Saint-Michel (Québec)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Michel.
Saint-Michel
Image illustrative de l'article Saint-Michel (Québec)
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Montérégie
Subdivision régionale Les Jardins-de-Napierville
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Jean-Guy Hamelin
2017-2021
Constitution
Démographie
Gentilé Michelois(e)
Population 3 186 hab. (2016)
Densité 56 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 14′ 00″ nord, 73° 34′ 00″ ouest
Superficie 5 736 ha = 57,36 km2
Divers
Code géographique 68050
Localisation
Localisation de Saint-Michel dans Les Jardins-de-Napierville
Localisation de Saint-Michel dans Les Jardins-de-Napierville

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Saint-Michel

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
Saint-Michel

Saint-Michel est une municipalité dans la municipalité régionale de comté de Les Jardins-de-Napierville au Québec (Canada), située dans la région administrative de la Montérégie[1].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le territoire de Saint-Michel, avant l'érection canonique et civile en 1853, était reconnu sous le nom de La Pigeonnière, dérivé de l'anthroponyme Pigeon. Saint Michel est reconnu comme étant un archange expliquant ainsi pourquoi la paroisse prit d'abord le nom de Saint-Michel-Archange lors de son détachement des paroisses de Saint-Édouard, de Saint-Georges et de Saint-Rémi-de-LaSalle.

La municipalité est aussi connue sous le nom de Saint-Michel-de-Napierville pour éviter toute confusion avec un autre Saint-Michel situé dans la région de Bellechasse.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le , la municipalité de paroisse de Saint-Michel change de statut pour celui de municipalité[2].

Administration[modifier | modifier le code]

Hôtel de ville

Les élections municipales se font en bloc et suivant un découpage de six districts.[3]

Saint-Michel
Maires depuis 2001
Élection Maire Qualité Résultat
2001 Marcel Roy Voir
2005 Michel Lussier Voir
2009 Pierre Raymond Cloutier Voir
2013 Jean-Guy Hamelin Voir
2017 Voir
Élection partielle en italique
Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1991 1996 2001 2006 2011 2016
2 113 2 451 2 532 2 637 2 884 3 186[4]

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Saint-Constant Saint-Mathieu Rose des vents
Saint-Rémi N Saint-Édouard
O    Saint-Michel    E
S
Sainte-Clotilde Saint-Patrice-de-Sherrington

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gouvernement du Québec, « Répertoire des municipalités - Saint-Michel », sur Ministère des Affaires municipales, Régions et Occupation du territoire (consulté le 21 mars 2011)
  2. Institut de la statistique du Québec, Modifications aux municipalités du Québec : Décembre 2011, , 6 p. (lire en ligne)
  3. https://www.electionsquebec.qc.ca/francais/municipal/carte-electorale/liste-des-municipalites-divisees-en-districts-electoraux.php DGEQ - Liste des municipalités divisées en districts électoraux
  4. « Saint-Michel, MÉ [Subdivision de recensement], Québec et Les Jardins-de-Napierville, MRC [Division de recensement], Québec (tableau). Profil du recensement, Recensement de 2016, produit nº 98-316-X2016001 au catalogue de Statistique Canada », sur Statistique Canada, (consulté le 22 août 2017)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]