Saint-Avit (Landes)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Saint-Avit
Saint-Avit (Landes)
Mairie de Saint-Avit.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Landes
Arrondissement Mont-de-Marsan
Intercommunalité Le Marsan agglomération
Maire
Mandat
Michel Garcia
2020-2026
Code postal 40090
Code commune 40250
Démographie
Gentilé Saint-Avitois, Saint-Avitoises
Population
municipale
683 hab. (2018 en augmentation de 18,17 % par rapport à 2013)
Densité 17 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 56′ 32″ nord, 0° 26′ 39″ ouest
Altitude Min. 33 m
Max. 97 m
Superficie 40,74 km2
Élections
Départementales Canton de Mont-de-Marsan-1
Législatives Première circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Aquitaine
Voir sur la carte administrative de Nouvelle-Aquitaine
City locator 14.svg
Saint-Avit
Géolocalisation sur la carte : Landes
Voir sur la carte topographique des Landes
City locator 14.svg
Saint-Avit
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Avit
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Avit
Liens
Site web http://stavit.lemarsan.fr

Saint-Avit est une commune du Sud-Ouest de la France, située dans le département des Landes (région Nouvelle-Aquitaine).

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Commune située en pays de Marsan, à 3 km au nord de Mont-de-Marsan.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Les archives départementales et municipales ne permettent pas de situer avec exactitude la naissance du village. Toutefois, compte tenu de l’église qui est du XIe siècle, il est permis de penser qu’il est très ancien. Le village et l’église portent le même nom, celui d’un saint, Avit, qui serait né à Vienne vers 450, et aurait succédé à son père comme Évêque de Vienne en 490. Il serait mort un cinq février vers 525. Il sera canonisé bien plus tard. Voilà donc l’origine du nom du village et de l’église. De la guerre de cent ans en passant par les guerres de religion, sans oublier la période de la révolution française, nombreuses furent les occasions pour que les fureurs iconoclastes se manifestent. L’église Saint-Avit n’a pas échappé à la règle au cours des siècles. Elle a fait l’objet de pillages, vols, déprédations, et fut même incendiée. La Mairie/École est de 1920. Sur des terrains offerts gracieusement par Mme Dubroca et M. Francis Planté, les travaux de construction de cette mairie/école ont commencé en 1914, pour s’achever en 1920. On peut se demander pourquoi il a fallu 6 années pour réaliser cette construction. Entre 1914 et 1918, la main-d’œuvre était particulièrement rare à St-Avit comme partout en France. L’histoire du village est très belle, mais que serait-elle sans les Hommes qui ont contribué à lui donner cette image, à créer son patrimoine, rien, elle serait inexistante. Il n’est pas dans notre intention de les citer tous, la liste est bien trop longue. Nous allons simplement prendre les trois personnes qui sont restées le plus longtemps chargées de l’administration de la commune, c’est-à-dire trois maires.

Francis Planté, né à Orthez dans les Pyrénées-Atlantiques le 2 mars 1839 et mort à Saint-Avit (Landes) le 19 décembre 1934, est un pianiste français.

Surnommé « le dieu du piano », il fut l'un des tout premiers musiciens à avoir été enregistré. Arthur Rubinstein, dans Mes longues années, se souvient avec respect de la fougue de son jeu. Planté est le seul pianiste dont on possède des enregistrements à avoir eu l'occasion de voir et d'entendre jouer Frédéric Chopin1. (Il avait dix ans à la mort du maître).

En 1880, Francis Planté se rendit acquéreur du domaine de Saint-Avit dans les Landes, qui appartenait auparavant à la famille de Victor Lefranc. S'il était le principal propriétaire terrien de cette commune, il en fut aussi le maire. Mécène, il fut le principal donateur pour la réfection de l'église.

(source: http://stavit.lemarsan.fr/index.php?cID=histoire-et-patrimoine)

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
avant 1981 ? Paul Dubos    
1983 2014 Claude Lafargue DVG Retraité Sécurité sociale
2014 En cours Michel Garcia DVD[2] Directeur financier
Les données manquantes sont à compléter.

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

Dans son palmarès 2020, le Conseil national de villes et villages fleuris de France a attribué deux fleurs à la commune[3].

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[5]. En 2018, la commune comptait 683 habitants[Note 1], en augmentation de 18,17 % par rapport à 2013 (Landes : +3,31 %, France hors Mayotte : +2,36 %).
Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
510311435470550446501558586
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
654611623639631612624622572
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
558580572509502458418301317
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
284281263411481538608618581
2017 2018 - - - - - - -
672683-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]