Saint-Christo-en-Jarez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saint-Christo-en-Jarez
Image illustrative de l'article Saint-Christo-en-Jarez
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Rhône-Alpes
Département Loire
Arrondissement Saint-Étienne
Canton Sorbiers
Intercommunalité Communauté d'agglomération Saint-Étienne Métropole
Maire
Mandat
Rémy Guyot
2014-2020
Code postal 42320
Code commune 42208
Démographie
Population
municipale
1 842 hab. (2012)
Densité 85 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 32′ 44″ N 4° 29′ 15″ E / 45.5455555556, 4.487545° 32′ 44″ Nord 4° 29′ 15″ Est / 45.5455555556, 4.4875
Altitude Min. 540 m – Max. 885 m
Superficie 21,77 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Loire (département)

Voir sur la carte administrative de la Loire
City locator 14.svg
Saint-Christo-en-Jarez

Géolocalisation sur la carte : Loire (département)

Voir sur la carte topographique de la Loire
City locator 14.svg
Saint-Christo-en-Jarez

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Christo-en-Jarez

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Christo-en-Jarez

Saint Christo en Jarez est une commune française située dans le département de la Loire en région Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

  • latitude 45.54555556 nord
  • longitude 4.4875 est
  • situé dans les monts du lyonnais à 810 mètres d'altitude face au mont Pilat avec les monts d'Auvergne au sud-ouest ; la chaîne des Alpes à l'est avec le Mont Blanc. Les hivers sont souvent rudes et enneigés.
  • sur le chemin de grande randonnée GR7, ligne de séparation des eaux méditerranéennes et atlantiques

Jumelages[modifier | modifier le code]

Drapeau de l'Italie Brembio (Italie).

Histoire[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Jarez.
  • Commune existant en l'an 800 : épisode de la Vierge de Valfleury
  • L’Ecclesia Saint Christophorus (984) était jadis une modeste bourgade close qui n’eut jamais le privilège de posséder un château.
  • Avant la Révolution, la paroisse de Saint-Christo-en-Jarez dépendait de Saint-Romain-en-Jarez avec Cellieu, Chagnon, Fontanès et Sorbiers.
  • La commune absorbe en 1846 les communes de Saint-Christo-en-Chatelus et Saint-Christo-en-Fontanès
  • Et elle céda en 1868 une partie de son territoire qui deviendra Larajasse et Marcenod.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 en cours Rémy Guyot[1]    

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2012, la commune comptait 1 842 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
627 569 642 737 1 716 1 679 1 700 1 711 1 771
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 713 1 800 1 690 1 323 1 327 1 344 1 437 1 357 1 284
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 249 1 255 1 153 1 021 960 971 988 981 954
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2006 2010
1 028 1 074 988 1 146 1 288 1 365 1 656 1 672 1 822
2012 - - - - - - - -
1 842 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2004[3].)
Histogramme de l'évolution démographique

Signe de son bon dynamisme démographique, entre 1999 et 2008, la population de la commune a augmenté de 22,4 % alors que le département de la Loire n'a augmenté que de 1,7 %.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église : chapelle de saint Jean-Louis Bonnard ; carillon à 9 cloches.
  • Chapelle.
  • Nombreuses fermes typiques des monts du Lyonnais.
  • Plusieurs moulins.
  • Col de la Gachet (Tour de France 2005).
  • "Château" d'Albuzy", maison bourgeoise privée.
  • Circuits pédestres balisés par des sabots.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Manifestations[modifier | modifier le code]

  • Marche des Sabots 1er dimanche de juin.
  • Fête de la musique.
  • Concours de belote.
  • Bal 13 juillet, feux d'artifice.
  • Projet humanitaire Madagascar (association Agissez).
  • Fête de la Patate gourmande.
  • Nettoyage de printemps premier samedi du mois d'avril tous les ans . RDV à 14 h au local technique (association "Bienvivre à Saint-Christo".
  • Marché de Noël.
  • Raid pédestre "Sainté-Lyon" (1ère étape de ce trail hivernal).
  • Tournoi de football régional U12-U13 "Graines de Champion", 2e samedi de septembre.
  • Fête du Foot organisé par l'ES Saint-Christo-Marcenod (1er week-end de septembre).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • Communication ECHO de Saint-Christo bulletin indépendant.
  • IDC.
  • Centre de secours première intervention pompiers.
  • Communes de la Loire
  • Association Sportive Saint Christo Marcenod.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et aux années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Saint-Christo-en-Jarez sur le site de l'association des maires de France, consulté le 29 juin 2015.
  2. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  3. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2005, 2006, 2010, 2012.


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :