Saint-Didier-de-Bizonnes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Didier.

Saint-Didier-de-Bizonnes
Saint-Didier-de-Bizonnes
La place du village au début du XXe siècle.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Isère
Arrondissement Arrondissement de La Tour-du-Pin
Canton Canton du Grand-Lemps
Intercommunalité Communauté de communes de Bièvre Est
Maire
Mandat
Joëlle Anglereaux
2014-2020
Code postal 38690
Code commune 38380
Démographie
Population
municipale
299 hab. (2016 en augmentation de 1,7 % par rapport à 2011)
Densité 42 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 28′ 05″ nord, 5° 21′ 06″ est
Altitude 530 m
Min. 514 m
Max. 647 m
Superficie 7,2 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Isère

Voir sur la carte administrative de l'Isère
City locator 14.svg
Saint-Didier-de-Bizonnes

Géolocalisation sur la carte : Isère

Voir sur la carte topographique de l'Isère
City locator 14.svg
Saint-Didier-de-Bizonnes

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Didier-de-Bizonnes

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Didier-de-Bizonnes
Liens
Site web www.saintdidierdebizonnes.fr

Saint-Didier-de-Bizonnes est une commune française située dans le département de l'Isère en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Saint-Didier-de-Bizonnes est un village rural, d'une superficie de 720 hectares, entouré par de nombreux bois, prés, landes et étangs, dont l'étang de « Béroudières » acquis par la commune en 2002.

Dominée par les exploitations polycultures réparties sur plus de 113 hectares, l'économie de la commune compte également sur les activités de terrassement, maçonnerie, menuiserie et de négoce d'aliments pour animaux.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1989 Mars 2001 Simon Del Moral    
mars 2001 2009 Jean-Pierre Bouzard    
2009 En cours Joëlle Anglereaux SE Retraitée
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[2].

En 2016, la commune comptait 299 habitants[Note 1], en augmentation de 1,7 % par rapport à 2011 (Isère : +3,1 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
356397438368526480468515499
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
450422410368359341362340316
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
299273249242241225219203213
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
208181170147175208236288294
2016 - - - - - - - -
299--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Jean-Baptiste Duchand de Sancey, fils du dernier seigneur de Saint-Didier-de-Bizonnes, amant de Pauline Bonaparte, général d'Empire, commande l'artillerie de la Garde à Waterloo.

Jean-Pierre DREVET, né en 1806 à Saint-Didier-de-Bizonnes, mécanicien et révolutionnaire. Il participe à la deuxième révolte des canuts de Lyon en 1834 puis aux évènements parisiens de 1848. Arrêté, transporté puis gracié, il publie "le socialisme pratique". Proche de Louis Blanc, il est à nouveau arrêté en 1851 lors du coup d'État. Exilé à Jersey, il meurt en octobre 1854.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :