Saint-Marcellin-lès-Vaison

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Marcellin.

Saint-Marcellin-lès-Vaison
Saint-Marcellin-lès-Vaison
Vue sur Saint-Marcellin-lès-Vaison
Blason de Saint-Marcellin-lès-Vaison
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d’Azur
Département Vaucluse
Arrondissement Carpentras
Canton Vaison-la-Romaine
Intercommunalité Communauté de communes Pays Vaison Ventoux
Maire
Mandat
Corinne Colin
2014-2020
Code postal 84110
Code commune 84111
Démographie
Gentilé Marcellinois, Marcellinoises
Population
municipale
312 hab. (2016 en diminution de 9,04 % par rapport à 2011)
Densité 88 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 13′ 52″ nord, 5° 05′ 57″ est
Altitude 287 m
Min. 200 m
Max. 444 m
Superficie 3,56 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Vaucluse

Voir sur la carte administrative de Vaucluse
City locator 14.svg
Saint-Marcellin-lès-Vaison

Géolocalisation sur la carte : Vaucluse

Voir sur la carte topographique de Vaucluse
City locator 14.svg
Saint-Marcellin-lès-Vaison

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Marcellin-lès-Vaison

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Marcellin-lès-Vaison

Saint-Marcellin-lès-Vaison est une commune française, située dans le département de Vaucluse en région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le bourg est situé au sud-ouest du territoire de la commune, au-dessus de l'Ouvèze.

Accès et transports[modifier | modifier le code]

La route départementale 151 traverse le bourg et la commune sur un axe est-ouest.

L'autoroute A7 est la plus proche de la commune.

Sismicité[modifier | modifier le code]

Les cantons de Bonnieux, Apt, Cadenet, Cavaillon et Pertuis sont classés en zone Ib (risque faible). Tous les autres cantons du département de Vaucluse sont classés en zone Ia (risque très faible). Ce zonage correspond à une sismicité ne se traduisant qu'exceptionnellement par la destruction de bâtiments[1].

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune est arrosée au nord-ouest par le ruisseau Lauzon[2], un affluent de la rivière de l'Ouvèze au niveau de Vaison-la-Romaine[3], elle-même arrosant la frontière communale au sud-ouest.

Climat[modifier | modifier le code]

La commune est située dans la zone d’influence du climat méditerranéen. Les étés sont chauds et secs, liés à la remontée en altitude des anticyclones subtropicaux, entrecoupés d’épisodes orageux parfois violents. Les hivers sont doux. Les précipitations sont peu fréquentes et la neige rare. Le climat de ce terroir est soumis à un rythme à quatre temps : deux saisons sèches (une brève en hiver, une très longue et accentuée en été), deux saisons pluvieuses, en automne (pluies abondantes et brutales) et au printemps. Sa spécificité est son climat méditerranéen qui constitue un atout exceptionnel :

  • Le mistral assainit le vignoble
  • La saisonnalité des pluies est très marquée
  • Les températures sont très chaudes pendant l'été.

Les étés sont chauds et secs, liés à la remontée des anticyclones subtropicaux, entrecoupés d’épisodes orageux parfois violents. Les hivers sont doux. Les précipitations sont peu fréquentes et la neige rare[4].

Relevé météorologique de Saint-Marcellin-lès-Vaison
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 6 7,5 11 13 17,5 21 23 23 19,5 15,5 9 6,5 14,3
Température moyenne (°C) 2 3 6 8 12 15 18 18 14 11 6 3 9,7
Température maximale moyenne (°C) 10 12 16 18 23 27 30 30 25 20 13 10 19,5
Record de froid (°C)
date du record
−13,4
1985
−14,5
1956
−9,7
2005
−2,9
1970
1,3
1979
5,7
1984
9
1953
8,3
1974
3,1
1974
−1,1
1973
−5,4
1952
−14,4
1962
Record de chaleur (°C)
date du record
20,3
2002
23
1960
27,2
1990
30,7
2005
34,5
2001
38,1
2003
40,7
1983
42,6
2003
35,1
1966
29,6
1985
24,6
1970
20,2
1983
Précipitations (mm) 36,5 23,3 24,9 42,7 45,6 25,4 20,9 29,1 65,8 59,8 52,8 34 460,6
Source : Données climatologiques de Vaison-la-Romaine 2000-2007
Diagramme climatique
JFMAMJJASOND
 
 
 
10
6
36,5
 
 
 
12
7,5
23,3
 
 
 
16
11
24,9
 
 
 
18
13
42,7
 
 
 
23
17,5
45,6
 
 
 
27
21
25,4
 
 
 
30
23
20,9
 
 
 
30
23
29,1
 
 
 
25
19,5
65,8
 
 
 
20
15,5
59,8
 
 
 
13
9
52,8
 
 
 
10
6,5
34
Moyennes : • Temp. maxi et mini °C • Précipitation mm

Selon Météo-France, le nombre par an de jours de pluies supérieures à 2,5 litres par mètre carré est de 45 et la quantité d'eau, pluie et neige confondues, est de 660 litres par mètre carré. Les températures moyennes oscillent entre 0 et 30° selon la saison. Le record de température depuis l'existence de la station de l'INRA est de 40,5 °C lors de la canicule européenne de 2003 le 5 août (et 39,8 °C le 18 août 2009) et −12,8 °C le . Les relevés météorologiques ont lieu à l'Agroparc d'Avignon.

