Saint-Longis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Saint-Longis
Saint-Longis
Mairie
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Sarthe
Arrondissement Mamers
Canton Mamers
Intercommunalité communauté de communes Maine Saosnois
Maire
Mandat
Luc-Marie Faburel
2014-2020
Code postal 72600
Code commune 72295
Démographie
Gentilé Longonien
Population
municipale
504 hab. (2016 en diminution de 4,55 % par rapport à 2011)
Densité 45 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 21′ 19″ nord, 0° 20′ 45″ est
Altitude Min. 102 m
Max. 188 m
Superficie 11,22 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Sarthe

Voir sur la carte administrative de la Sarthe
City locator 14.svg
Saint-Longis

Géolocalisation sur la carte : Sarthe

Voir sur la carte topographique de la Sarthe
City locator 14.svg
Saint-Longis

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Longis

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Longis

Saint-Longis est une commune française, située dans le département de la Sarthe en région Pays de la Loire, peuplée de 504 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Lieux-dits et écarts[modifier | modifier le code]

  • Marquoie, prononcé Marcoué en parler local. Julien Rémy Pesche l'a même orthographié ainsi dans son dictionnaire topographique.
  • Le Rutin.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Saint-Longis
Villaines-la-Carelle Aillières-Beauvoir Marollette
Vezot Saint-Longis Mamers
Panon, Saosnes Pizieux Saint-Rémy-des-Monts

Toponymie[modifier | modifier le code]

La commune devrait son nom à Lonégisile, ermite qui aurait, vers le milieu du VIIe siècle, détruit le temple dédié à Mars situé sur l'actuelle ville de Mamers[réf. nécessaire]. La vieille expression sarthoise « être un Saint-Longis » n'a rien à voir avec la commune. Elle signifie « lambiner » et est déclinée de « être long », c’est-à-dire être lent, tarder à exécuter un travail : « il en est long à arriver ! ».

Le gentilé est Longonien.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1919 1945 Théodore Juin Almir    
         
? mars 2001 Joseph Trubert    
mars 2001[1] En cours Luc-Marie Faburel[2] PG[3] Employé télécommunications
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[5].

En 2016, la commune comptait 504 habitants[Note 2], en diminution de 4,55 % par rapport à 2011 (Sarthe : +0,33 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
310315301349403439406405414
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
424418375369384349360338287
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
315318298275299283288283299
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
294245381471507450485528504
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Pierre-et-Saint-Longis des XIe, XIVe et XIXe siècles. Le chœur est tourné vers le midi et non vers l'est, il est construit sur une crypte comblée en 1851.
  • Ancien moulin de Saint-Longis, attesté au XIe siècle dit moulin Foussard, du XIXe siècle ; il cesse son activité en 1929, est restauré en 1975, sur le cours du Rutin.
  • Vallée du Rutin : zone naturelle d'intérêt écologique, faunistique et floristique.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2016.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :