vis que pour toi - Fille de roi - Nous partirons ensemble
  • 1969 : La Valse de l'enfance - Une fleur, un sourire, un baiser
  • 1970 : Adagio romantique - Double Concerto
  • 1971 : Toccata - Choral et Fugue
  • 1972 : Le piano sous la mer - Le voyage
  • 1972 : L'ivresse des profondeurs - La rencontre
  • 1973 : La Passion - Impressions
  • 1974 : Aria - Thème du garçon
  • 1975 : Your Hair - Le Rêve
  • 1975 : Missa amoris - Tristitia
  • 1976 : The Sun is Gonna Rain - Ballade of love
  • 1977 : Feel good - Where angels go
  • 1978 : Expression I - Expression VII
  • 1979 : Save me Atlantis - Sunken continent
  • 1979 : Concerto pour elle - Variations étranges
  • 1980 : Un été 80 - Sonate
  • 1981 : No more Nadine - Entre le rêve et l'oubli
  • 1982 : Le monde un matin - Le premier levé
  • 1983 : Ecstasy - le piano d'Abigail 1
  • 1984 : Symphonie rêvée - Symphonie éternelle
  • 1991 : Phytandros - Aria de Syrna
  • 1994 : The last opera - le rêve
  • 1995 : Concerto pour une voix - Rhapsodie
  • 1996 : Terra Mondo - La tourmente
  • 1998 : My Prophecy (album, hip hop, instrumental)
  • 2005 : Concerto pour deux voix (chanté, instrumental et making of)
Albums, compilations
  • 1970 : Concerto pour une voix (album)
  • 1972 : Le Piano sous la mer (album)
  • 1973 : La Passion (album)
  • 1974 : La Fête triste (coffret de 2 x 33 tours)
  • 1975 : Missa Amoris (album)
  • 1976 : Samara (album)
  • 1977 : Feel Good - Concerto pour piano (album)
  • 1977 : Symphonie pour la Pologne (album)'
  • 1978 : Expression (album)
  • 1979 : Atlantis (album)
  • 1979 : Le Piano enchanté (compilation)
  • 1980 : Confidence (compilation)
  • 1981 : To be or not (album)
  • 1983 : Le Piano d'Abigaïl (album)
  • 1986 : Odyssée (album)
  • 1987 : Invitation à Paris (compilation)
  • 1989 : Les Cris de la Liberté (compilation)
  • 1989 : 20 ans (double compilation)
  • 1991 : Phytandros (album)
  • 1994 : The Last Opera (album)
  • 1999 : Free Yourself (album)
  • 2005 : Concerto pour deux voix (compilation)
  • 2007 : Jeanne la romantique (album)
  • 2009 : À la demande du violoniste Ivry Gitlis, Saint-Preux compose un nocturne pour violon [réf. nécessaire]
  • 2009 : Le Désir (compilation)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Juliette Guérit, « Mervent. Ils se souviennent des étés avec Saint-Preux » Accès limité, sur Ouest-France, (consulté le ).
  2. « Saint-Preux », sur musee.sacem.fr (consulté le ).
  3. a et b « Qu'est-il devenu ? Saint-Preux », Le Soir, (consulté le )
  4. L'Express, no 991. Presse-Union (1970) p. 43 ; Billboard, "Hits of the World", 22 aout 1970, page 83 [1] et [2]
  5. Samara sur Discogs

Liens externes[modifier | modifier le code]