Saint-Martin-de-Fenollar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Saint-Martin (Maureillas))
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Saint-Martin-de-Fenollar
Saint-Martin-de-Fenollar
La chapelle (vue ouest)
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Languedoc-Roussillon
Département Pyrénées-Orientales
Arrondissement Céret
Canton Céret
Géographie
Coordonnées 42° 30′ 13″ nord, 2° 49′ 15″ est
Historique
Date de dissolution 1822
Commune(s) d’intégration Maureillas-Las-Illas
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées-Orientales

Voir sur la carte administrative des Pyrénées-Orientales
City locator 15.svg
Saint-Martin-de-Fenollar

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées-Orientales

Voir sur la carte topographique des Pyrénées-Orientales
City locator 15.svg
Saint-Martin-de-Fenollar

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Saint-Martin-de-Fenollar

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Saint-Martin-de-Fenollar

Saint-Martin-de-Fenollar Écouter est une ancienne commune et un hameau situé à Maureillas-las-Illas, dans le département français des Pyrénées-Orientales et la région Languedoc-Roussillon.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

L'ancienne commune de Saint-Martin-de-Fenollar est située au nord de Maureillas, au sud-est de Saint-Jean-Pla-de-Corts et au sud-ouest du Boulou.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Saint-Martin-de-Fenollar
Saint-Jean-Pla-de-Corts Le Boulou
Saint-Martin-de-Fenollar
Maureillas

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Pour un article plus général, voir Toponymie des Pyrénées-Orientales.
Formes du nom

Saint-Martin-de-Fenollar apparaît dès 844 avec la mention de l'église (eccl. S. Martini ad ipsas Fellonicas)[1]. On a en 869 la mention super fluvium Fullonicas cella S. Martini cum ipso fontenile, puis en 1011 Villam Fullonicam cum ecclesia S. Martini. On a ensuite de 1351 à 1368 les formes de S. Martinus de Fonolegiis et Fonoleges puis Fonolars en 1376, Fonolariis en 1378, Fonollar en 1388 et Fonollegues en 1419. Fonollar semble s'imposer au XVe siècle, bien que l'on ait encore Funeilla et Fenouilla à la fin du XVIIIe siècle[2].

Le lieu-dit est également surnommé La Mahut, parfois francisé au XIXe siècle en La Maoût[3] ou en Magout sur le cadastre.

Le nom actuel en catalan est Sant Martí de Fonollar[2] ou de Fenollar.

Étymologie

La forme Fullonicas qui apparaît dès le IXe siècle puis se rencontre régulièrement jusqu'au XIVe siècle semble dériver du latin fullo et désigne un moulin à foulon, du fait de la présence de moulins drapiers sur la rivière. Ce terme latin étant progressivement tombé dans l'oubli, on l'a sans doute confondu au XIVe siècle avec le terme catalan de l'époque pour désigner le fenouil, fenoll ou fonoll, et fullonegues se transforme alors en fonollegues. Enfin, une deuxième confusion vient déformer le nom à la même époque avec l'ajout d'un suffixe collectif, -aris, le nom désignant alors un lieu rempli de fenouil. On arrive ensuite logiquement à la forme Fonollar[2].

La Mahut semble provenir de Mahaut, forme populaire du prénom Mathilde. L'historien Pierre Ponsich émet l'hypothèse que ce prénom est justement celui de Mahaut, vicomtesse de Castelnou, dont le prénom est écrit Maout en 1157. Non seulement Saint-Martin-de-Fenollar était une de ses possessions, mais elle pourrait aussi avoir été l'instigatrice des fresques que l'on trouve dans la chapelle[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Rattachée à la paroisse de Maureillas, Saint-Martin-de-Fenollar possédait néanmoins sa propre chapelle[4].

Saint-Martin-de-Fenollar devient commune en 1790.

Maureillas absorbe la commune de Saint-Martin-de-Fenollar par décision préfectorale du , confirmée par l'ordonnance royale du et effective le [4]. La raison en est la faible population de Saint-Martin-de-Fenollar, constituée de 46 habitants à l'époque, en habitat éparse, aux faibles revenus et n'assurant pas la gestion des affaires courantes pour cause d'illetrisme de la totalité de la population[5].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La commune de Saint-Martin-de-Fenollar est intégrée dans le canton de Céret dès sa création en 1790 et demeure au sein du même canton lorsqu'elle est rattachée à la commune de Maureillas en 1822[4].

Démographie[modifier | modifier le code]

La population est exprimée en nombre de feux (f) ou d'habitants (H).

Évolution de la population
1365 1378 1755 1767 1789 1794 1796 1800 1804
8 f8 f17 f60 H5 f5 H31 H34 H50 H
1806 1820 - - - - - - -
48 H46 H-------
(Sources : Jean-Pierre Pélissier, Paroisses et communes de France : dictionnaire d'histoire administrative et démographique, vol. 66 : Pyrénées-Orientales, Paris, CNRS, , 378 p. (ISBN 2-222-03821-9))

À partir de 1826, la population est comptée avec celle de Maureillas.

Monuments[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Sagnes (dir.), Le pays catalan, t. 2, Pau, Société nouvelle d'éditions régionales, , 579-1133 p. (ISBN 2904610014)
  2. a b c et d Lluís Basseda, Toponymie historique de Catalunya Nord, t. 1, Prades, Revista Terra Nostra, , 796 p.
  3. Le Publicateur (Perpignan) du 18 août 1832
  4. a b et c Jean-Pierre Pélissier, Paroisses et communes de France : dictionnaire d'histoire administrative et démographique, vol. 66 : Pyrénées-Orientales, Paris, CNRS, , 378 p. (ISBN 2-222-03821-9)
  5. Nathalie Gouzet, « Et Maureillas-Las Illas fut... : histoire d'un regroupement de communes (1822-1972) », Cahiers de la Rome, no 12,‎ , p. 31-40 (ISSN 1248-1793)