Saint-Agnan (Ogy)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Saint-Agnan (Moselle))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Agnan.
Saint-Agnan
Église Saint-Agnan
Église Saint-Agnan
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Moselle
Commune Ogy
Géographie
Coordonnées 49° 06′ 51″ nord, 6° 18′ 16″ est
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte administrative de la Moselle
City locator 15.svg
Saint-Agnan

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte topographique de la Moselle
City locator 15.svg
Saint-Agnan

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Saint-Agnan

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Saint-Agnan

Saint-Agnan est une ancienne paroisse du pays messin, aujourd’hui écart de la commune d’Ogy en Moselle. C’est un hameau constitué d’une trentaine d'habitations et d’une église.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce lieu-dit se construit d’abord au nord de l’église. Deux routes communales se croisent devant l’église : la rue de Coincy et la rue de Saint-Agnan, qui vient d’Ogy au sud, devient la rue des Marronniers le long du lieu-dit, puis traverse la route nationale 3 pour continuer jusqu'à Flanville (ralentissement à 70 km/h à l’endroit du croisement). La route de Puche rejoint l’écart du même nom à l’est. Un nouveau lotissement des années 1990[réf. nécessaire] est construit autour des deux croisements au sud de l’église, le long des routes vers Coincy, Puche et Ogy. Il double la surface du hameau.

Le panorama depuis Saint-Agnan vers Metz offre à l’horizon les collines de Pont-à-Mousson au relief boisé couronnant Amnéville en passant par le mont Saint-Quentin. Sur un plan plus proche, on voit nettement le château de Mercy, le clocher de l'église d’Ars-Laquenexy, le château d’Aubigny et droit devant Coincy et les toits de Colombey au milieu des arbres.

Un petit cours d’eau descend vers Coincy et y rejoint le ruisseau de Dame Jeanette.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de Saint-Agnan donné en référence à l’évêque Aignan d’Orléans, date de la construction de la première église dans le village : l’église de Saint-Agnan. On trouve les formes anciennes du village Aignan, Agnel ou Aignien.

Histoire[modifier | modifier le code]

Une charte de l’an 1005 indique que le prieuré de bénédictines de Saint-Agnan dépend de l’abbaye de Neuf-Moustier de Metz. L’abbesse en a engagé les dîmes à Arnould Baudoche en 1353[1].

En 1600, les calvinistes, avec à leur tête brigadier général de Clervant, commandant quatre régiments de cavalerie, détruisent le village et son église.

Le , tous les villages du canton sont envahis par des Prussiens et des Russes. Les Russes établissent un camp de transit à Saint-Agnan sous les ordres du général Scherbatoff.

Le pèlerinage de Saint-Agnan a été célèbre depuis un temps immémorial[Quand ?], on y venait en foule tous les ans le 15 juin ou le dimanche suivant.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église de Saint-Agnan entourée d’un cimetière.
  • Presbytère, utilisé au XXe siècle comme école primaire.
  • Centre équestre sur la route allant vers
  • Allée de marronniers le long de la rue des Marronniers.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Paul Ferry, XIVe siècle, p. 205.