Saint-Hilaire-en-Lignières

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Hilaire.

Saint-Hilaire-en-Lignières
Saint-Hilaire-en-Lignières
Château du Plaix.
Blason de Saint-Hilaire-en-Lignières
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Cher
Arrondissement de Saint-Amand-Montrond
Canton Châteaumeillant
Intercommunalité Communauté de communes Berry Grand Sud
Maire
Mandat
Daniel Detaret
2014-2020
Code postal 18160
Code commune 18216
Démographie
Population
municipale
515 hab. (2015 en augmentation de 3,41 % par rapport à 2010)
Densité 9,6 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 43′ 37″ nord, 2° 10′ 27″ est
Altitude Min. 159 m
Max. 268 m
Superficie 53,78 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Hilaire-en-Lignières

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Hilaire-en-Lignières

Saint-Hilaire-en-Lignières est une commune française située dans le département du Cher en région Centre-Val de Loire.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le territoire communal est arrosé par la rivière Arnon.

Localisation[modifier | modifier le code]

Rose des vents Pruniers Chezal-Benoît La Celle-Condé Rose des vents
N Lignières
O    Saint-Hilaire-en-Lignières    E
S
La Berthenoux Saint-Christophe-en-Boucherie Touchay
Rezay

Économie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Au Moyen Âge, le village de Saint-Hilaire-de-Borneis est concurrencé par celui qui se construit autour du château de Lignières. Bien que plus ancien, Saint-Hilaire finit par devenir moins important que le nouveau village. En conséquence, Saint-Hilaire-de-Borneis devient Saint-Hilaire-en-Lignières à la fin du Moyen Âge[1].

Au cours de la Révolution française, la commune porta provisoirement le nom de Vère-sur-Arnon[2].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 en cours
(au 2 avril 2014)
Daniel Détaret DVD Retraité
Réélu pour le mandat 2014-2020[3]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[5].

En 2015, la commune comptait 515 habitants[Note 1], en augmentation de 3,41 % par rapport à 2010 (Cher : -0,73 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 8881 8882 0752 0051 7301 9191 7681 8311 813
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 8421 8551 8671 8121 8701 9411 9111 9431 856
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 7801 7171 6801 4731 3791 2581 2301 107948
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
867785650572534523514512527
2015 - - - - - - - -
515--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Le château du Plaix inscrit au titre des monuments historiques en 1995[8] et abrite un musée d'arts et traditions paysannes avec des expositions renouvelées tous les 2 ans. Le site est ouvert de mai à octobre.
  • L'église Saint-Hilaire classée monument historique depuis 1912[9].
  • La Grange aux Verrières, lieu consacré au vitrail contemporain. Une exposition annuelle est visible de juin à octobre.
  • La commune dispose de chemins creux propices à la randonnée avec 3 circuits balisés allant de 12 à 40 km.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Archives départementales de l’Indre, Berry médiéval : à la découverte de l’Indre au Moyen Âge, catalogue d’exposition, Châteauroux, Archives départementales de l’Indre, 2009, p. 53-54
  2. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale - Saint-Hilaire-en-Lignières », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 7 décembre 2012)
  3. « Nouveaux maires et adjoints », L’Écho du Berry (Édition du Cher), no 3124,‎ , p. 21
  4. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  8. « Château du Plaix », notice no PA00135285, base Mérimée, ministère français de la Culture
  9. « Église Saint-Hilaire », notice no PA00096889, base Mérimée, ministère français de la Culture

Liens externes[modifier | modifier le code]