Saint-Joachim-de-Shefford

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Joachim et Shefford.
image illustrant la Montérégie
Cet article est une ébauche concernant la Montérégie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Saint-Joachim-de-Shefford
Rue Principale près de l'église Saint-Joachim
Rue Principale près de l'église Saint-Joachim
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Montérégie
Subdivision régionale La Haute-Yamaska
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
René Beauregard
2013 - 2017
Constitution
Démographie
Gentilé Joachimien, ienne
Population 1 171 hab. (2011[1])
Densité 9,2 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 27′ 08″ Nord 72° 31′ 32″ Ouest / 45.452093, -72.525516
Superficie 12 711 ha = 127,11 km2
Divers
Code géographique 47040
Localisation
Localisation dans la MRC de La Haute-Yamaska
Localisation dans la MRC de La Haute-Yamaska

Géolocalisation sur la carte : Montérégie

Voir sur la carte administrative de Montérégie
City locator 14.svg
Saint-Joachim-de-Shefford

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative de la zone Québec (conique)
City locator 14.svg
Saint-Joachim-de-Shefford

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique de la zone Québec (conique)
City locator 14.svg
Saint-Joachim-de-Shefford
Liens
Site web http://www.st-joachim.ca/

Saint-Joachim-de-Shefford est une municipalité du Québec située dans la MRC de La Haute-Yamaska en Montérégie[2].

Situation[modifier | modifier le code]

Saint-Joachim-de-Shefford couvre un territoire rectangulaire au nord-est de la MRC de La Haute-Yamaska. Elle est traversée par la route 241 qui la relie au nord à Roxton Falls et au sud à Warden.

Histoire[modifier | modifier le code]

Saint-Joachim-de-Shefford est d'abord appelé Maple Ridge. Vers les années 1840-1850, l'endroit est majoritairement composé d'Irlandais et de Canadiens français venus coloniser[3]. On érige d'abord une église « au centre de la plus forte concentration d’Irlandais catholiques de tout le comté de Shefford ».

En 1858, on demande la formation la paroisse catholique de Saint-Joachim. Cette dernière est érigée canoniquement en 1859 et civilement en 1860[4].

On y retrouve en 1875 une cinquantaine d'habitants, un hôtel, trois forgerons, une scierie, une église (1874) et un bureau de poste (1872)[3]. En 1884, on reconnaît le statut de municipalité de paroisse[4].

En 1888, s'ajoutent un magasin général, un cordonnier, deux charpentiers et une fromagerie[3].

La concentration d'habitants d'origine irlandaise diminue et on n'en retrouve plus que 54 en 1931[3].

Le , la municipalité a changé son statut de municipalité de paroisse à celui de municipalité[5].

Administration[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1986 1991 1996 2001 2006 2011 2016
1 092 1 111 1 142 1 159 1 089 1 171 -
(Sources : Recensement du Canada)

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Roxton Béthanie Rose des vents
Roxton Pond N
O    Saint-Joachim-de-Shefford    E
S
Warden,
Shefford
Sainte-Anne-de-la-Rochelle

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Statistique Canada : Recensement 2011 : Saint-Joachim-de-Shefford »
  2. Gouvernement du Québec, « Répertoire des municipalités - Saint-Joachim-de-Shefford », sur Ministère des Affaires municipales, Régions et Occupation du territoire (consulté le 21 mars 2011)
  3. a, b, c et d « Municipalité de Saint-Joachim-de-Shefford », sur Société d'histoire de la Haute-Yamaska (consulté le 10 juin 2012)
  4. a et b « Saint-Joachim-de-Shefford », sur Commission de toponymie Québec (consulté le 10 juin 2012)
  5. Institut de la statistique du Québec, « Modifications aux municipalités », Modifications aux municipalités du Québec,‎ , p. 3 (ISSN 1715-6408, lire en ligne)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Voir aussi[modifier | modifier le code]