Saint-Pierre-Bellevue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saint-Pierre-Bellevue
Eglise du Compeix.
Eglise du Compeix.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Creuse
Arrondissement Aubusson
Canton Bourganeuf
Intercommunalité Communauté de communes CIATE, Bourganeuf/Royère-de-Vassivière
Maire
Mandat
Jean-Louis Pateyron
2014-2020
Code postal 23460
Code commune 23232
Démographie
Population
municipale
222 hab. (2014)
Densité 6,8 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 55′ 01″ nord, 1° 53′ 21″ est
Altitude Min. 512 m
Max. 808 m
Superficie 32,78 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Creuse

Voir sur la carte administrative de la Creuse
City locator 14.svg
Saint-Pierre-Bellevue

Géolocalisation sur la carte : Creuse

Voir sur la carte topographique de la Creuse
City locator 14.svg
Saint-Pierre-Bellevue

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Pierre-Bellevue

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Pierre-Bellevue

Saint-Pierre-Bellevue (Sent Peir[1] en occitan) est une commune française située dans le département de la Creuse en région Nouvelle-Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Carte de la commune.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Le Tourtoulloux reçoit le ruisseau du Pic et le Rio Fourtou à 500 mètres du Compeix. Il forme alors les cascades d'Augerolles. Il passe à côté d'Augerolles puis de Saint-Pardoux et va ensuite se jeter dans la Maulde à côté du Moulin de l'Age.

Afin de protéger le site, la Communauté de communes Bourganeuf et Royère-de-Vassivière a acheté en 2007 près de 18 hectares de la tourbière de la Mazure située sur les communes de Royère et de Saint-Pierre-Bellevue. Placés sous le régime forestier, la tourbière sera gérée par l’Office national des forêts[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

À l’époque moderne, Compeix est situé sur la route de Limoges à Lyon, ce qui assure une certaine prospérité. Au XVIIIe siècle, les tapisseries d’Aubusson détournent le flux commercial ce qui provoque l’abandon de l’itinéraire ancien[3].

En 1829 la commune de Compeix fut rattachée à Saint-Pierre-le-Bost. Saint-Pierre-le-Bost a pris le nom de Saint-Pierre-Bellevue en 1937.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Les élus[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mars 2008 René Parot    
mars 2008 en cours Jean Louis Pateyron PS Agent immobilier

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[5],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 222 habitants, en diminution de -5,53 % par rapport à 2009 (Creuse : -2,49 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
962 628 755 764 1 013 1 109 1 184 1 174 1 221
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 118 1 186 1 108 1 122 1 052 1 004 1 104 1 119 1 073
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 002 944 948 773 716 674 592 551 421
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007 2012 2014
442 347 325 330 302 239 235 221 222
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Pierre[8],
  • Église de l'Invention-des-Reliques-de-Saint-Étienne[9],
  • Église du Compeix[10],
  • Deux sites archéologiques sont aussi présents dans la commune.

Il subsiste aussi un très riche petit patrimoine lié à l'usage de l'eau (fontaines, abreuvoirs, puits, lavoirs…).

  • Enfin des « loges de berger », témoignent d'une activité pastorale ancienne qui disparait au fil du temps au profit des plantations de résineux.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :