Saint-André-d'Argenteuil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-André.
Saint-André-d'Argenteuil
Carillon
Carillon
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec[1]
Région Laurentides
Subdivision régionale Argenteuil
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
André Jetté
2013-2017
Code postal J0V 1X0
Constitution 29 décembre 1999
Démographie
Gentilé Andréen, ne
Population 3 281 hab. (2013)
Densité 33 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 34′ 00″ nord, 74° 20′ 00″ ouest
Superficie 9 845 ha = 98,45 km2
Divers
Code géographique 76008
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Saint-André-d'Argenteuil

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
Saint-André-d'Argenteuil
Liens
Site web http://stada.ca/

Saint-André-d'Argenteuil, auparavant Saint-André-Carillon, est une municipalité faisant partie de la municipalité régionale de comté d'Argenteuil au Québec (Canada) dans la région administrative des Laurentides[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

La municipalité de Saint-André-d'Argenteuil borde la rive gauche de la rivière des Outaouais. Sur la rive opposée se trouvent les municipalités de Rigaud et Pointe-Fortune. Le territoire couvre une superficie totale de 101,9 km2[2] dont 97,8 km2 terrestres[3].

Urbanisme[modifier | modifier le code]

La majeure partie du territoire, soit 62 km2, est vouée à l'agriculture. La municipalité compte les deux agglomérations de village de Carillon et de Saint-André-Est[4]. La traverse Pointe-Fortune-Carillon relie Carillon à Pointe-Fortune sur la rive droite de l'Outaouais.

Histoire[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Seigneurie d'Argenteuil.

Le toponyme de la municipalité provient, pour sa première composante, du nom du patron de l'Écosse, Saint André, les premiers colons dans la région étant des Écossais. La deuxième composante rappelle la seigneurie d'Argenteuil dont une partie du territoire couvrait la municipalité. Lors de la constitution de la municipalité en 1999, la municipalité prend le nom de Saint-André-Carillon joignant la première partie des toponymes des anciennes municipalités de la paroisse de Saint-André-d'Argenteuil et du village de Saint-André-Est au nom du village de Carillon, la municipalité actuelle résultant de la fusion de ces trois municipalités. L'année suivante, en 2000, la nouvelle municipalité adopte le toponyme actuel. Le toponyme Saint-André-Est provient du nom du bureau de poste et de la gare autour desquels cette localité s'est développée. L'appellation Carillon provient du nom de Philippe Carion, sieur Dufresnoy, officier du régiment de Carignan[5].

Administration[modifier | modifier le code]

Le mode d'élection est en bloc aux quatre ans et par division électorale (district)[2]. Pour les compétences intermunicipales, la municipalité est rattachée à la municipalité régionale de comté d'Argenteuil.

Composition du conseil municipal
Poste 2009-2013 2013-2017
Maire André Jetté André Jetté
District 1 Roland Weightman Roland Weightman
District 2 Carol Prud'Homme Stephen Matthews
District 3 Marcel Yves Paré Jacques Decoeur
District 4 Denis St-Jacques Denis St-Jacques
District 5 Marie-Josée Fournier Marc Bertrand
District 6 Michel Larente Michel Larente

La population de la municipalité est représentée à l'Assemblée nationale du Québec par le député de la circonscription d'Argenteuil[6].

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1991 1996 2001 2006 2011 2016
1 061 1 192 2 867 3 097 3 275 -
(Sources : Recensement du Canada)

Au recensement du Canada de 2011, la population permanente est de 3 275 Andréens pour une densité de 33,5 habitants au km2. La croissance démographique est de 5,7 % entre 2006 et 2011[3].

Culture[modifier | modifier le code]

  • Musée régional de Saint-André-d'Argenteuil

Société[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

  • John Joseph Caldwell Abbott, maire de Montréal et 3e Premier ministre du Canada, le premier né en sol canadien.
  • Maude Abbott, arrière-petite-fille de John Abbott, spécialiste des maladies cardiovasculaires congénitales et une des premières femmes canadiennes à obtenir un diplôme universitaire de troisième cycle en médecine.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les informations de la fiche proviennent de Gouvernement du Québec, « Répertoire des municipalités : Saint-André-d'Argenteuil », 76008, sur Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire du Québec (consulté le 22 août 2013), sauf exceptions suivantes :
    a. Superficie terrestre : Statistique Canada. 2012. Saint-André-d'Argenteuil, Québec (Code 2476008) et Argenteuil, Québec (Code 2476) (tableau). Profil du recensement, Recensement de 2011, produit nº 98-316-XWF au catalogue de Statistique Canada. Ottawa. Diffusé le 24 octobre 2012. (site consulté le 22 août 2013).
    b. Code postal : Postes Canada, « Nombre et carte des secteurs de livraison rurale et urbaine », Québec,‎ (consulté le 22 août 2013).
  2. a, b et c Gouvernement du Québec, « Saint-André-d'Argenteuil », Répertoire des municipalités, sur Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire
  3. a et b Statistique Canada. 2012. Saint-André-d'Argenteuil, Québec (Code 2476008) et Argenteuil, Québec (Code 2476) (tableau). Profil du recensement, Recensement de 2011, produit nº 98-316-XWF au catalogue de Statistique Canada. Ottawa. Diffusé le 24 octobre 2012. (site consulté le 22 août 2013).
  4. Municipalité de Saint-André-d'Argenteuil, « Histoire et géographie »,‎ (consulté le 22 août 2013)
  5. [www.toponymie.gouv.qc.ca/ct/ToposWeb/fiche.aspx?no_seq=362818 Toponymie du Québec : Saint-André-d'Argenteuil], consulté le 19 décembre 2012.
  6. Gouvernement du Québec, « Municipalités et entités administratives (carte électorale 2011) », sur Directeur général des élections du Québec (consulté le 17 janvier 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Brownsburg-Chatham Lachute Rose des vents
N Mirabel,
Saint-Placide
O    Saint-André-d'Argenteuil    E
S
Drapeau de l'Ontario Ontario, Pointe-Fortune Rigaud