Saint-Laurs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Saint-Laurs
Saint-Laurs
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Deux-Sèvres
Arrondissement Parthenay
Canton Autize-Egray
Intercommunalité CC Val de Gâtine
Maire
Mandat
Gilles Bouju
2014-2020
Code postal 79160
Code commune 79263
Démographie
Gentilé Saint-Laurentin

Saint-Laurentine

Population
municipale
567 hab. (2016 en augmentation de 5,78 % par rapport à 2011)
Densité 70 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 31′ 21″ nord, 0° 34′ 26″ ouest
Altitude Min. 69 m
Max. 139 m
Superficie 8,14 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Deux-Sèvres

Voir sur la carte administrative des Deux-Sèvres
City locator 14.svg
Saint-Laurs

Géolocalisation sur la carte : Deux-Sèvres

Voir sur la carte topographique des Deux-Sèvres
City locator 14.svg
Saint-Laurs

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Laurs

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Laurs
Liens
Site web http://www.saintlaurs.fr

Saint-Laurs est une commune française, située dans le département des Deux-Sèvres en région Nouvelle-Aquitaine.

Ses habitants sont appelés les Saint-Laurentins et Saint-Laurentines[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation et communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Saint-Laurs
Le Busseau La Chapelle-Thireuil
Faymoreau Saint-Laurs Puihardy
Saint-Maixent-de-Beugné Coulonges-sur-l'Autize Ardin

Transport[modifier | modifier le code]

La commune se trouvait sur une des lignes de Tramway des Deux-Sèvres dès 1904, la ligne Parthenay - Saint-Laurs.

Géologie[modifier | modifier le code]

Le sol contient un gisement de charbon, partie orientale du bassin houiller de Faymoreau. Les mines ont été concédées en 1840 et ont été fermées durant la Première Guerre mondiale.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un collier romain en or, datant de l'âge du bronze, fut trouvé dans la commune. Ce collier repose aujourd'hui au musée du donjon à Niort.[réf. nécessaire]

L'histoire contemporaine de la commune est marquée par l'exploitation du bassin houiller de Faymoreau.

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2008 En cours Gilles Bouju[2] . .

Démographie[modifier | modifier le code]

À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans. Pour Saint-Laurs, cela correspond à 2005, 2010, 2015[3], etc. Les autres dates de « recensements » (2006, 2009, etc.) sont des estimations légales.

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
457517526549620579687835906
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
9899721 0181 0491 1421 2121 2061 2661 228
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 2531 3151 238937883863844801732
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
582533504472452448466533561
2016 - - - - - - - -
567--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Laurent remonte au XIe siècle.

Les sites protégés de Saint-Laurs sont la Mine de charbon de la Grande-Fontaine, les puits d'extraction Saint-Laurent, Sainte-Claire, Sainte-Clotilde et Sainte-Marie.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Les gentilés de Saint-Laurs
  2. Site de la préfecture, consulté le 31 août 2008
  3. « Calendrier de recensement », sur Insee (consulté le 19 avril 2012)
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.

Articles connexes[modifier | modifier le code]