Saint-Just-en-Chevalet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Just.

Saint-Just-en-Chevalet
Saint-Just-en-Chevalet
Blason de Saint-Just-en-Chevalet
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Loire
Arrondissement Roanne
Canton Renaison
Intercommunalité Communauté de communes du Pays d'Urfé
Maire
Mandat
Pascal Poncet
2014-2020
Code postal 42430
Code commune 42248
Démographie
Gentilé Saint-jurauds, saint-juraudes
Population
municipale
1 145 hab. (2016 en diminution de 1,8 % par rapport à 2011)
Densité 39 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 54′ 52″ nord, 3° 50′ 48″ est
Altitude Min. 556 m
Max. 983 m
Superficie 29,19 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Loire

Voir sur la carte administrative de la Loire
City locator 14.svg
Saint-Just-en-Chevalet

Géolocalisation sur la carte : Loire

Voir sur la carte topographique de la Loire
City locator 14.svg
Saint-Just-en-Chevalet

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Just-en-Chevalet

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Just-en-Chevalet
Liens
Site web http://www.st-just-en-chevalet.com/

Saint-Just-en-Chevalet est une commune française située dans le département de la Loire en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Saint-Just-en-Chevalet fait partie du Forez.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Cherier Cremeaux Rose des vents
La Tuilière
Saint-Priest-la-Prugne
N Juré
O    Saint-Just-en-Chevalet    E
S
Chausseterre Saint-Romain-d'Urfé Saint-Marcel-d'Urfé

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1792 - Marie-Jean-Baptiste-Antoine Ramey de Sugny    
1965 1977 Roger Meunier    
1977 1983 Jean Labat   Conseiller General (1945 - 1979), Médecin
1983 1995 Raymond Goutorbe   Entrepreneur
1995 1999 André Vietti   Entrepreneur
1999 2001 Philippe Macke RPR Conseiller General (1979 - 2011) Conseiller Regional (1998 - 2004), Médecin
2001 2008 Renée Mivière UMP  
2008 En cours Pascal Poncet[1] LREM  

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[3].

En 2016, la commune comptait 1 145 habitants[Note 1], en diminution de 1,8 % par rapport à 2011 (Loire : +1,73 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
2 7002 3462 9972 5562 2882 6592 7012 7572 665
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
2 4502 5362 4832 5922 5282 5222 5672 5362 566
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
2 6932 8302 8812 7011 8291 7411 6651 5151 471
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
1 8581 9201 8191 5751 4221 2811 2091 1991 189
2013 2016 - - - - - - -
1 1331 145-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Histoire[modifier | modifier le code]

Entre cent-trente et cent-quarante juifs trouvent refuge chez vingt-six familles de Saint-Just-en-Chevalet durant la Seconde Guerre mondiale. La commune de Saint-Just-en-Chevalet reçoit le 27 juin 2008 le titre de « Village des Justes » décerné par l'association « Hommage aux villages de France »[6],[7].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Voies et lieux-dits[modifier | modifier le code]

106 odonymes recensés à Saint-Just-en-Chevalet
au 11 juin 2014
Allée Avenue Bld Chemin Côte Cours Impasse Montée Place Pont Quai Route Rue Square Autres Total
0 1 [N 1] 1 [N 2] 4 [N 3] 0 0 1 [N 4] 0 9 [N 5] 1 [N 6] 0 4 [N 7] 16 [N 8] 0 69 [N 9] 106
Notes « N »
  1. Avenue du 8-Mai-1945.
  2. Boulevard d'Astrée.
  3. Chemin Buisson, Chemin de Montgrenier, Chemin de Thomasson et Chemin du Breuil.
  4. Impasse de la Trêve.
  5. Dont Place du 11-Novembre.
  6. Pont de Combres.
  7. Route de Cremeaux, Route de Jure, Route de Maillet et Route de Montloup.
  8. Dont Rue du 19-Mars-1962.
  9. Autres voies non identifiées en relation avec des écarts, lieux-dits, hameaux, zones industrielles, lotissements, résidences, quartiers, etc.
Sources : rue-ville.info & annuaire-mairie.fr & OpenStreetMap

Édifices et sites[modifier | modifier le code]

  • L'Église
    Sous le vocable de Sainte-Thérèse de l'Enfant Jésus
  • le Château de Contenson
  • Le Château de Trémolin
  • La Fontaine de la Conche dans le quartier du Château (XIVe siècle)

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Saint-Just-en-Chevalet Blason Parti: au 1er de gueules au dauphin d'or, au 2e d'or au cheval cabré de sable sur une terrasse de sinople.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Divers[modifier | modifier le code]

Le marché important, en été avec l'afflux des touristes français et étrangers a lieu chaque jeudi matin. Fin juillet, une foire aux timbres et monnaies rencontre également un fort rayonnement qui dépasse les frontières de la région.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Saint-Just-en-Chevalet sur le site de l'association des maires de France, consulté le 30 juin 2015.
  2. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  6. « Villages honorés », sur hommageauxvillagesdefrance.com, Association « Hommage aux villages de France » (consulté le 18 novembre 2014).
  7. Attention, cet honneur n'a rien à voir avec le titre de Juste parmi les nations décerné par le Mémorial de Yad Vashem

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]