Saint-Germain-de-la-Rivière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Germain.
Saint-Germain-de-la-Rivière
L'église et le cimetière.
L'église et le cimetière.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Gironde
Arrondissement Libourne
Canton Le Libournais-Fronsadais
Intercommunalité Communauté de communes du canton de Fronsac
(siège)
Maire
Mandat
Philippe Duverger
2014-2020
Code postal 33240
Code commune 33414
Démographie
Population
municipale
388 hab. (2014)
Densité 91 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 56′ 55″ nord, 0° 19′ 53″ ouest
Altitude Min. 1 m – Max. 80 m
Superficie 4,28 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Germain-de-la-Rivière

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Germain-de-la-Rivière

Saint-Germain-de-la-Rivière est une commune du sud-ouest de la France, située dans le département de la Gironde (région Nouvelle-Aquitaine).

Géographie[modifier | modifier le code]

Commune située sur la route nationale 670 entre Saint-André-de-Cubzac et Libourne.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Saint-Germain-de-la-Rivière[1]
Villegouge Saint-Aignan
Lugon-et-l'Île-du-Carnay Saint-Germain-de-la-Rivière[1] La Rivière
Izon

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2008 en cours Philippe Duverger SE[2] Ancien commerçant
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1800. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[4],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 388 habitants, en augmentation de 10,86 % par rapport à 2009 (Gironde : 5,99 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
367 383 340 448 466 462 484 508 501
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
451 462 468 477 414 415 440 430 458
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
434 410 315 339 360 367 286 310 382
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014 -
374 340 303 314 339 316 384 388 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église Saint-Germain-et-Saint-Loup :
L'église Saint-Germain-et-Saint-Loup
L'église[7],bien conservée, offre un exemple d’architecture romane tardive. L’architecture de l’église présente une nef voûtée en ogive surbaissée. Le sanctuaire se termine par un chevet plat.
Au milieu de l’édifice, deux arcs doubleaux renforcent la voûte. Les arcs s’appuient sur un pilastre et une colonne engagée aux chapiteaux ornés de feuilles de vigne, d’acanthe et de masques.
A l’origine l’édifice comporte un clocher carré. Cependant, il est détruit par la foudre et remplacé en 1780 par un pignon élevé sur le mur occidental. Les arcs s’appuient sur un pilastre et une colonne engagée aux chapiteaux ornés de feuilles de vigne, d’acanthe et de masques. Le clocher actuel, construit en 1846, est carré à la base et octogonal au premier étage. Il est surmonté d’une flèche.
Cette église conserve deux statues en bois du XIIIe siècle représentant une femme assise et un évêque debout.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Carte IGN sous Géoportail
  2. Voici vos 542 maires, édition spéciale de Sud Ouest d'avril 2008
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  7. L'église Saint-Germain-et-Saint-Loup sur le site de l'Office de Tourisme du Fronsadais.


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :