Saint-Julien-le-Faucon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Julien.

Saint-Julien-le-Faucon
Saint-Julien-le-Faucon
L'ancien presbytère.
Blason de Saint-Julien-le-Faucon
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Calvados
Arrondissement Lisieux
Canton Mézidon-Canon
Intercommunalité Communauté d'agglomération Lisieux Normandie
Commune Mézidon Vallée d'Auge
Statut Commune déléguée
Maire délégué Marcel James
2017-2020
Code postal 14140
Code commune 14600
Démographie
Population 719 hab. (2015)
Densité 223 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 04′ 11″ nord, 0° 05′ 14″ est
Altitude Min. 29 m
Max. 73 m
Superficie 3,22 km2
Historique
Date de fusion
Commune(s) d’intégration Mézidon Vallée d'Auge
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte administrative du Calvados
City locator 15.svg
Saint-Julien-le-Faucon

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte topographique du Calvados
City locator 15.svg
Saint-Julien-le-Faucon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Saint-Julien-le-Faucon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Saint-Julien-le-Faucon

Saint-Julien-le-Faucon est une ancienne commune française du département du Calvados, dans la région Normandie, devenue le une commune déléguée au sein de la commune nouvelle de Mézidon Vallée d'Auge.

Elle est peuplée de 719 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

L’histoire de la seigneurie de Saint-Julien est étroitement liée à celles des communes voisines du Xe au XVIIIe siècle. Au gré des renversements d’alliances et suzerainetés diverses, la seigneurie connaît une histoire mouvementée au long de la guerre de Cent Ans.

Saint-Julien devient chef-lieu de canton en 1790, pour être finalement rattachée au canton de Mézidon. Adversaires et partisans de la Révolution s’affrontent en joutes verbales dans l’église paroissiale, qui n’est rendue au culte qu’en 1799. La commune prend son nom actuel en 1801.

La commune supporte le passage des Prussiens en 1815.

Le , Saint-Julien-le-Faucon intègre avec treize autres communes la commune de Mézidon Vallée d'Auge[1] créée sous le régime juridique des communes nouvelles instauré par la loi no 2010-1563 du 16 décembre 2010 de réforme des collectivités territoriales. Les communes des Authieux-Papion, de Coupesarte, de Crèvecœur-en-Auge, de Croissanville, de Grandchamp-le-Château, de Lécaude, de Magny-la-Campagne, de Magny-le-Freule, du Mesnil-Mauger, de Mézidon-Canon, de Monteille, de Percy-en-Auge, de Saint-Julien-le-Faucon et de Vieux-Fumé deviennent des communes déléguées et Mézidon-Canon est le chef-lieu de la commune nouvelle.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Saint-Julien-le-Faucon Blason D'azur aux trois faucons d'or, accompagnés de l'inscription « SANCTUS JULIANUS DE FALCONE » en lettres capitales du même sur les flancs et la pointe, au chef cousu de gueules chargé de trois quintefeuilles d'argent, à la filière aussi d'or brochant sur le tout.
Détails
Blason modèle fr Armes parlantes.svg Armes parlantes.
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

La partie haute représente le blason de Foulques du Merle, maréchal de France, seigneur de Saint-Julien. Les trois faucons de la partie basse symbolisent son prénom Foulques, mot à l'époque quasi-synonyme de faucon.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1995 décembre 2016 Marcel James[2] SE Retraité cadre bancaire
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[4],[Note 2].

En 2015, la commune comptait 719 habitants, en augmentation de 0 % par rapport à 2010 (Calvados : 1,56 %, France hors Mayotte : 2,49 %).

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
287261325319335354366382376
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
361374391391408467449458428
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
444423420403449445443501490
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2015
444420405520520582670725719
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Église Saint-Julien[modifier | modifier le code]

Chapelle Notre-Dame-de-Lourdes[modifier | modifier le code]

La chapelle Notre-Dame-de-Lourdes est située route de Grandchamp.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2015.
  2. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Recueil des actes administratifs du 13 septembre 2016 », sur le site de la préfecture du Calvados (consulté le 10 juin 2016).
  2. Réélection 2014 : « Saint-Julien-le-Faucon (14140) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 4 mai 2014)
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 20112012201320142015 .

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]