Saint-Ouen-en-Champagne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Ouen et Champagne.

Saint-Ouen-en-Champagne
Saint-Ouen-en-Champagne
Le clocher de l'église.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Sarthe
Arrondissement La Flèche
Canton Loué
Intercommunalité Communauté de communes Loué-Brûlon-Noyen
Maire
Mandat
Dominique Guerriau
2014-2020
Code postal 72350
Code commune 72307
Démographie
Gentilé Audonien
Population
municipale
231 hab. (2015 en augmentation de 17,26 % par rapport à 2010)
Densité 21 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 57′ 00″ nord, 0° 11′ 19″ ouest
Altitude Min. 52 m
Max. 121 m
Superficie 11,20 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Sarthe

Voir sur la carte administrative de la Sarthe
City locator 14.svg
Saint-Ouen-en-Champagne

Géolocalisation sur la carte : Sarthe

Voir sur la carte topographique de la Sarthe
City locator 14.svg
Saint-Ouen-en-Champagne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Ouen-en-Champagne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Ouen-en-Champagne

Saint-Ouen-en-Champagne est une commune française, située dans le département de la Sarthe en région Pays de la Loire, peuplée de 231 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Saint-Ouen-en-Champagne est une commune sarthoise située à 35 km du Mans et bordée par la Vègre.

Communes limitrophes de Saint-Ouen-en-Champagne
Brûlon Mareil-en-Champagne
Chevillé Saint-Ouen-en-Champagne Saint-Christophe-en-Champagne
Chantenay-Villedieu

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le gentilé est Audonnien.

Histoire[modifier | modifier le code]

La météorite de Saint-Ouen-en-Champagne
La météorite de Saint-Ouen-en-Champagne exposée au Musée Vert.

Saint-Ouen-en Champagne a subi le 29 septembre 1799 à 15 h, la chute d'une météorite au lieu-dit du Pin. Les diverses descriptions relatant cet événement[1],[2],[3] indiquent que cette chute fut précédée d'un violent « coup de tonnerre ». Un ouvrier agricole qui battait le grain dans l'aire de la métairie du Pin fut le témoin de l'impact. Il ne put ramasser immédiatement le bloc à cause de sa température élevée. L'aérolithe qui pesait 4,62 kg (9 livres et 7 onces) fut divisé et ses morceaux distribués. Un fragment fut notamment donné au naturaliste sarthois Louis Maulny, grand collectionneur local de curiosités diverses[1]. À la suite du décès de Maulny en 1815, son cabinet d'histoire naturelle est acquis le 11 juin 1816 par le département de la Sarthe et déposé au musée du Mans[4]. Ce fragment de 39 grammes, correspondant à une chondrite, est aujourd'hui exposé en permanence au Musée Vert, musée d'histoire naturelle de la ville du Mans[5], dans la salle Jurassique Sarthe.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie de Saint-Ouen.
Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
(avant 2001) mars 2008 Claude Sarzacq    
mars 2008 mars 2014 Claude Guyard SE Retraité
mars 2014[6] en cours Dominique Guerriau SE Métreur
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[8].

En 2015, la commune comptait 231 habitants[Note 2], en augmentation de 17,26 % par rapport à 2010 (Sarthe : +0,87 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
756833840884909921872856802
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
735777768728698590575548522
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
516533529448412382375394372
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
372363275219160186180197231
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

  • Un élevage de chevaux de sport (chevaux et poneys de dressage).

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Façade de l'église et une tour en pierre.
  • Église Saint-Ouen.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2015.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b A.P.Ledru (1820) Aérolithes ou pierres tombées du ciel, Analyse des travaux de la Société royale des arts du Mans, part.1, Le Mans 1820, p. 102 à 107
  2. J.Pesche (1841) Dictionnaire topographique, historique et statistique de la Sarthe, Tome V, p.465
  3. A.Guillier (1881) Note sur les météorites et spécialement sur celles tombées au Grand-Lucé le 13 septembre 1766, Bulletin de la Société d'agriculture, sciences et arts de la Sarthe, tome XVIII, p.157-163
  4. P.Delaunay (1932) Catalogue de la section d'histoire naturelle et de technologie, p.39, Le Mans
  5. « La météorite de Saint-Ouen-en-Champagne » (consulté le 22 juin 2010)
  6. « De nouveaux maires et adjoints élus dès ce vendredi soir », Le Maine libre, (consulté le 30 mars 2014).
  7. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :