Saint-Denis-de-Pile

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Saint-Denis-de-Pile
Saint-Denis-de-Pile
L'église (sept. 2006)
Image illustrative de l’article Saint-Denis-de-Pile
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Gironde
Arrondissement Libourne
Canton Le Nord-Libournais
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Libournais
Maire
Mandat
Fabienne Fonteneau
2015-2020
Code postal 33910
Code commune 33393
Démographie
Gentilé Dionysiens
Population
municipale
5 411 hab. (2016 en augmentation de 4,62 % par rapport à 2011)
Densité 191 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 59′ 33″ nord, 0° 12′ 18″ ouest
Altitude Min. 2 m
Max. 49 m
Superficie 28,27 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Aquitaine

Voir sur la carte administrative de Nouvelle-Aquitaine
City locator 14.svg
Saint-Denis-de-Pile

Géolocalisation sur la carte : Gironde

Voir sur la carte topographique de la Gironde
City locator 14.svg
Saint-Denis-de-Pile

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Denis-de-Pile

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Denis-de-Pile

Saint-Denis-de-Pile est une commune du Sud-Ouest de la France, située dans le Libournais, dans le département de la Gironde (région Nouvelle-Aquitaine).

Ses habitants sont appelés les Dionysiens[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune, traversée par le 45e Parallèle, est de ce fait située à égale distance du pôle Nord et de l'équateur terrestre (environ 5 000 km).[réf. nécessaire]

Localisation[modifier | modifier le code]

Commune de l'aire urbaine de Libourne, son territoire est délimité d’est en ouest par la route nationale 89 et l’Isle, affluent de la Dordogne.

Accès par la SNCF : gare de Saint-Denis-de-Pile.

Accès par l'Autoroute A89 : Sortie 10 Libourne-nord, 1re sortie après le péage.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Saint-Denis-de-Pile[2]
Bonzac Sablons Abzac
Savignac-de-l'Isle Saint-Denis-de-Pile[2] Les Artigues-de-Lussac
Les Billaux Lalande-de-Pomerol Montagne

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Affluents de l'Isle à Saint-Denis-de-Pile, du sud vers le nord :

  • le ruisseau des Eymerits,
  • le ruisseau de Mauriens,
  • le ruisseau de Lavié et son affluent, le ruisseau de la Cuve,
  • le ruisseau de Tripoteau et le ruisseau de Vignon, affluents du Palais.

Histoire[modifier | modifier le code]

Saint-Denis-de-Pile a été découverte par Alphonse Pile, qui a choisi de la nommer ainsi en hommage à Denis de Paris, Saint tutélaire a la vie légendaire pendant la Chrétienté médiévale.[réf. nécessaire]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
? Michel Martin SE  
[3] [4]
(démission)
Alain Marois[5] PS Professeur des écoles retraité
Conseiller général du canton de Guîtres (1998 → 2015)
Conseiller départemental du canton du Nord-Libournais (2015 → )
Vice-président du conseil général puis départemental de la Gironde
Réélu en 1995, 2001, 2008 et 2014
[6] en cours Fabienne Fonteneau[7] PS Cadre
Vice-présidente de la CA du Libournais (2014 → )
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[8]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[9].

En 2016, la commune comptait 5 411 habitants[Note 1], en augmentation de 4,62 % par rapport à 2011 (Gironde : +7,04 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 8831 8871 9042 2512 5252 4862 5452 6382 652
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
2 9322 6992 7622 5612 5112 6272 6212 6312 569
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
2 6072 5062 5572 2862 2892 2512 1832 0482 172
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
2 2932 3712 8073 2043 9094 0894 7434 8424 940
2013 2016 - - - - - - -
5 2815 411-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Début juin, festival de musique : Musik à Pile.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Nom des habitants de Saint-Denis-de-Pile sur habitants.fr, consulté le 20 décembre 2011.
  2. Carte IGN sous Géoportail
  3. « Saint-Denis-de-Pile : les premiers pas d'un nouveau maire », Sud Ouest,‎ , p. 8.
  4. Jean-Charles Galiacy, « Saint-Denis-de-Pile : Alain Marois va passer la main », Sud Ouest,‎ (lire en ligne).
  5. Commune de Saint-Denis-de-Pile sur le site de l'Association des Maires de France (consulté le 20 décembre 2011)[réf. obsolète]
  6. Linda Douifi, « Saint-Denis-de-Pile : Fabienne Fonteneau, l’héritière de Marois à la mairie », Sud Ouest,‎ (lire en ligne).
  7. Le maire et les élus, sur mairie-saintdenisdepile.fr.
  8. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  9. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  12. « Classement de l'église », notice no PA00083721, base Mérimée, ministère français de la Culture, consulté le 20 décembre 2011.