Saint-émilion grand cru

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saint-émilion grand cru
Désignation(s) Saint-émilion grand cru
Appellation(s) principale(s) saint-émilion grand cru
Type d'appellation(s) AOC
Reconnue depuis 1954
Pays Drapeau de la France France
Région parente vignoble de Bordeaux
Sous-région(s) vignoble du Libournais
Localisation Gironde
Climat océanique
Sol calcaires
Superficie plantée 5 400 hectares
Cépages dominants merlot, cabernet franc et cabernet sauvignon
Vins produits rouges
Production 72 000 hl en 2009[1]
Rendement moyen à l'hectare maximum 46 à 55 hl/ha[2]

Le saint-émilion grand cru est un vin rouge d'appellation d'origine contrôlée produit sur une partie des neuf communes de l'appellation saint-émilion. L'appellation fait partie du vignoble du Libournais, une des subdivisions du vignoble de Bordeaux.

Il existe en fait deux AOC dans la région de Saint-Émilion : d'une part l'AOC saint-émilion, et par ailleurs l'AOC saint-émilion grand cru. La différence entre les deux n'est pas géographique, elles couvrent la même aire d'appellation. La différence est liée à des conditions plus strictes : pour bénéficier de l'appellation saint-émilion grand cru, il faut un rendement limité à 40 hl/ha et un élevage de 12 mois minimum[3].

Article connexe : saint-émilion (AOC).

Vignoble[modifier | modifier le code]

Voir l’image vierge
Localisation de l'appellation au sein du vignoble de Bordeaux.

Saint-Émilion, Saint-Christophe-des-Bardes, Saint-Hippolyte, Saint-Étienne-de-Lisse, Saint-Laurent-des-Combes, Saint-Pey-d’Armens, Saint-Sulpice-de-Faleyrens, Vignonet, et une partie de la commune de Libourne[2].

Classement[modifier | modifier le code]

Premiers grands crus classés A[modifier | modifier le code]

Premiers grands crus classés B[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le Guide Hachette des vins 2011, Hachette, 2010.
  2. a et b [PDF] « Cahier des charges de l'appellation », sur http://agriculture.gouv.fr/, homologué par le « décret no 2011-1779 du 5 décembre 2011 relatif à l'appellation d'origine contrôlée « Saint-Emilion grand cru » », JORF, no 0283,‎ , p. 20689.
  3. « Saint-Émilion Grand Cru », sur Le Figaro (consulté le 30 décembre 2014)
  4. a, b, c et d 2 nouveaux Saint-Émilion 1er grand cru classé "A", Le Figaro, 6 septembre 2012.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Site de l'INAO

Articles connexes[modifier | modifier le code]