Saint-Pierre-du-Vauvray

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune de l’Eure
Cet article est une ébauche concernant une commune de l’Eure.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Saint-Pierre-du-Vauvray
Le pont sur la Seine.
Le pont sur la Seine.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Eure
Arrondissement Les Andelys
Canton Louviers
Intercommunalité Communauté d'agglomération Seine-Eure
Maire
Mandat
Alain Loeb
2014-2020
Code postal 27430
Code commune 27598
Démographie
Gentilé Saint Pierrois
Population
municipale
1 302 hab. (2014)
Densité 249 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 13′ 58″ nord, 1° 13′ 19″ est
Altitude Min. 7 m – Max. 128 m
Superficie 5,22 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Normandie

Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 14.svg
Saint-Pierre-du-Vauvray

Géolocalisation sur la carte : Eure

Voir sur la carte topographique de l'Eure
City locator 14.svg
Saint-Pierre-du-Vauvray

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Pierre-du-Vauvray

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Pierre-du-Vauvray
Liens
Site web www.saintpierreduvauvray.com

Saint-Pierre-du-Vauvray est une commune française située dans le département de l'Eure en région Normandie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Voies routières[modifier | modifier le code]

La commune est desservie par la D313 sur l'axe Louviers - Les Andelys.

Un pont routier reconstruit après la Seconde guerre mondiale traverse la Seine entre la rive gauche et l'île du Bac, frontière avec la commune d'Andé. C'est le seul pont existant avant le barrage de Poses entre Le Manoir et Les Andelys.

Transport ferroviaire[modifier | modifier le code]

La commune est traversée par la ligne ferroviaire de Paris à Rouen.

Le bâtiment voyageurs de la gare de Saint-Pierre-du-Vauvray est implanté sur son territoire.

Avant 1940, la gare était le point de passage obligé des trains de la ligne Louviers - Les Andelys.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Attestée sous les formes Wavrey en 996 et 1026 [1], Saint Pere de Vauvrey en 1372 [2], Saint pierre de Vauvray de 1587 à 1719, Saint Pierre du Vauvray en 1741 [1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Saint-Pierre-du-Vauvray Blason D'azur à la barre partie de gueules et d'argent, accompagnée en chef d'une étoile d'or et en pointe de deux clés d'argent passées en sautoir.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs de 1789 à 1876 (nommés par le préfet)
Période Identité Étiquette Qualité
         


an 3 : J.P. Lequeu
an 8 : P. Hache
1814 : Dannequin
1832 : J.B. Labelle
1838 : Lequeu
1848 : E. Labelle
1852 : N. Laquerrière
1866 : E. Labelle
1874 : F. Laquerrière

Liste des maires successifs de 1876 à 1940 (élus)
Période Identité Étiquette Qualité
         


1876 : Labourmène
1880 : Paul Labelle
1908 : A. Labelle
1914 : Ch. Labelle
1919 : Ed. Morisot
1922 : Ch. Labelle
Liste des maires de 1944 à nos jours :

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1944 1947 Auguste Clément    
1947 1977 J. Riquier    
1977 1997 Jean Recher    
1997 2008 P. Clérout    
mars 2008 en cours Alain Loeb DVG Retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du milieu des années 2000, les populations légales des communes sont publiées annuellement. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[4],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 1 302 habitants, en diminution de -3,2 % par rapport à 2009 (Eure : 2,59 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
486 316 347 415 408 404 396 504 485
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
460 542 529 553 550 598 574 599 685
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
662 665 647 741 773 752 720 722 864
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014
911 929 929 1 201 1 113 1 346 1 333 1 329 1 302
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b François de Beaurepaire - Les noms des communes et anciennes paroisses de l'Eure, Page 187
  2. Ernest Nègre - Toponymie générale de la France: Tome 3, page 1572
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  7. « Église Saint-Pierre », notice no IA00019236, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  8. « Monument aux morts », notice no IA00019573, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  9. « Château Saint-Pierre », notice no IA00019234, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  10. « Château fort », notice no IA00019230, base Mérimée, ministère français de la Culture.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :