Saint-Ouen-la-Rouërie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Ouen.
Saint-Ouen-la-Rouërie
La place de l'Église..
La place de l'Église..
Blason de Saint-Ouen-la-Rouërie
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Ille-et-Vilaine
Arrondissement Fougères-Vitré
Canton Antrain
Intercommunalité Couesnon Marches de Bretagne
Maire
Mandat
Claude Guérin
2014-2020
Code postal 35460
Code commune 35303
Démographie
Gentilé Audonien
Population
municipale
813 hab. (2014 en augmentation de 2,91 % par rapport à 2009)
Densité 38 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 27′ 46″ nord, 1° 26′ 27″ ouest
Altitude Min. 12 m
Max. 114 m
Superficie 21,12 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Ille-et-Vilaine

Voir sur la carte administrative d'Ille-et-Vilaine
City locator 14.svg
Saint-Ouen-la-Rouërie

Géolocalisation sur la carte : Ille-et-Vilaine

Voir sur la carte topographique d'Ille-et-Vilaine
City locator 14.svg
Saint-Ouen-la-Rouërie

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Ouen-la-Rouërie

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Ouen-la-Rouërie
Liens
Site web saintouenlarouerie.free.fr

Saint-Ouen-la-Rouërie est une commune française située dans le département d'Ille-et-Vilaine en région Bretagne, peuplée de 813 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Saint-Ouen-la-Rouërie est située à 47 km au nord-est de Rennes et à 21 km au sud du mont Saint-Michel dans le pays de Fougères, en bordure de la Normandie.

Les communes limitrophes sont Sacey, Montanel dans le département de la Manche et Coglès, Tremblay, Antrain en Ille-et-Vilaine.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Ecclesia de Revocaria en 1066, Sanctus Audoenus de Ravoreia en 1197, Sainct Ouan de Roeria en 1516, Saint Oüen de la Roirie en 1731[1], Saint-Ouin la Roirie en 1779[1].

Durant la Révolution, la commune porte le nom de Ouen-la-Montagne[2]. En 1961, le nom officiel de la commune a été modifié de Saint-Ouen-de-la-Rouërie en Saint-Ouen-la-Rouërie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le XXe siècle[modifier | modifier le code]

La Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Le monument aux morts de Saint-Ouen-la-Rouërie porte les noms de 73 soldats morts pour la France pendant la Première Guerre mondiale[3].

Amand Bindel[4], soldat au 2e régiment d'infanterie, fut fusillé pour l'exemple le à Sainte-Catherine (Pas-de-Calais) pour « abandon de poste ».

La Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Le monument aux morts de Saint-Ouen-la-Rouërie porte les noms de six personnes mortes pour la France pendant la Seconde Guerre mondiale[3].

L'après-guerre[modifier | modifier le code]

Le lieutenant Henri Langlois est mort pour la France en août 1952 pendant la guerre d'Indochine[5].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie.
Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1889 1934 Aimé Barbier    
février 1935  ? Jules Porcher    
1989 1995 Eugène Berthelot    
juin 1995 en cours Claude Guérin[6] DVD Agriculteur retraité, président de la communauté de communes du canton d'Antrain (2008-2014)
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[8].

En 2014, la commune comptait 813 habitants[Note 2], en augmentation de 2,91 % par rapport à 2009 (Ille-et-Vilaine : +5,61 %).

          Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 972 1 743 1 663 1 500 2 076 2 106 2 053 2 105 2 152
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
2 082 2 102 2 020 1 973 1 933 1 903 1 828 1 837 1 670
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 630 1 634 1 579 1 310 1 306 1 397 1 350 1 276 1 247
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
1 186 1 046 950 836 783 751 786 792 813
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2014.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2017, millésimée 2014, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2016, date de référence statistique : .

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Erwan VALLERIE : Traité de toponymie historique de la Bretagne. (3 volumes). Éditions An Here. 1995.
  2. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  3. a et b Memorialgenweb.org - Saint-Ouen-la-Rouërie : monument aux morts
  4. Armand Bindel, né en 1881 à Saint-Ouen-la-Rouërie
  5. Memorialgenweb.org - Henri LANGLOIS
  6. Portail internet des services de l'État
  7. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013 et 2014.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]