Saint-Pierre-d'Amilly

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Pierre.

Saint-Pierre-d'Amilly
Saint-Pierre-d'Amilly
La mairie.
Blason de Saint-Pierre-d'Amilly
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Charente-Maritime
Arrondissement Rochefort
Canton Surgères
Intercommunalité Communauté de communes de Surgères
Maire
Mandat
Fanny Bastel
2014-2020
Code postal 17700
Code commune 17382
Démographie
Gentilé Pierritains, Pierramilliens
Population
municipale
537 hab. (2015 en augmentation de 18,02 % par rapport à 2010)
Densité 27 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 10′ 04″ nord, 0° 41′ 12″ ouest
Altitude Min. 11 m
Max. 69 m
Superficie 19,81 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Charente-Maritime

Voir sur la carte administrative de la Charente-Maritime
City locator 14.svg
Saint-Pierre-d'Amilly

Géolocalisation sur la carte : Charente-Maritime

Voir sur la carte topographique de la Charente-Maritime
City locator 14.svg
Saint-Pierre-d'Amilly

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Pierre-d'Amilly

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Pierre-d'Amilly

Saint-Pierre-d'Amilly est une commune du sud-ouest de la France, située dans le département de la Charente-Maritime (région Nouvelle-Aquitaine). Ses habitants sont appelés les Pierritains ou Pierramilliens et les Pierritaines ou Pierramilliennes [1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation et accès[modifier | modifier le code]

La commune se trouve à l'extrême nord-est du département de la Charente-Maritime ; elle est limitrophe des Deux-Sèvres et située à 3 km du village de Mauzé-sur-le-Mignon, à 10 km de Surgères, son chef-lieu de canton.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Saint-Pierre-d'Amilly[2]
Cramchaban
Benon Saint-Pierre-d'Amilly[2] Mauzé-sur-le-Mignon
(Deux-Sèvres)
Saint-Georges-du-Bois Saint-Saturnin-du-Bois

Histoire[modifier | modifier le code]

Par ordonnance du 28 décembre 1825, la commune de Courdault est supprimée et rattachée à celle de Saint-Pierre-d'Amilly.


Administration[modifier | modifier le code]

Sous la Révolution, la commune prend le nom d'Amilly.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
    Roger Larelle    
2001 2014 Nadette Durand    
2014 en cours Fanny Bastel   Salariée du secteur médical
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[4].

En 2015, la commune comptait 537 habitants[Note 1], en augmentation de 18,02 % par rapport à 2010 (Charente-Maritime : +2,83 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
375365407452589566580590545
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
579612595570592589534533549
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
522533506428411395396364373
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
412414366390409386428434440
2013 2015 - - - - - - -
517537-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

La commune abrite un établissement de l'INRA, le site du Magneraud spécialisé dans l'élevage (aviculture, héliciculture, apiculture). Ce site accueille aussi une implantation du GEVES qui travaille sur l'homologation des nouvelles variétés végétales[7], il collabore aussi avec ARVALIS - Institut du végétal.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Pierre.
  • L'église Saint-Pierre a été construite en calcaire et en crépi en 1871, pour remplacer deux églises plus anciennes, détruites par les guerres ayant ravagé la région[8].
  • La commune comporte aussi un monument aux morts, à proximité de l'église Saint-Pierre.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Les gentilés de Charente-Maritime
  2. Carte IGN sous Géoportail
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  7. le GEVES
  8. Le Patrimoine des Communes de la Charente-Maritime, FLOHIC Éditions, Tome II, p. 1091


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :