Saint-Christophe-de-Double

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Christophe.
Saint-Christophe-de-Double
Le bourg vu de l'est.
Le bourg vu de l'est.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Gironde
Arrondissement Libourne
Canton Le Nord-Libournais
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Libournais
Maire
Mandat
Georges Delabroy
2014-2020
Code postal 33230
Code commune 33385
Démographie
Population
municipale
699 hab. (2014 en augmentation de 6,23 % par rapport à 2009)
Densité 19 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 04′ 53″ nord, 0° 01′ 00″ est
Altitude Min. 24 m
Max. 108 m
Superficie 36,13 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Gironde

Voir sur la carte administrative de la Gironde
City locator 14.svg
Saint-Christophe-de-Double

Géolocalisation sur la carte : Gironde

Voir sur la carte topographique de la Gironde
City locator 14.svg
Saint-Christophe-de-Double

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Christophe-de-Double

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Christophe-de-Double
Liens
Site web saintchristophededouble.fr

Saint-Christophe-de-Double est une commune du Sud-Ouest de la France située dans le département de la Gironde, en région Nouvelle-Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Commune rurale atteinte depuis peu par le phénomène de rurbanisation qui fait remonter sa population.

Aucun cours d'eau d'importance. Pas de voie ferrée sur le ban communal. Voies de communication départementales.

Habitat encore très dispersé. Surface boisée proportionnellement étendue.

C'est un territoire de la Double girondine en prolongement de la Double périgourdine.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Saint-Christophe-de-Double est limitrophe de cinq autres communes, dont une dans le département de la Dordogne. À l'est, son territoire communal est distant de moins de cent mètres de celui d'Eygurande-et-Gardedeuil, également en Dordogne.

Communes limitrophes de Saint-Christophe-de-Double[1]
Les Églisottes-et-Chalaures La Roche-Chalais
(Dordogne)
Saint-Christophe-de-Double[1]
Le Fieu Porchères Saint-Antoine-sur-l'Isle

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune ne possède pas une histoire notable, mais possède un passé assez ancien dont les traces sont recueillies par la société d'histoire du secteur le GRAHC (Groupe de Recherches Archéologiques et Historiques de Coutras)[2].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

La commune est rattachée à la communauté d'agglomération du Libournais (la CALI).

Liste des maires[modifier | modifier le code]

La mairie
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
         
mars 1977 2001 Guy Autier    
mars 2001 2014 Renée Hurteau    
mars 2014 en cours Georges Delabroy   Retraité de l'enseignement

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[4].

En 2014, la commune comptait 699 habitants[Note 1], en augmentation de 6,23 % par rapport à 2009 (Gironde : +6,37 %).

          Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
885 770 749 726 956 965 952 942 912
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
953 1 101 1 183 1 174 1 183 1 252 1 179 1 086 1 122
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 118 1 111 1 074 1 019 952 928 828 865 804
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
738 696 619 534 564 578 634 663 699
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Agriculture[modifier | modifier le code]

Une cave coopérative depuis 1939.

Forêt de la Double. Une tour DFCI (prévention des incendies forestiers).

Industrie[modifier | modifier le code]

Commerces[modifier | modifier le code]

Un bourg actuellement démuni de commerces de bouche (commerces ambulants seulement).

Des artisans, infirmières (et infirmiers), des propriétés agricoles, pépiniéristes ... une ferme-auberge.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Une aire de loisirs auprès d'un étang de retenue, au sud du bourg.

Équipements, services et vie locale[modifier | modifier le code]

Enseignement[modifier | modifier le code]

L'école

Une école communale avec trois classes (dont une réouverture à la rentrée 2008/2009).

Sports et activités[modifier | modifier le code]

Un terrain de football et une salle communale pour les associations locales .

Un terrain de moto-cross en forêt.

Vie locale[modifier | modifier le code]

Fête communale annuelle 19 juillet 2009 (brocante, course cycliste, généalogie, feu d'artifice, attractions diverses ...).

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église paroissiale Saint-Christophe de style néo-roman possède un clocher-porche. Sa cloche en bronze datant de 1610 est classée monument historique au titre objet depuis 1942[7].

Une mairie et une église (reconstruite vers 1850) sans desservant, séparées par le monument aux morts (1914-1918 et conflits postérieurs).

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2017, millésimée 2014, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2016, date de référence statistique : .

Références[modifier | modifier le code]