Saint-Bonnet-Briance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Bonnet (homonymie).

Saint-Bonnet-Briance
Saint-Bonnet-Briance
Le clocher de l'église de Saint-Bonnet-Briance.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Haute-Vienne
Arrondissement Limoges
Canton Condat-sur-Vienne
Intercommunalité Communauté de communes de Noblat
Maire
Mandat
Sylvette Chadelaud
2014-2020
Code postal 87260
Code commune 87138
Démographie
Population
municipale
577 hab. (2015 en augmentation de 2,85 % par rapport à 2010)
Densité 19 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 42′ 37″ nord, 1° 28′ 35″ est
Altitude Min. 310 m
Max. 459 m
Superficie 30,06 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Vienne

Voir sur la carte administrative de la Haute-Vienne
City locator 14.svg
Saint-Bonnet-Briance

Géolocalisation sur la carte : Haute-Vienne

Voir sur la carte topographique de la Haute-Vienne
City locator 14.svg
Saint-Bonnet-Briance

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Bonnet-Briance

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Bonnet-Briance

Saint-Bonnet-Briance (Sent Bonèt Briança en occitan) est une commune française située dans le département de la Haute-Vienne, en région Nouvelle-Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Situation de la commune de Saint-Bonnet-Briance en Haute-Vienne.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Saint-Bonnet-Briance[1]
Saint-Paul Saint-Denis-des-Murs Roziers-Saint-Georges
Saint-Genest-sur-Roselle Saint-Bonnet-Briance Linards
Glanges Saint-Méard
(par un quadripoint)

Hameaux et lieux-dits[modifier | modifier le code]

  • Aigueperse
  • Bois Badaraud (le)
  • Boule d'Or (la)
  • Château d'Aigueperse
  • Combret
  • Fargeas
  • Fressanges
  • Gorce (la)
  • Lachèse
  • Leycuras
  • Luchat
  • Neuvillard
  • Petites Maisons (les)
  • Pierre Fiche
  • Plaudeix
  • Reirol
  • Sagnas
  • Siardeix
  • Sivergnat

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Commune traversée par la Roselle et la Briance d'où elle tire son nom. La Roselle se jette dans la Briance et la Briance dans la Vienne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Saint-Bonnet-Briance a connu plusieurs noms dans son histoire.

En 1147 on trouve trace de la paroisse de Saint-Bonnet de Artigia.

Vers 1400 elle devient Saint-Bonnet d’Aigueperse.

En 1574 Saint-Bonnet près Pierre-Buffière.

Vers 1750 Saint-Bonnet la Forêt et aussi Saint-Bonnet-la-Rivière et Saint-Bonnet-les-Peillères.

Le 24 germinal an IX (14 avril 1801), l'administration des communes d'Aigueperse, Combret et Saint-Genest est assurée par la mairie de la commune de Saint-Bonnet-la-Rivière.

Le 11 janvier 1806, par arrêté du préfet, l'administration de la commune d'Aigueperse est provisoirement réunie à celle de Saint-Bonnet-La-Rivière.

Le 4 juillet 1806, par décret Aigueperse et Combret sont réunies à la commune de Saint-Bonnet-la-Rivière.

Le 6 novembre 1901 pour la distinguer des autres localités du même nom Saint Bonnet La Rivière devient Saint-Bonnet-Briance par arrêté préfectoral (Briance est le nom de la rivière qui traverse la commune).

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 2014 Yves Chabrier [2] PS  
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[4].

En 2015, la commune comptait 577 habitants[Note 1], en augmentation de 2,85 % par rapport à 2010 (Haute-Vienne : -0,11 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 1191 1651 2501 5731 5841 5911 5821 4781 654
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 4801 3981 3851 3571 3551 4441 4391 4451 394
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 4111 4291 3401 2171 1551 1241 0421 0121 003
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2015
902759635536498486514578577
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Château de Neuvillard, château des Pradelles, château de Sivergnat, château de la Pomélie

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]