Saint-Germain-lès-Arlay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Germain.

Saint-Germain-lès-Arlay
Saint-Germain-lès-Arlay
Mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Franche-Comté
Département Jura
Arrondissement Lons-le-Saunier
Canton Poligny
Intercommunalité Communauté de communes Bresse Haute Seille
Maire délégué Dominique Bauduin
Code postal 39210
Code commune 39482
Démographie
Population 476 hab. (2014)
Densité 77 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 45′ 38″ nord, 5° 33′ 39″ est
Altitude Min. 222 m
Max. 386 m
Superficie 6,2 km2
Historique
Commune(s) d’intégration Arlay
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Saint-Germain-lès-Arlay

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Saint-Germain-lès-Arlay

Saint-Germain-lès-Arlay était une ancienne commune française située dans le département du Jura en région Franche-Comté, devenue, le , une commune déléguée de la commune nouvelle d'Arlay. Ses habitants sont appelés les Saint-Germinois et Saint-Germinoises.

Géographie[modifier | modifier le code]

La superficie de la commune de Saint-Germain-lès-Arlay est de 6,2 km2. Elle se situe à une altitude de 240 mètres environ. La plus grande ville à proximité de Saint-Germain-lès-Arlay est la ville de Lons-le-Saunier située au Sud-Ouest de la commune à 10 km. La rivière la Seille est le principal cours d'eau qui traverse le village de Saint-Germain-lès-Arlay.

Communes proches de Saint-Germain-lès-Arlay :

La commune française la plus éloignée de Saint-Germain-lès-Arlay est Ouessant située à 819,2 km à vol d'oiseau[1].

Économie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Le premier village se trouverait à Beaumont, au pied d’un donjon construit pour contrôler les sources salées. Saint-Germain-les-Arlay fut ensuite construit au pied d’un prieuré, aujourd’hui disparu. Le village dépendait de la baronnie d’Arlay jusqu’au XVe siècle. Dans ce village, l’église date de 1767. La cloche fut mise en place en 1776 et appelée Marie-Claudine. Elle a été cassée en 1816, refondue puis de nouveau refondue en 1832. La petite cloche actuelle qui remplace Marie-Claudine date de 1873. L’église a subi des restaurations en 1819 et 1889. À l’intérieur, un très beau confessionnal du XVIIIe et un tableau de St-Germain, placé au-dessus de la grande porte du fond[2].

La rive droite de la Seille abrite les vestiges de l’ancien château de Tortelet et le village de Saint-Germain, construit le long de son cours, est verdoyant et fleuri. Un terrain de tennis est situé à l’entrée, puis l’Hostellerie Saint-Germain devant l’église qui date du XIXe siècle, construite sur les vestiges de l’ancienne église du XIIe. On voit au cours des rues des petites maisons neuves ou restaurées, alternant avec de grands espaces verts. Des terrains de jeux sont aménagés, une fontaine fleurie siège sur la place de la mairie face à l’église. Quelques commerces et artisans animent la vie économique. Un Point I, coteaux de la “Haute Seille”, présente une carte sur panneau en bois. Un beau calvaire est à la sortie du carrefour vers Voiteur[3].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 2016 Bernard Pasteur    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[5],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 476 habitants, en diminution de -7,57 % par rapport à 2009 (Jura : -0,23 %, France hors Mayotte : 2,49 %).

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
437437581567530565560561580
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
484461460506467446447413388
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
378392340322298304314305283
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2013
250253268403465503521489482
2014 - - - - - - - -
476--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Église Saint-Germain.
  • Hôtel Hostellerie Saint Germain ** (7 chambres)
  • Église de Saint-Germain-lès-Arlay
  • La fontaine fleurie en face de la mairie

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]