Saint-Bonnet-des-Bruyères

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Bonnet (homonymie).

Saint-Bonnet-des-Bruyères
Saint-Bonnet-des-Bruyères
Vue générale du village.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Rhône
Arrondissement Villefranche-sur-Saône
Canton Thizy-les-Bourgs
Intercommunalité Communauté de communes Saône Beaujolais
Maire
Mandat
Martine Cartillier
2014-2020
Code postal 69790
Code commune 69182
Démographie
Gentilé San Boneti
Population
municipale
356 hab. (2016 en diminution de 5,07 % par rapport à 2011)
Densité 17 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 16′ 15″ nord, 4° 28′ 12″ est
Altitude Min. 413 m
Max. 801 m
Superficie 21,20 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Rhône

Voir sur la carte administrative du Rhône
City locator 14.svg
Saint-Bonnet-des-Bruyères

Géolocalisation sur la carte : Rhône

Voir sur la carte topographique du Rhône
City locator 14.svg
Saint-Bonnet-des-Bruyères

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Bonnet-des-Bruyères

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Bonnet-des-Bruyères

Saint-Bonnet-des-Bruyères est une commune française, située dans le département du Rhône en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le village fait partie du Beaujolais. La commune se situe près de la frontière Rhône/Saône et Loire et donc de la frontière Rhône-Alpes/Bourgogne.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Matour (Saône-et-Loire) Saint-Pierre-le-Vieux (Saône-et-Loire) Rose des vents
Aigueperse N Saint-Christophe
O    Saint-Bonnet-des-Bruyères    E
S
Saint-Igny-de-Vers Monsols

Histoire[modifier | modifier le code]

Lieu de passage des hommes préhistoriques (grattoir de la Nation), le village apparaît dans les premières chartes de l'abbaye de Cluny. Les limites administratives compliquée du Moyen Âge firent que les territoires de Saint-Bonnet-des-Bruyères et d'Aigueperse connurent une histoire commune sous l'autorité des sires de Beaujeu, des châtelains de Vauzelle et de Chevagny ainsi que du duc de Bourgogne.

À la Révolution, Saint-Bonnet-des Bruyères devient chef-lieu de canton jusqu'en 1801.
Au cours de la Révolution française, la commune porte provisoirement le nom de Bonnet-les-Bruyères[1].

Le XIXe siècle voit le bourg changer de place avec la construction de l'église paroissiale actuelle, du presbytère, de l'école et de la mairie. La guerre de 1914-1918 avec plus de 50 morts saigne la population. Pendant des décennies, la commune reste un lieu d'accueil familial pour les enfants en détresse. Aujourd'hui la commune cherche un développement harmonieux en gardant son indépendance tout en offrant un certain art de vivre.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2001 2008 Roger Jaffre MNR  
mars 2008 En cours Martine Cartillier    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[3].

En 2016, la commune comptait 356 habitants[Note 1], en diminution de 5,07 % par rapport à 2011 (Rhône : +5,26 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 5001 1231 3831 2381 4861 3911 3921 3501 415
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 3351 3851 3531 2151 2261 1381 1381 1111 076
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
994963883707716686669616570
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
631635546497412384372375356
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[1] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église du XIXe siècle restaurée, située sur la place du village.
  • Le vitrail de Guerre situé au milieu de la nef latérale à droite de l'église.
  • Les croix du chemin du XIXe siècle.
  • Le point de vue de la Grand'Roche d'où l'on peut observer le Mont-Blanc par temps clair est située à 801 mètres d'altitude.
  • Ancien moulin à eau de Vauzelle servant autrefois à moudre le grain et scier le bois.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]