Saint-Cyr-de-Salerne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Cyr.
Saint-Cyr-de-Salerne
L'église Saint-Cyr-et-Sainte-Julitte, Inscrit MH (1961)
L'église Saint-Cyr-et-Sainte-Julitte,
 Inscrit MH (1961)
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Eure
Arrondissement Bernay
Canton Brionne
Intercommunalité Communauté de communes Bernay Terres de Normandie
Maire
Mandat
Yvon Heutte
2014-2020
Code postal 27800
Code commune 27527
Démographie
Gentilé Saint Cyriens
Population
municipale
206 hab. (2014)
Densité 32 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 11′ 02″ nord, 0° 39′ 31″ est
Altitude Min. 83 m
Max. 163 m
Superficie 6,38 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Normandie

Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 14.svg
Saint-Cyr-de-Salerne

Géolocalisation sur la carte : Eure

Voir sur la carte topographique de l'Eure
City locator 14.svg
Saint-Cyr-de-Salerne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Cyr-de-Salerne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Cyr-de-Salerne

Saint-Cyr-de-Salerne est une commune française située dans le département de l'Eure, en région Normandie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Saint-Cyr-de-Salerne est une commune du Nord-Ouest du département de l'Eure. Elle se situe sur la frange est du Lieuvin[1], à quelques kilomètres de la vallée de la Risle laquelle marque la limite avec le plateau du Neubourg. La commune est à 4 km à l'ouest de Brionne[2], à 11 km au nord-est de Bernay[3], à 40 km au nord-ouest d'Évreux[4] et à 42 km au sud-ouest de Rouen[5].

Communes limitrophes de Saint-Cyr-de-Salerne[6]
Saint-Pierre-de-Salerne
Berthouville Saint-Cyr-de-Salerne[6] Brionne
Hecmanville Hecmanville

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Salerna, Salernia au XIIe siècle, Sanctus Ciricus de Salerna en 1216[7].

La commune doit pour partie son nom à saint Cyr, martyr chrétien du IVe siècle.

Histoire[modifier | modifier le code]

Roger de Beaumont donna à l'abbaye de Préaux, lors de sa fondation, ses biens de Salerne.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 en cours Yvon Heutte DVD Agriculteur
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[8]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[9],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 206 habitants, en diminution de -3,29 % par rapport à 2009 (Eure : 2,59 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
672 701 759 742 704 664 637 602 607
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
546 503 482 419 397 360 358 325 311
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
275 258 240 216 202 187 184 200 193
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014
188 197 185 207 209 211 222 209 206
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Saint-Cyr-de-Salerne compte un édifice inscrit au titre des monuments historiques :

  • l'église Saint-Cyr-et-Sainte-Julitte (XVe et XVIe),  Inscrit MH (1961)[12]. Elle doit son nom à saint Cyr et à sa mère sainte Julitte, deux martyrs chrétiens du IVe siècle. Sa façade, qui est précédée d’un porche, a été reconstruite en pierres blanches au XVIe siècle. Le pignon porte une statue des saints patrons dans leur cuve. Une tour carrée du XIIe siècle surmontée d’une flèche octogonale est accolée au chœur[13].

Autres monuments[13] :

  • la mairie, ancien presbytère du XIXe siècle ;
  • la maison de charité. La confrérie de charité a été créée en 1864 et comptait alors 12 frères. Leur saint patron est saint Cyr.

Patrimoine naturel[modifier | modifier le code]

ZNIEFF de type 1[modifier | modifier le code]

  • Les bois de la Tour[14] : composée principalement de hêtraie et de chênaie, cette zone abrite la bruyère cendrée.

ZNIEFF de type 2[modifier | modifier le code]

  • La vallée de la Risle de Brionne à Pont-Audemer, la forêt de Montfort[15].

Site classé[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.atlaspaysages.hautenormandie.fr/CONNAITRE-LES-PAYSAGES-HAUTS-NORMANDS/Les-pays-de-l-ouest-de-l-Eure/Le-Lieuvin (consulté le 16 février 2017).
  2. « Distance à vol d'oiseau entre Saint-Cyr-de-Salerne et Brionne », sur www.lion1906.com (consulté le 29 août 2016).
  3. « Distance à vol d'oiseau entre Saint-Cyr-de-Salerne et Bernay », sur www.lion1906.com (consulté le 29 août 2016).
  4. « Distance à vol d'oiseau entre Saint-Cyr-de-Salerne et Évreux », sur www.lion1906.com (consulté le 29 août 2016).
  5. « Distance à vol d'oiseau entre Saint-Cyr-de-Salerne et Rouen », sur www.lion1906.com (consulté le 29 août 2016).
  6. « Géoportail (IGN), couche « Communes 2016 » activée ».
  7. Les noms des communes et anciennes paroisses de l'Eure, François de Beaurepaire, 1981, page 172
  8. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  9. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  12. « Église », notice no PA00099545, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  13. a et b « Commune de Saint-Cyr-de-Salerne », sur Intercom du pays brionnais (consulté le 29 août 2016).
  14. « Les bois de la Tour », sur Muséum national d'Histoire naturelle - Inventaire national du patrimoine naturel (consulté le 20 janvier 2016).
  15. « La vallée de la Risle de Brionne à Pont-Audemer, la forêt de Montfort », sur Muséum national d'Histoire naturelle - Inventaire national du patrimoine naturel (consulté le 20 janvier 2016).
  16. « L'église et le cimetière de Saint-Cyr-de-Salerne », sur Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement Normandie (consulté le 17 juillet 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :