Saint-David (Québec)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-David (homonymie), Saint David et David.
Saint-David
Localisation de la municipalité dans la MRC de Pierre-De Saurel
Localisation de la municipalité dans la MRC de Pierre-De Saurel
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Montérégie
Subdivision régionale Pierre-De Saurel
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Michel Blanchard
2013 - 2017
Constitution 1er juillet 1855
Démographie
Gentilé Davidien, ienne
Population 859 hab. (2006)
Densité 9,4 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 57′ 00″ nord, 72° 51′ 00″ ouest
Superficie 9 108 ha = 91,08 km2
Divers
Code géographique 53005
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Saint-David

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
Saint-David

Saint-David est une municipalité dans la municipalité régionale de comté Pierre-De Saurel au Québec (Canada), située dans la région administrative de la Montérégie.

Le maïs est la grande culture la plus importante de la dite municipalité.

Géographie[modifier | modifier le code]

Saint-David constitue la plus grande municipalité en superficie de la MRC Pierre-De Saurel avec quelque 90 km².

Elle est traversée du sud-est au nord-ouest par la rivière David d'où elle tire son nom.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Cette municipalité est nommée en l'honneur de l'évêque David de Ménevie et du trappeur Jacques David.

Il y a une école portant le nom Monseigneur Brunault en l'honneur de Mgr Hermann Brunault qui fut le 2e évêque du diocèse de Nicolet.

Histoire[modifier | modifier le code]

La paroisse a été érigée canoniquement le 16 septembre 1831. La construction de l'église a été complétée en 1840. On y retrouve l'orgue, Opus 20, de la Maison Casavant construit en 1888. C'est le plus vieil orgue non modifié encore en fonction de ce facteur.

Le centre récréatif a été la proie des flammes le 31 décembre 2006. Ce feu a causé des dommages importants à la façade où se situait le restaurant. Le centre récréatif a été reconstruit et rouvert à l'automne 2007.La force de l'entraides des services de sécurité incendie de la région sont venus démontrer la force des pompiers volontaires en région.

Le , celle-ci changea son statut de municipalité de paroisse pour celui de municipalité[1].

Administration[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1991 1996 2001 2006 2011 2016
965 873 883 794 832 -

Personnalités[modifier | modifier le code]

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Yamaska Saint-Gérard-Majella Rose des vents
Saint-Aimé N Saint-Bonaventure
O    Saint-David    E
S
Saint-Marcel-de-Richelieu Saint-Guillaume

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre-François Ricard, Modifications aux municipalités du Québec: Avril 2009, Gouvernement du Québec, Institut de la statistique du Québec, , 3 p. (ISSN 1715-6408, lire en ligne)

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]