Saint-Boingt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Saint-Boingt
Saint-Boingt
Calvaire de Saint-Boingt.
Logo monument historique Classé MH (1909)
Blason de Saint-Boingt
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Meurthe-et-Moselle
Arrondissement Lunéville
Intercommunalité Communauté de communes Meurthe, Mortagne, Moselle
Maire
Mandat
Aurélie Thomas
2020-2026
Code postal 54290
Code commune 54471
Démographie
Population
municipale
71 hab. (2017 en diminution de 5,33 % par rapport à 2012)
Densité 8,7 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 25′ 52″ nord, 6° 26′ 18″ est
Altitude Min. 267 m
Max. 345 m
Superficie 8,14 km2
Élections
Départementales Canton de Lunéville-2
Législatives Quatrième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Grand Est
Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
Saint-Boingt
Géolocalisation sur la carte : Meurthe-et-Moselle
Voir sur la carte topographique de Meurthe-et-Moselle
City locator 14.svg
Saint-Boingt
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Boingt
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Boingt

Saint-Boingt est une commune française située dans le département de Meurthe-et-Moselle en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Villa que dicitur Cembench (1177) ; Cembeng (1179) ; Cembenche (1188) ; Cembanche (1189) ; Chenbanch (1218) ; Samboin (1431) ; Sanctus-Bonus (1436) ; Sambeing (1558) ; Saint-Boin (1594).

Le toponyme actuel est une énigme. On ne comprend pas l'apparition de Sanctus bonus en 1436 ni de Saint-Boin en 1594 qui n'ont aucun lien avec les graphies précédentes. Selon la monographie de 1888, le nom du village viendrait du patois. Le saint patron de la paroisse, Hidulphe, avait une réputation de placidité et de bonhomie ; il fut l'objet d'un pèlerinage. Les pèlerins disaient alors en patois qu'ils allaient prier lo boing saint, surnom transmis à la Commune[1]. Cette explication est cependant curieuse car on ne comprend pas pourquoi l'adjectif serait passé après le nom ce qui était très rare en lorrain. D'autre part, au XXe siècle, les derniers patoisants nommaient le village So-Bouè ou Sabouet. Cette forme est donc inverse. D'autre part, boin (bon) est phonétiquement très différent de Bouè (bois). Curieusement, c'est un ouvrage écrit par des religieux qui fait la démonstration d'une erreur. Une étude publiée par des Pères de la Compagnie de Jésus affirme que Saint-Boingt vient de Cembench et n'a pas de rapport avec sanctus[2]. Il convient aussi de rappeler que sint-bwès est le nom lorrain du daphné, qui est un arbuste[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2014 André Grandemange    
mars 2014 2020 Mathieu Cékovic    
2020 En cours Aurélie Thomas    


Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[5].

En 2017, la commune comptait 71 habitants[Note 1], en diminution de 5,33 % par rapport à 2012 (Meurthe-et-Moselle : +0,03 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
260217295275304308300318315
1856 1861 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
289292291273268237224204199
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
194185149137156141130116107
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2017
897869668177777271
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église du XVIIIe siècle avec à l'intérieur des boiseries de style Louis XIV.
  • Calvaire du XVIIe siècle, orné de statuettes, classé au titre des monuments historiques par arrêté du [8].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique, logotype et devise[modifier | modifier le code]

Blason de Saint-Boingt Blason
De gueules à trois cloches d’argent couronnées d’or.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Blason populaire[modifier | modifier le code]

Les habitants étaient surnommés en lorrain, « les bouris de So-Bouè » ce qui se traduit par les canards de Saint-Boingt. On pense généralement que ce sobriquet est en lien avec les fréquents débordements de l'Euron. On prétendait alors qu'il fallait aimer avoir les pieds dans l'eau, comme les canards, pour habiter un tel village[9].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Cuny, monographie de Saint-Boingt pour l'exposition universelle de 1889, Saint-Boingt, monographie, , 9 p. (lire en ligne), p. 4
  2. Études, Paris, , 843 p. (lire en ligne), p. 400
  3. Léon Zéliqzon, dictionnaire des patois romans de la Moselle, Nancy, Université de Nancy, , p. 623
  4. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  8. « Calvaire », notice no PA00106358, base Mérimée, ministère français de la Culture
  9. Christian Herbé, « Cartographie des blasons populaires lorrains », sur cherbe.free.fr, (consulté le 28 juillet 2020)