Saint-Martin-de-Jussac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Martin.
Saint-Martin-de-Jussac
L'église Saint-Martin.
L'église Saint-Martin.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Haute-Vienne
Arrondissement Rochechouart
Canton Saint-Junien
Intercommunalité Communauté de communes Porte Océane du Limousin
Maire
Mandat
Luigia Soury
2014-2020
Code postal 87200
Code commune 87164
Démographie
Population
municipale
561 hab. (2015 en augmentation de 8,3 % par rapport à 2010)
Densité 39 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 52′ 38″ nord, 0° 56′ 27″ est
Altitude Min. 167 m
Max. 297 m
Superficie 14,40 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Martin-de-Jussac

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Martin-de-Jussac

Saint-Martin-de-Jussac (Sent Martin de Jussac en occitan) est une commune française située dans le département de la Haute-Vienne en région Nouvelle-Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation de la commune de Saint-Martin-de-Jussac en Haute-Vienne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1989 mars 2014 Joël Ratier [1] PCF Conseiller régional de la région Limousin (1992-2015),

Président de la communauté de communes Vienne-Glane (2001-2016), puis Président de la communauté de communes Porte Océane du Limousin depuis 2016

mars 2014 en cours Luigia Soury PCF  
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[3].

En 2015, la commune comptait 561 habitants[Note 1], en augmentation de 8,3 % par rapport à 2010 (Haute-Vienne : -0,11 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
619 607 529 635 632 600 584 585 616
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
611 583 580 577 571 607 642 638 606
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
574 622 615 512 487 467 442 406 396
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
396 367 301 344 410 442 472 514 562
2015 - - - - - - - -
561 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

La motte féodale de Bar :

située sur une prairie humide,au sud ouest du village de Bar, commune de St Martin de Jussac, cette motte féodale a une faible hauteur et une plateforme modeste. elle était défendue par un fossé en eau, remblayé par les pratiques agricoles postérieures. il y avait probablement une basse-cour (masures de paysans bénéficiant de la protection de la palissade qui entourait la motte, et au sommet de laquelle s'élevait certainement une tour de bois pour le guêt). Connue sous le nom de "Tour de Bard", elle se trouve sur la vicomté de Rochechouart, dépendant sous l'Ancien régime de la province du Poitou, Au XVe siècle, le lieu appartient à la famille des seigneurs des Cars, qui y aurait édifié une chapelle. aujourd'hui, cette motte est inscrite à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]