Saint-Marceau (Ardennes)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Marceau.
Saint-Marceau
Église Saint- Martial.
Église Saint- Martial.
Blason de Saint-Marceau
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Ardennes
Arrondissement Arrondissement de Charleville-Mézières
Canton Nouvion-sur-Meuse
Intercommunalité Communauté de communes du Pays des Sources au Val de Bar
Maire
Mandat
Denis Jean-Baptiste
2014-2020
Code postal 08160
Code commune 08388
Démographie
Population
municipale
355 hab. (2014)
Densité 74 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 42′ 43″ nord, 4° 43′ 13″ est
Altitude Min. 153 m
Max. 231 m
Superficie 4,80 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Ardennes

Voir sur la carte administrative des Ardennes
City locator 14.svg
Saint-Marceau

Géolocalisation sur la carte : Ardennes

Voir sur la carte topographique des Ardennes
City locator 14.svg
Saint-Marceau

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Marceau

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Marceau

Saint-Marceau est une commune française située dans le département des Ardennes, en région Grand Est.

Ses habitants sont appelés les Montémarcelins et les Montémarcelines.

Géographie[modifier | modifier le code]

Saint-Marceau est un petit village situé sur une butte en limite du bassin versant de la Vence. La butte où se situe le village, est posée sur une couche d'argile épaisse, où de nombreuses sources s'écoulent le long des pentes. Les maisons ont été construites avec les pierres extraites des multiples carrières du village, sauf pour les pierres de taille des entourages de fenêtres qui, elles, proviennent du village de Dom-le-Mesnil.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le site de l'assoiation Les Monfils[1] presente ses divers travaux sur l'histoire du village.

Voir la revue historique ardennaise n°20 1985 de C. RENAUDIN ou contacter l'association Les Monfis sise à Saint Marceau

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des Maires successifs

1793 Mathieu LAMBERT
1793 1800 NOIRET Président des officiers municipaux 
1800 1815 François  DIEBOLD
1815 1833 Hubert  BOURGUIGNON
1833 1848 Pierre COLIN-GILBERT
1848 Jean-Baptiste  PONCIN Maire provisoire
1848 1852 Jean-Baptiste  PONCIN
1852 1853 Eugène NOIRET-COLIN
1853 1871 Alexandre CORDIER
mai 1871 Henri COLIN Adjoint faisant fonction de maire 
avril 1871 1880 Etienne Charles PIERRON
1880 1894 Jean-Baptiste AGON
1894 1896 Joseph Paulin MACHUROT
mai 1896 1912 Ernest PENASSE
mai 1912 1916 Joseph Paulin MACHUROT Démissionne en 1916
1914 1919 Ernest DOIZY Adjoint faisant fonction de maire 
décembre 1919 mai 1925 Ernest DOIZY
mai 1925 mai 1935 Albert VASSANT
mai 1935 mai 1945 Georges DEHUT
1941 Charles  PARIS Faisant fonction
1944 Edouard ROLAND Faisant fonction
mai 1945 octobre 1947 Edouard ROLAND
octobre 1947 mars 1971 Maurice DIACRE
mars 1971 septembre 1975 Michel  BARBIER Démissionne 
septembre 1975 janvier 1976 René  RAULET Adjoint faisant fonction de maire 
janvier 1976 mars 1977 Antoine PHILIPPE
mars 1983 mars 2001 Henri SIMIONI
mars 2001 Denis JEAN-BAPTISTE

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[3],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 355 habitants, en diminution de -4,05 % par rapport à 2009 (Ardennes : -1,28 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
188 216 225 239 277 343 324 366 342
1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
357 403 411 445 403 370 357 361 352
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968
340 306 316 288 297 233 264 220 201
1975 1982 1990 1999 2008 2013 2014 - -
267 364 411 421 375 361 355 - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Le château, est une propriété privée. Il est inscrit à l'inventaire supplémentaire au titre des monuments historiques en 1990[6].
  • Son lavoir dont la restauration est en cours (aménagement des abords restant à faire).
  • Son église atypique.
  • Ses maisons typiques en pierres calcaires avec leurs sculptures (œil de bœuf (ou Beuquettes), pigeonnier, cadran solaire, etc.).
  • Ses 4 calvaires.
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]