Le mistral

Le vent principal est le mistral, dont la vitesse peut aller au-delà des 110 km/h. Il souffle entre 120 et 160 jours par an, avec une vitesse de 90 km/h par rafale en moyenne[5]. Le tableau suivant indique les différentes vitesse du mistral enregistrées par les stations d'Orange et Carpentras-Serres dans le sud de la vallée du Rhône et à sa fréquence au cours de l'année 2006. La normale correspond à la moyenne des 53 dernières années pour les relevés météorologiques d'Orange et à celle des 42 dernières pour Carpentras[6].

Légende : « = » : idem à la normale ; « + » : supérieur à la normale ; « - » : inférieur à la normale.

Vitesse des vents du Mistral
Jan. Fev. Mars. Avril. Mai Juin Juil. Août Sept. Oct. Nov. Dec.
Vitesse maximale relevée sur le mois 96 km/h 97 km/h 112 km/h 97 km/h 94 km/h 100 km/h 90 km/h 90 km/h 90 km/h 87 km/h 91 km/h 118 km/h
Tendance : jours avec une
vitesse > 16 m/s (58 km/h)
-- +++ --- ++++ ++++ = = ++++ + --- = ++

Histoire[modifier | modifier le code]

Antiquité[modifier | modifier le code]

Le territoire de la commune a livré plusieurs objets d'origine romaine : autel à Jupiter, statue de Bacchus en bronze, urne funéraire et débris de cippe[7].

Moyen Âge[modifier | modifier le code]

La première mention du village date de 1146. Il est noté sur le testament de Tiburge d'Orange qui le donne à son fils Rambaud IV[7].

En octobre 1335, après avoir été disputé entre les princes d'Orange et les Dragonnet de Montauban, ce fief est passé sous la suzeraineté des Dauphins du Viennois, puisque Humbert reçoit l'hommage lige de Guichard de Lauras qui reconnaît « tenir de lui, en franc-fief la bastide de Saint-Marcellin »[8].

Ce fief passe ensuite à Siffrey de Tholon, seigneur de Sainte-Jalle, conseiller delphinal, qui en rend hommage le [8].

Renaissance[modifier | modifier le code]

Château de Taulignan à Saint-Marcellin-lès-Vaison, 1549.

Son descendant, Falques de Tholon, en vend une partie à Gaucher de Blégier, au cours du mois de décembre 1549. Puis cette famille en acquiert l'ensemble puisque le eJoseph Bernard Blégier de Taulignan en « preste hommage au Roi Dauphin »[8].

Période moderne[modifier | modifier le code]

Au moment de la création des départements, le village fut incorporé dans celui de la Drôme et au district de Nyons puis le , rattaché à celui de Carpentras[9]

Le fut créé le département de Vaucluse, constitué des districts d'Avignon et de Carpentras, mais aussi de ceux d'Apt et d'Orange qui appartenaient aux Bouches-du-Rhône, ainsi que du canton de Sault, qui appartenait aux Basses-Alpes.

Article détaillé : Histoire de Vaucluse.

Période contemporaine[modifier | modifier le code]

Le terroir viticole de la commune est classé en côtes-du-rhône, appellation reconnue depuis le .

Toponymie[modifier | modifier le code]

La forme la plus ancienne est castrum S. Marcellini, attestée en 1146, dans le testament de Tiburge d'Orange. Ce Marcellin est Marcellinus, pape et martyr sous Dioclétien[10].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Armorial des communes de Vaucluse.
Blason de Saint-Marcellin-lès-Vaison

Les armes peuvent se blasonner ainsi :

D'azur au château d'argent, ouvert, ajouré et maçonné de sable.[11]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie de Saint-Marcellin-lès-Vaison
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
1995 2008 Florence Moralès[12]    
mai 2008 juin 2012 Roland Almeras   démissionnaire[12]
juin 2012   Corinne Colin[12]    

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

La commune fait partie de la Communauté de communes Pays Vaison Ventoux, qui fait elle-même partie du Syndicat mixte d'aménagement de l'Aygues et du Syndicat mixte d'aménagement du bassin de l'Ouvèze (SIABO).

