Saint-Charles-de-Bourget

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Charles et Bourget.
Saint-Charles-de-Bourget
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Saguenay–Lac-Saint-Jean
Comté ou équivalent Le Fjord-du-Saguenay
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Michel Ringuette[1]
2013 - 2017
Constitution
Démographie
Gentilé Saint-Charlois, oise
Population 734 hab. (2014)
Densité 12 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 32′ 02″ N 71° 25′ 21″ O / 48.533885, -71.42246248° 32′ 02″ Nord 71° 25′ 21″ Ouest / 48.533885, -71.422462  
Superficie 6 246 ha = 62,46 km2
Divers
Code géographique 24 94260
Localisation
Localisation de Saint-Charles-de-Bourget dans Le Fjord-du-Saguenay
Localisation de Saint-Charles-de-Bourget dans Le Fjord-du-Saguenay

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir sur la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Saint-Charles-de-Bourget

Géolocalisation sur la carte : Région métropolitaine de Saguenay

Voir la carte administrative de la zone Saguenay (ville)
City locator 14.svg
Saint-Charles-de-Bourget

Géolocalisation sur la carte : Région métropolitaine de Saguenay

Voir la carte topographique de la zone Saguenay (ville)
City locator 14.svg
Saint-Charles-de-Bourget

Saint-Charles-de-Bourget est une municipalité du Québec, faisant partie de la municipalité régionale de comté du Fjord-du-Saguenay, située dans la région administrative de Saguenay–Lac-Saint-Jean[2].

Situation[modifier | modifier le code]

Saint-Charles-de-Bourget se situe du côté nord du Saguenay, au sud-ouest de Saint-Ambroise, à une vingtaine de kilomètres au nord-ouest de Chicoutimi[3].

Toponyme[modifier | modifier le code]

Elle est nommée en l'honneur des évêques Charles Borromée et Ignace Bourget.

La Commission de toponymie du Québec précise : « D'abord établie comme municipalité du township de Bourget en 1885, Saint-Charles-de-Bourget allait recevoir son nom et son statut actuels en 1981. C'est cependant à titre de mission de Saint-Charles-Borromée que ce territoire a été créé en 1868, avant d'accéder au statut de paroisse en 1922. La dénomination choisie marque, d'une part, sa situation géographique dans la partie nord du canton de Bourget et, d'autre part, ses origines religieuses. En effet, le canton proclamé en 1881 célèbre le souvenir de monseigneur Ignace Bourget (1799-1885), deuxième évêque de Montréal de 1840 jusqu'à 1876. Quant à l'élément Saint-Charles, duquel on a tiré le gentilé Saint-Charlois, il honore la mémoire du curé fondateur Charles-Stanislas Richard, né en 1832, second curé de Sainte-Anne(-de-Chicoutimi-Nord) de 1862 à 1867. Ce solide fils de la terre défrichait lui-même, à partir de 1864, plus de six jours par semaine, avec des colons dont la plupart étaient originaires de Sainte-Anne-de-Chicoutimi. Le destin de ce prospère endroit, vivant d'agriculture et d'exploitation forestière, allait être bouleversé en 1931 avec la construction d'un barrage à la chute à Caron, ouvrage qui a provoqué l'inondation des terres de la rive sud et ainsi entraîné le déménagement d'une partie significative du village. Anciennement, on désignait l'endroit sous le nom de La Dalle, parce qu'une dalle-glissoire pour descendre les billots dans une partie accidentée du cours de la rivière des Aulnaies avait été construite. Ultérieurement, l'endroit répondra aux appellations de Saint-Charles-du-Saguenay et Saint-Charles-de-Chicoutimi. De nos jours, la désignation courante demeure Saint-Charles[3]. »

Démographie[modifier | modifier le code]

Le recensement de 2011 y dénombre 690 habitants, soit 4,7 % de plus qu'en 2006[4].

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]



Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Saint-Nazaire Saint-Ambroise Rose des vents
N
O    Saint-Charles-de-Bourget    E
S
Larouche Saguenay