Saint-Christophe (Tarn)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Christophe.
Saint-Christophe
Saint-Christophe (Tarn)
Le village de Saint-Christophe.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Tarn
Arrondissement Arrondissement d'Albi
Canton Carmaux-2 Vallée du Cérou
Intercommunalité Communauté de communes Carmausin-Ségala
Maire
Mandat
Christian Gil
2014-2020
Code postal 81190
Code commune 81245
Démographie
Population
municipale
134 hab. (2015 en augmentation de 3,08 % par rapport à 2010)
Densité 9,3 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 09′ 09″ nord, 2° 02′ 56″ est
Altitude Min. 156 m
Max. 484 m
Superficie 14,47 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Christophe

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Christophe

Saint-Christophe (en occitan Sant Cristòfol) est une commune française située dans le département du Tarn, en région Occitanie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Commune créée en 1876 par démembrement de celle de Montirat. Son territoire faisait partie sous l'Ancien Régime de la communauté de Montirat. Elle a absorbé en 1973 la commune de Narthoux.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1877 1891 Gabriel Galy    
1891 1896 François Cavaillé    
1896 1897 Jean-Baptiste Bosc    
1897 1900 Joseph Barthe    
1900 1902 François Cavaillé    
juin 1995 en cours Christian Gil    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1876. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[2].

En 2015, la commune comptait 134 habitants[Note 1], en augmentation de 3,08 % par rapport à 2010 (Tarn : +2,97 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906 1911 1921
562 552 558 522 505 419 378 357 305
1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975 1982
301 300 290 227 224 196 169 165 133
1990 1999 2006 2007 2012 2015 - - -
107 123 126 126 135 134 - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Bernard Decomps (1848-1926), missionnaire en Chine, né au moulin de la Granélié.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :