Saint-Maurice-des-Champs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Maurice.

Saint-Maurice-des-Champs
Saint-Maurice-des-Champs
L'église.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Saône-et-Loire
Arrondissement Chalon-sur-Saône
Canton Givry
Intercommunalité Communauté de communes du Sud de la Côte chalonnaise
Maire
Mandat
Roger Plantin
2014-2020
Code postal 71460
Code commune 71461
Démographie
Gentilé Campimauriciens
Population
municipale
63 hab. (2016 en stagnation par rapport à 2011)
Densité 11 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 37′ 46″ nord, 4° 37′ 12″ est
Altitude Min. 275 m
Max. 408 m
Superficie 5,83 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Maurice-des-Champs

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Maurice-des-Champs

Saint-Maurice-des-Champs est une commune française située dans le département de Saône-et-Loire en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le Ruisseau de Chirot i traverse la commune.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Saint-Martin-du-Tartre Culles-les-Roches Rose des vents
Vaux-en-Pré N Saint-Gengoux-le-National
O    Saint-Maurice-des-Champs    E
S
Burnand

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1789, le village est provisoirement baptisé Champs des Bois par les révolutionnaires.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Depuis 2015, Saint Maurice des Champs est dans le canton de Givry (N°17) du département Saône et Loire. Avant la réforme des départements, Saint Maurice des Champs était dans le canton N°4 de Buxy.

Saint-Maurice-des-Champs appartient à la 5e circonscription législative de Saône-et-Loire. Le député à l'Assemblée Nationale est Christophe Sirugue (parti socialiste) élu au 2ème tour avec un score de 59,26 % ..

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2008 Christiane Voisin    
mars 2008 5 janvier 2010 Céline Verjux[1]    
5 janvier 2010 28 mars 2014 Michel Voisin    
28 mars 2014[2] En cours
(au avril 2014)
Roger Plantin    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[4].

En 2016, la commune comptait 63 habitants[Note 1], en stagnation par rapport à 2011 (Saône-et-Loire : -0,18 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
241266263232237232204208193
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
206183178182196195191201186
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1881741651341301141016778
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
879568816652566161
2016 - - - - - - - -
63--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Le Château de la Rochette.
  • L'église Saint-Maurice, remarquable par son portail du XIIe siècle, protégé au titre des Monuments historiques[7]. Celui-ci consiste en un massif de maçonnerie faisant saillie sur le mur et encadrant la porte ; une archivolte, festonnée de petits demi-cercles en creux, retombe sur deux pilastres cannelés et couronnés d'impostes[8]. Le tympan est nu. La corniche est moulurée d'un cavet, orné d'oves en creux au-dessus de la clef de voûte. Cette église fut donnée par Manassès, archevêque d'Arles, à l'abbaye de Cluny en 948. Mais, dans son ensemble, l'édifice est du XIIe siècle. Des réparations importantes ont été réalisées entre 1854 et 1860[9]. L'église est entourée du cimetière. Elle possède une nef unique. Elle est éclairée par trois fenêtres.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Le Journal de Saône-et-Loire
  2. « Saint-Maurice-des-Champs - Élection maire », sur le site du Journal de Saône-et-Loire, (consulté le 2 mars 2015).
  3. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  7. Notice no PA00113449, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  8. « Le portail de l'église à Saint-Maurice-des-Champs », article d'Alain Dessertenne paru dans la revue « Images de Saône-et-Loire » n° 122 de juillet 2000, pages 22 et 23.
  9. « Archives départementales de Saône-et-Loire Eglise paroissiale de Saint-Maurire-des-Champs », sur Archives71.fr (consulté le 8 janvier 2017)