Saint-Mars-sur-Colmont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Saint-Mars-sur-Colmont
Saint-Mars-sur-Colmont
La mairie.
Blason de Saint-Mars-sur-Colmont
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Mayenne
Arrondissement Mayenne
Intercommunalité Communauté de communes du Bocage Mayennais
Maire
Mandat
Odile Aveneau
2020-2026
Code postal 53300
Code commune 53237
Démographie
Gentilé Marsicolmontois
Population
municipale
462 hab. (2018 en augmentation de 1,32 % par rapport à 2013)
Densité 28 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 22′ 30″ nord, 0° 41′ 51″ ouest
Altitude Min. 108 m
Max. 202 m
Superficie 16,39 km2
Élections
Départementales Canton de Gorron
Législatives Troisième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Pays de la Loire
Voir sur la carte administrative des Pays de la Loire
City locator 14.svg
Saint-Mars-sur-Colmont
Géolocalisation sur la carte : Mayenne
Voir sur la carte topographique de la Mayenne
City locator 14.svg
Saint-Mars-sur-Colmont
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Mars-sur-Colmont
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Mars-sur-Colmont
Liens
Site web www.saintmarssurcolmont.fr

Saint-Mars-sur-Colmont est une commune française, située dans le département de la Mayenne en région Pays de la Loire, peuplée de 462 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Saint-Mars-sur-Colmont[1]
Brecé Le Pas Le Pas,
Oisseau
Brecé Saint-Mars-sur-Colmont[1] Oisseau
Brecé,
Châtillon-sur-Colmont
Oisseau Oisseau

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le toponyme est attesté sous la forme S. Marchum vers 1200[2]. La paroisse était dédiée à l'évangéliste Marc[2]. La Colmont borde le territoire au sud.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le chemin de fer[modifier | modifier le code]

Le bourg fut desservi, de 1901 à 1947, par la ligne de chemin de fer secondaire à voie métrique des chemins de fer départementaux de la Mayenne (CFDM) reliant Landivy à Mayenne. La ligne de Mayenne à Landivy fut ouverte sur la section comprise entre Landivy et Mayenne-Saint-Baudelle via Saint-Mars-sur-Colmont le . La section entre Mayenne-Saint-Baudelle et Mayenne-Échange ne fut ouverte que le . La section Landivy - Gorron qui desservait Saint-Mars-sur-Colmont ferma avant la Seconde Guerre mondiale.

En 1902, la gare de Saint-Mars-sur-Colmont avait accueilli 8 701 voyageurs[3].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Saint-Mars-sur-Colmont Blason
D’azur, à un mur crénelé d’argent, maçonné de sable, se mouvant des flancs de l’écu , chargé d’un lambel à cinq pendants de gueules et accompagné en chef de trois larmes d’or.
Détails
L’azur rappelle l’eau présente au travers de la Colmont qui donne une partie du nom du village, mais aussi avec le ruisseau du Guin qui traverse le territoire au nord puis se jette dans la Varenne à Ambrières-les-Vallées.

Les larmes symbolisent Médard, le saint patron de Saint-Mars-sur-Colmont.

Le mur évoque la forteresse appellée le “vieux château”, aujourd’hui réduit à des ruines, mais autrefois inclus dans les forteresses défendant Mayenne.

Le lambel permet de représenter la famille de la Palu qui a été seigneur de Saint Mars. La reprise intégrale du blason de seigneur étant interdite pour la commune, il suffit d’en emprunter un ou plusieurs éléments.

Les ornements sont deux deux gerbes de blé d’or, mises en sautoir par la pointe et liées d’azur afin d’honorer l’activité agricole.

Le listel d'argent porte le nom de la commune en lettres majuscules de sable.

La couronne de tours dit que l’écu est celui d’une commune ; elle n’a rien à voir avec des fortifications.
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
(avant 2001) mars 2008 Michel Churin    
mars 2008[4] En cours Odile Aveneau[5]   Secrétaire comptable, conseillère départementale suppléante


Le conseil municipal est composé de onze membres dont le maire et deux adjoints[5].

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[7].

En 2018, la commune comptait 462 habitants[Note 2], en augmentation de 1,32 % par rapport à 2013 (Mayenne : −0,14 %, France hors Mayotte : +2,36 %). Saint-Mars-sur-Colmont a compté jusqu'à 1 781 habitants en 1831.

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 1801 5871 4501 5481 7811 5101 4401 4661 473
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 4261 4741 4771 3991 3571 2881 2571 2201 199
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 1621 0731 065908854819779773735
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
645624522470451435454438464
2018 - - - - - - - -
462--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église paroissiale Saint-Médard.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2018.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  2. a et b Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Larousse,
  3. Un demi-siècle de petits trains en Mayenne, Pierre-Alain Menant, Éditions du Petit Pavé.
  4. « Après Michel Churin, Odile Aveneau devient maire », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 6 décembre 2014)
  5. a et b Réélection 2014 : « Odile Aveneau a été réélue maire », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 12 avril 2014)
  6. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  10. « Le vieux château (vestiges) à Saint-Mars-sur-Colmont », sur petit-patrimoine.com (consulté le 22 août 2016)
  11. « Site officiel de la Ligue du Maine – US Saint-Mars-sur-Colmont » (consulté le 6 décembre 2014)