Fiscalité[modifier | modifier le code]

L'imposition des ménages et des entreprises à Saint-Marcellin-lès-Vaison en 2009[13]
Taxe part communale Part intercommunale Part départementale Part régionale
Taxe d'habitation (TH) 12,78 % 0,00 % 7,55 % 0,00 %
Taxe foncière sur les propriétés bâties (TFPB) 18,54 % 0,00 % 10,20 % 2,36 %
Taxe foncière sur les propriétés non bâties (TFPNB) 65,06 % 0,00 % 28,96 % 8,85 %
Taxe professionnelle (TP) 00,00 % 18,45 % 13,00 % 3,84 %

La part régionale de la taxe d'habitation n'est pas applicable.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[14]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[15].

En 2016, la commune comptait 312 habitants[Note 1], en diminution de 9,04 % par rapport à 2011 (Vaucluse : +2,27 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
143154167203199192192205202
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
195172164151157148144123106
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1181191031097784939890
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
102109146196271284338340313
2016 - - - - - - - -
312--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[16] puis Insee à partir de 2006[17].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Agriculture[modifier | modifier le code]

Le vignoble produit de vins classés en côtes-du-rhône. Les vins qui ne sont pas en appellation d'origine contrôlée peuvent revendiquer, après agrément le label Vin de pays de la Principauté d'Orange.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Tourisme viticole (caves de dégustation) et tourisme de randonnées (plusieurs circuits pédestres et vélo à proximité). On trouve sur la commune plusieurs gîtes et chambres d'hôtes qui permettent l'accueil des touristes.

Le principal attrait de la commune réside dans sa relative proximité de Vaison-la-Romaine et du mont Ventoux.

Équipements ou services[modifier | modifier le code]

Enseignement[modifier | modifier le code]

La commune dispose d'une école primaire publique de l'Adret avec deux classes[18], ensuite les élèves sont affectés au collège Joseph d'Arbaud à Vaison-la-Romaine[19], puis vers le lycée Jean-Henri Fabre à Carpentras.

Sports[modifier | modifier le code]

On pratique sur la commune des sports de nature comme la randonnée (entre autres sur les reliefs à l'est de la commune), la baignade, etc.

Santé[modifier | modifier le code]

Saint-Marcellin-lès-Vaison ne bénéficie pas d'équipements de santé particulier. On en trouve cependant beaucoup sur la commune voisine de Vaison-la-Romaine, à 2 km.

Vie locale[modifier | modifier le code]

Cultes[modifier | modifier le code]

Chapelle sainte Marie Madeleine, à la sortie du village, côté Vaison-la-Romaine

Catholique romain.

Écologie et recyclage[modifier | modifier le code]

La collecte et traitement des déchets des ménages et déchets assimilés et la protection et mise en valeur de l'environnement se font dans le cadre de la Communauté de communes Pays Vaison Ventoux. Il existe une déchèterie à l'entrée de Vaison-la-Romaine et une décharge à gravats à Villedieu[20].

La commune est incluse dans la zone de protection Natura 2000 « l'Ouvèze et le Toulourenc », sous l'égide du Ministère de l'écologie, de la DREAL Provence-Alpes-Côte-d'Azur, et du MNHN (Service du Patrimoine Naturel)[21].

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Château de Taulignan (et chapelle ruinée) privatisé
  • Chapelle dédiée à sainte Marie Madeleine

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Robert Bailly, Dictionnaire des communes du Vaucluse, A. Barthélemy, Avignon, (ISBN 2903044279)
  • Jules Courtet, Dictionnaire géographique, géologique, historique, archéologique et biographique du département du Vaucluse, Christian Lacour, Nîmes (réed.), (ISBN 284406051X)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Zonage sismique réglementaire de la France, classement des cantons (découpage fin 1989) de la région PACA, page 48
  2. « Fiche cours d'eau : Le Lauzon (V6050500) », SANDRE, mise à jour
  3. « Fiche cours d'eau : L'Ouvèze (V6--0200) », SANDRE, mise à jour
  4. La climatologie du Vaucluse.
  5. Jean Vialar, Les vents régionaux et locaux, 1948 ; réédité par Météo-France en 2003.
  6. Source : Services techniques d'Inter Rhône à Avignon Données météorologiques concernant l'année 2006 [PDF]
  7. a et b Robert Bailly, op. cit., p. 364.
  8. a b et c Robert Bailly, op. cit., p. 365.
  9. Robert Bailly, op. cit., p. 366.
  10. Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Éd. Larousse, 1968, p. 1914.
  11. Armorial du Comtat Venaissin
  12. a b et c « Le nouveau maire prône l'apaisement », Le Dauphiné Libéré, publié le 18 juin 2012, consulté le 31 juillet 2013
  13. « Impôts locaux à Saint-Marcellin-lès-Vaison », taxes.com
  14. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  15. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  16. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  17. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  18. « Enseignement publique primaire en Vaucluse », Inspection académique de Vaucluse
  19. « Carte scolaire du Vaucluse », Inspection académique de Vaucluse
  20. infos-pratiques sur le site de la mairie de Séguret, aussi membre de la communauté de communes Pays Vaison Ventoux
  21. Responsabble Natura 2000