Saint-Fulgence

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fulgence.
Saint-Fulgence
Faire notre part
Faire notre part
Vue aérienne de Saint-Fulgence
Vue aérienne de Saint-Fulgence
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Saguenay–Lac-Saint-Jean
Subdivision régionale Le Fjord-du-Saguenay
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Gilbert Simard[1]
2013 - 2017
Constitution
Démographie
Gentilé Fulgencien, ienne
Population 2 071 hab. (2016)
Densité 5,9 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 27′ 00″ nord, 70° 54′ 00″ ouest
Superficie 35 104 ha = 351,04 km2
Divers
Fuseau horaire UTC−05:00, UTC−04:00
Code géographique 24 94235
Devise Faire notre part
Localisation
Localisation de Saint-Fulgence dans Le Fjord-du-Saguenay
Localisation de Saint-Fulgence dans Le Fjord-du-Saguenay

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Saint-Fulgence

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
Saint-Fulgence

Saint-Fulgence est une municipalité du Québec située dans la MRC du Fjord-du-Saguenay au Saguenay–Lac-Saint-Jean[2]. Étant l'un des premiers villages situés à l'Est de Saguenay longeant la rive nord de la rivière du même nom, il est aussi connu sous le nom de Saint-Fulgence de L'Anse-au-Foin. La municipalité est membre de la Fédération des Villages-relais du Québec.

Géographie[modifier | modifier le code]

Oiseaux dans les battures de Saint-Fulgence.

Les eaux salées du fleuve Saint-Laurent et les eaux douces du Lac Saint-Jean se rencontrent à Saint-Fulgence. Les battures ainsi créées forment un milieu propice à l'alimentation de plusieurs espèces animales, surtout des oiseaux[3].

Le refuge faunique des Battures-de-Saint-Fulgence[4] est un lieu de protection pour la sauvagine. Par ses composantes naturelles propres, il réunit de plus des oiseaux tels le bruant à queue aiguë et le râle jaune, de même qu'une plante unique dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, la salicorne d'Europe. La scirpe d'Amérique y est de même présente.

Le marais intertidal (niveau inférieur) se délimite du marais côtier (niveau supérieur) par une dénivellation d'argile, sur toute sa longueur, visible du sentier des Battures, à marée basse. Il se distingue ainsi du second par un environnement entièrement et régulièrement recouvert par les eaux des marées quotidiennes.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le territoire de Saint-Fulgence fut colonisé en 1839. Le 1er janvier 1873 a été constituée la municipalité de paroisse de Saint-Fulgence. En 1947, la municipalité de village de Saint-Fulgence se détache de la paroisse du même nom. Le 1er mai 1973 le village et la paroisse de Saint-Fulgence fusionnent pour devenir la municipalité de Saint-Fulgence. En 2014, Saint-Fulgence souligne son 175e anniversaire de fondation[5].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Saint-Fulgence
Faire notre part

L'écu de Saint-Fulgence se blasonne ainsi :

D'azur au billot d'or posé en fasce et à la gerbe du même brochant posée en pal; au chef de sinople en forme d'anse embrasant une mer d'argent hissant de senestre chargée d'un petit navire à deux mâts désarmé de sable.[6]

Toponyme[modifier | modifier le code]

La Commission de toponymie du Québec écrit à son propos : « En adoptant cette appellation, on a voulu évoquer Claudius Fulgentius (467-533), évêque de Ruspe (507), en Afrique du Nord. Cet écrivain latin chrétien est considéré comme l'un des meilleurs théologiens du VIe siècle. On a dérivé de ce patronyme le gentilé Fulgencien, usité anciennement sous la forme Saint-Fulgencien. Cependant, l'endroit était primitivement connu sous le nom de L'Anse-au(x)-Foin(s), parce que du foin sauvage poussait en abondance sur les battures de l'anse où la localité se situe. L'érosion et surtout le fait du relèvement isostatique en cours depuis la fin des glaciations sont venus à bout de la batture[7]. »

Administration[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1996 2001 2006 2011 2016
2 078 2 003 2 024 1 949 2 071
(Sources : Recensement du Canada)

Attraits[modifier | modifier le code]

Loisirs[modifier | modifier le code]

Village sur glace de Saint-Fulgence.

Saint-Fulgence accueille plusieurs amateurs de pêche blanche. Chaque hiver, des dizaines de cabanes à pêche sont installées sur la rivière Saguenay.

La municipalité comprend également le Parc Aventures Cap-Jaseux, popularisé par son parcours d'arbre-en-arbre.

De plus, pour les amants de la nature, le Parc national des Monts-Valin se trouve sur le territoire de Saint-Fulgence[8].

Arboretum[modifier | modifier le code]

Vue vers l'est de l'arboretum Aux Grands Chicots.

Un citoyen de la municipalité travaillant en foresterie au Cégep de Chicoutimi, Pierre Morissette, a développé un arboretum sur ses terres situées sur le chemin menant au Parc national des Monts-Valin. L'arboretum Aux Grands Chicots est ouvert au public.

Le site contient plus d'une centaine d'essences d'arbres dont certaines ne se retrouvent nulle part ailleurs au Québec.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • St-Hilaire, Marc, De l'Anse-aux-Foins à Saint-Fulgence, Les Éditions du Gaymont, 1989, 213 pages.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Municipalités et territoire non organisé limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Saint-David-de-Falardeau Mont-Valin Mont-Valin Rose des vents
Saint-Honoré N Mont-Valin
O    Saint-Fulgence    E
S
Saguenay Saguenay Sainte-Rose-du-Nord