Saint-Amand-sur-Sèvre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Amand et Sèvre.

Saint-Amand-sur-Sèvre
Saint-Amand-sur-Sèvre
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Deux-Sèvres
Arrondissement Bressuire
Canton Mauléon
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Bocage bressuirais
Maire
Mandat
Claude Papin
2014-2020
Code postal 79700
Code commune 79235
Démographie
Population
municipale
1 409 hab. (2017 en augmentation de 7,89 % par rapport à 2012)
Densité 44 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 52′ 10″ nord, 0° 47′ 38″ ouest
Altitude Min. 137 m
Max. 212 m
Superficie 32,36 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Deux-Sèvres
Voir sur la carte administrative des Deux-Sèvres
City locator 14.svg
Saint-Amand-sur-Sèvre
Géolocalisation sur la carte : Deux-Sèvres
Voir sur la carte topographique des Deux-Sèvres
City locator 14.svg
Saint-Amand-sur-Sèvre
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Amand-sur-Sèvre
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Amand-sur-Sèvre

Saint-Amand-sur-Sèvre est une commune du Centre-Ouest de la France située dans le département des Deux-Sèvres en région Nouvelle-Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune se trouve à la frontière de la Vendée, au bord de la Sèvre nantaise, dans un triangle entre Les Herbiers,Cholet et Bressuire.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Saint-Amand-sur-Sèvre
Treize-Vents Mauléon La Petite-Boissière
Sèvremont Saint-Amand-sur-Sèvre La Petite-Boissière
Sèvremont Sèvremont Montravers

Économie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Située au cœur de la Vendée militaire, la commune participa à toutes les grandes batailles des guerres de Vendée. Au 1er janvier 1973, Saint-Amand-sur-Sèvre fusionne avec la commune avec Mauléon. Le 1er janvier 1992, la commune redevient indépendante[1].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 réélu en 2008[2] Claude Papin    

Alexis Bâty

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

En 2017, la commune a été labellisée « une fleur » par le Conseil national de villes et villages fleuris de France[3].

Démographie[modifier | modifier le code]

À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans. Pour Saint-Amand-sur-Sèvre, cela correspond à 2005, 2010, 2015[4], etc. Les autres dates de « recensements » (comme 2006, 2009, etc.) sont des estimations légales.

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 2537671 0661 4091 4701 4421 4911 5481 625
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 6831 7081 7701 7901 9021 9681 9922 0251 977
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 9091 8781 7701 6481 6381 5201 5171 5031 429
1962 1968 1999 2005 2010 2015 2017 - -
1 3801 2811 2291 2411 2871 3861 409--
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Le château de la Guierche ;
  • La coulée verte ;
  • La base de canoë-kayak ;
  • L'église romane (chœur gothique), ancienne priorale de religieuses ; à l'intérieur un retable de la Vierge classé (XVIIIe siècle). Face à ce retable se trouvait une statue inhabituelle du Père de Montfort en bois également classée en dépôt au musée du BRAHM à Mauléon ; selon le tradition locale, la scène représentait
  • Le Puy-Jourdain.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Code officiel géographique - Fiche de la commune de Mauléon sur le site de l'Insee, consulté le 30 novembre 2010.
  2. Site de la préfecture, consulté le 31 août 2008
  3. Site des villes et villages fleuris, consulté le 22 décembre 2017.
  4. « Calendrier de recensement », sur Insee (consulté le 16 avril 2012)
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.