Saint-Gence

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gence.

Saint-Gence
Saint-Gence
Église Saint-Gentien.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Haute-Vienne
Arrondissement Arrondissement de Limoges
Canton Couzeix
Intercommunalité Communauté d'agglomération Limoges Métropole
Maire
Mandat
Alain Delhoume
2014-2020
Code postal 87510
Code commune 87143
Démographie
Population
municipale
2 093 hab. (2015 en augmentation de 3,67 % par rapport à 2010)
Densité 96 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 55′ 21″ nord, 1° 08′ 19″ est
Altitude Min. 256 m
Max. 432 m
Superficie 21,77 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Vienne

Voir sur la carte administrative de la Haute-Vienne
City locator 14.svg
Saint-Gence

Géolocalisation sur la carte : Haute-Vienne

Voir sur la carte topographique de la Haute-Vienne
City locator 14.svg
Saint-Gence

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Gence

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Gence

Saint-Gence (Sent Gençan en occitan) est une commune française située dans le département de la Haute-Vienne en région Nouvelle-Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Saint-Gence se situe à environ 20 km au nord-ouest de Limoges et à environ 10 km de l'aéroport de Limoges-Bellegarde. Bien qu'elle subisse de plus en plus l'influence de la préfecture départementale toute proche, notamment en termes de constructions nouvelles, la commune abrite encore une nature préservée et des villages traditionnels.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Saint-Gence
Peyrilhac
Veyrac Saint-Gence Nieul
Verneuil-sur-Vienne Limoges Couzeix

Histoire[modifier | modifier le code]

Des traces d'occupation gauloise apparaissent entre la fin du IIIe siècle et le début du IIe siècle av. J.-C.. Saint-Gence semble avoir été la capitale des Lémovices jusque vers 70 av. J.-C., date à laquelle ils abandonnent le site au profit de Villejoubert. Le Camp de César est une petite enceinte fortifiée d'origine gauloise.

Ce n'est qu'au Moyen Âge qu'un village réapparaîtra, qui existe toujours aujourd'hui.

Il y a dans le village une église romane, remaniée au XVe siècle, ainsi qu'un bâtiment agricole du XVe siècle, le repaire des Monts, et la maison de la Chassagne construite au XVIIe siècle. De nombreux édifices d’eau jalonnent la commune : moulins sur la Glane, lavoir à Senon, réserve à poissons dans le bourg, nombreux puits et aqueducs. Un réseau de circuits pédestres et de VTT balisés, permet de découvrir les bocages, forêts et hameaux typiques.


Espaces verts[modifier | modifier le code]

En 2017, la commune a été labellisée « deux fleurs » par le Conseil national de villes et villages fleuris de France[1]. De plus, l'espace vert situé en centre-ville accueille de nombreux habitants. Saint-Gence bénéficie en effet d’une situation privilégiée, de par la proximité de la campagne environnante.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
octobre 1958 novembre 1960
(décès)
Fernand Bonnat    
décembre 1960 mars 1983 Marcelin Boulique    
mars 1983 juin 1995 Michel Le Turdu PS  
juin 1995 mars 2008 Roger Mérigaud PS  
mars 2008 en cours Alain Delhoume[2] PS  
Les données manquantes sont à compléter.

Saint-Gence fait partie de la communauté de communes de Limoges Métropole. De plus, Veyrac, Peyrihac, et Saint-Gence sont trois communes sœurs, ce qui signifie qu'elles partagent de nombreuses tâches[Lesquelles ?] ensemble.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[4].

En 2015, la commune comptait 2 093 habitants[Note 1], en augmentation de 3,67 % par rapport à 2010 (Haute-Vienne : -0,11 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
8688748359809459711 0001 0091 069
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 0319959961 0371 0741 0531 0521 0301 083
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 0661 0761 020942871868837814733
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
7006177041 0711 3111 4891 8461 8971 948
2013 2015 - - - - - - -
2 0672 093-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux-dits[modifier | modifier le code]

La commune de Saint-Gence comprend 25 villages : Bondy, le Bos-Rabaud, le Boschaudérier, Campanelle, les Carrières, la Celle, les Charriers, la Chassagne, la Châtre, Châtre-Boucherane, le Chazeau, Cireijaux, le Clapier, la Croix-des-Charriers, la Lande, Lingaud, Maison-Neuve, le Mas-Boucher, les Monts, Moulin-du-Theil, Pissarotte, la Ribière-du-Theil, le Theil, Vauzelle, les Verdiers.

Elle compte également des habitations isolées qui ne sont pas considérées comme des villages.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Évènements[modifier | modifier le code]

Depuis l'année 2000, Saint-Gence organise tous les ans la vinigast, une manifestation gastronomique centrée sur des viticulteurs de toute la France et sur des exposants de produits gastronomiques régionaux. Le 23 et 24 juin 2012, Saint-Gence a organisé les journées "Gauloises", une première en Limousin.

Personnalités[modifier | modifier le code]

  • Laëtitia Milot, actrice, mannequin et écrivain française, a passé son enfance ici.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]