Saint-Léger-de-la-Martinière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Léger.

Saint-Léger-de-la-Martinière
Saint-Léger-de-la-Martinière
Église Saint-Léger-lès-Melle.
Blason de Saint-Léger-de-la-Martinière
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Deux-Sèvres
Arrondissement Arrondissement de Niort
Canton Canton de Melle
Intercommunalité Communauté de communes Mellois en Poitou
Statut Commune déléguée
Maire délégué Christophe Labrousse
Code postal 79500
Code commune 79264
Démographie
Population 967 hab. (2016 en diminution de 3,3 % par rapport à 2011)
Densité 38 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 13′ 42″ nord, 0° 07′ 26″ ouest
Altitude Min. 107 m
Max. 183 m
Superficie 25,64 km2
Historique
Date de fusion 2019
Commune(s) d’intégration Melle
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Deux-Sèvres

Voir sur la carte administrative des Deux-Sèvres
City locator 15.svg
Saint-Léger-de-la-Martinière

Géolocalisation sur la carte : Deux-Sèvres

Voir sur la carte topographique des Deux-Sèvres
City locator 15.svg
Saint-Léger-de-la-Martinière

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Saint-Léger-de-la-Martinière

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Saint-Léger-de-la-Martinière

Saint-Léger-de-la-Martinière est une commune déléguée de la commune de Melle, dans le Centre-Ouest de la France située dans le département des Deux-Sèvres en région Nouvelle-Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Le 1er janvier 1973, les communes de Saint-Léger-lès-Melle et L'Enclave-de-la-Martinière fusionnent sous le nom de Saint-Léger-de-la-Martinière[1].

Le , la commune fusionne avec Mazières-sur-Béronne, Melle, Paizay-le-Tort et Saint-Martin-lès-Melle pour former la commune nouvelle de Melle dont la création est actée par un arrêté préfectoral du [2].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
D’azur aux deux coquilles d’or percées de deux trous aux oreilles rangées en pal[3].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mars 2008 Marcel Vézien    
mars 2008   Christophe Labrousse[4]    

Démographie[modifier | modifier le code]

En 1973, Saint-Léger-lès-Melle et L'Enclave-de-la-Martinière fusionnent sous le nom de Saint-Léger-de-la-Martinière.

Avant la fusion des communes de 1973[modifier | modifier le code]

Évolution démographique de Saint-Léger-lès-Melle
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846
708655719826757744803800
1851 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886
765764782779747738788806
1891 1896 1901 1906 1911 1921 1926 1931
814816788765745687651662
1936 1946 1954 1962 1968 - - -
661688702671626---
À partir de 1962 : population sans doubles comptes.
(Source : Ldh/EHESS/Cassini[5].)
Évolution démographique de L'Enclave-de-la-Martinière
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846
499348378544580550543544
1851 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886
554568577560581558518560
1891 1896 1901 1906 1911 1921 1926 1931
502542509521516458413376
1936 1946 1954 1962 1968 - - -
382371394405330---
À partir de 1962 : population sans doubles comptes.
(Source : Ldh/EHESS/Cassini[6].)

Après la fusion des communes[modifier | modifier le code]

À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans. Pour Saint-Léger-de-la-Martinière, cela correspond à 2007, 2012, 2017[7], etc. Les autres dates de « recensements » (2006, 2009, etc.) sont des estimations légales.

Évolution de la population  [ modifier ]
1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012 2016
9539241 0611 0239959911 015967
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

François HOLLANDE, Président de la République Française dont l'arrière-grand-père Victor PATRICE, né le 19 juillet 1867 à Marancheville, MAINXE-(Charente)-, tonnelier s'est uni le 24 août 1891 à SAINT-LEGER-lès-MELLE à Marie Louise LAUQUIN, née le 11 janvier 1873 à MELLE dont Antoinette PATRICE née le 12 juin 1893 à SAINT-LEGER-DE-LA-MARTINIERE, institutrice mariée le 30 juillet 1919 à COGNAC avec Gustave Léopold Henri Joseph HOLLANDE, né le 3 avril 1893 à PLOUVAIN-(62)-.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Code officiel géographique - Fiche de la commune de Saint-Léger-de-la-Martinière sur le site de l'Insee, consulté le 27 novembre 2010.
  2. « Arrêté portant création de la commune nouvelle de Melle », Recueil des actes administratifs de la préfecture des Deux-Sèvres,‎ (lire en ligne [PDF]).
  3. Gaso.fr
  4. Site de la préfecture, consulté le 31 août 2008
  5. « Notice communale de Saint-Léger-de-la-Martinière », sur Ldh/EHESS/Cassini (consulté le 27 novembre 2010)
  6. « Notice communale de L'Enclave-de-la-Martinière », sur Ldh/EHESS/Cassini (consulté le 27 novembre 2010)
  7. « Calendrier de recensement », sur Insee (consulté le 19 avril 2012)
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.