Saigon (rappeur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saigon.
Saigon
Description de cette image, également commentée ci-après

Saigon en 2011.

Informations générales
Surnom Saigiddy, S to da A, Sai, Tha Yardfather
Nom de naissance Brian Daniel Carenard
Naissance (38 ans)
Spring Valley, Brooklyn, New York, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Rappeur, acteur
Genre musical Hip-hop, rap East Coast, rap hardcore
Instruments Voix
Années actives Depuis 2000
Labels Fort Knocks Entertainment (depuis 2004), Atlantic Records (2004–2008)[1], Amalgam Digital, Squid Ink Squad Records (depuis 2014)
Site officiel saigonnation.com

Saigon, de son vrai nom Brian Daniel Carenard, né le à Spring Valley, Brooklyn, New York, est un rappeur et acteur américain. Saigon est actuellement signé aux labels Suburban Noize Records et Fort Knocks Entertainment du producteur Just Blaze. Après quelques reports de date, son premier album, The Greatest Story Never Told, est publié chez Suburban Noize Records[2],[3]. Il est également connu pour sa participation à la série télévisée Entourage.

Biographie[modifier | modifier le code]

Saigon est né Spring Valley, à New York. À la fin des années 1990, il est condamné à de la prison ferme au Napanoch’s Eastern Correctional Facility, pour agression au premier degré avec arme à feu dans un bar[4]. Un jour dans la cour de la prison, Brian fait la connaissance d'un codétenu appelé Hakim, qui rappait et apportait des messages positifs dans ses paroles[4]. Carenard se lance dans une battle avec Hakim[4]. À cette période, Brian se surnomme Saigon après avoir lu un ouvrage de Wallace Terry sur la Guerre du Vietnam[4]. Saigon est finalement libéré en 2000, et se lance immédiatement dans l'enregistrement de mixtapes, afin d'obtenir un contrat avec un label et de publier son premier album, qu'il finira par intitulé The Greatest Story Never Told[4].

Grâce à sa petite popularité locale, Saigon signe un contrat de distribution avec le label Atlantic Records en 2004[4]. Bien que signé avec Just Blaze et ayant collaboré plusieurs rappeurs de haut niveau comme Jay-Z, Kanye West et Kool G Rap, le label de Saigon repousse plusieurs fois la sortie de son premier album[4]. Saigon révèle avoir achevé son album deux mois avant sa signature avec Atlantic Records, ce qui posait problème[4]. Il se souvient également de sa rencontre avec les exécutifs d'Atlantic qui lui auraient dit : « On a besoin de nos trois singles, puis tu pourras faire ce que tu veux sur le reste de l'album[4]. » Saigon cependant, ne sentait pas à l'aise avec ses conditions, et engage, un an après sa signature avec Atlantic, un avocat pour mettre un terme à son contrat[4]. Il explique : « Ils m'ont signé en sachant quel genre de musique je faisais, mais ils ont essayé de la changer. » Cela ne l'empêche pas pour autant de prévoir un album au label[4].

En 2009, Saigon signe avec le label indépendant Amalgam Digital, situé à Boston[5].

Le 14 avril 2014, Saigon annonce le lancement de son propre label, Squid Ink Squad Records, en partenariat avec la société CPX Interactive, spécialisée dans la vente numérique. Le 28 juillet 2014, Saigon annonce un troisième album pour septembre 2014[6],[7],[8].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Dans la nuit du 17 janvier 2006, Saigon est frappé sur la tempe avec une bouteille de vin à la sortie d'un restaurant à Chelsea[9]. Un homme s'approche de Saigon et tente de lui dérober la chaîne autour de son cou. Saigon parvient à maintenir sa chaîne et une bagarre éclate. Saigon, saignant à la tête, tente de se diriger vers un taxi sans grand succès. Il conduit alors jusqu'au Bellevue Hospital où il recevra des soins et sept points de suture. En fin 2008, Saigon devient père d'une petite fille appelée Rayne Dior Carenard, qui l'inspirera pour son single Fatherhood. Elle participe au clip vidéo de la chanson réalisé par Derek Pike[10].

Dans la nuit du 19 septembre 2007, après la performance de Saigon pendant un show de Mobb Deep, des insultes sont échangées entre Saigon et Prodigy de Mobb Deep[11]. Cette altercation dégénère et Saigon frappe Prodigy à deux reprises au visage[12]. Deux vidéos sont publiées. L'une montre Saigon en train de frapper Prodigy, et l'autre montre Saigon pris en chasse par les membres de Mobb Deep en dehors du club[13].

Plus de détails dans sa vie privée peuvent être trouvés dans l'émission Love and Hip Hop: New York, dans laquelle il est révélé qu'il est père d'un garçon (Erica Jean, né d'une autre mère)[14].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Mixtapes[modifier | modifier le code]

  • 2003 : Da Yard Father 1
  • 2003 : Da Yard Father 2
  • 2004 : Warning Shots
  • 2005 : Abandoned Nation
  • 2006 : Welcome to Saigon
  • 2006 : The Return of the Yardfather
  • 2006 : Belly of the Beast
  • 2007 : Moral of the Story
  • 2008 : All in a Day's Work (avec Statik Selektah)
  • 2009 : Warning Shots 2

Singles[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • 20052006 : Entourage (Saison 2 épisode 14) : lui-même
  • 2006 : Rap Sheet: Hip-Hop and the drops : lui-même
  • 2006 : Bring That Year Back 2006: Laugh Now, Cry Later (TV) : lui-même

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Saigon règle ses comptes avec Atlantic Records », sur Rap2K (consulté le 4 mars 2012).
  2. (en) « The Greatest Story Never Told out! », sur suburbannoizerecords.com (consulté le 4 janvier 2016).
  3. (en) « The Greatest Story Never Told Tracklist and Artwork Revealed », sur HipHopDX (consulté le 4 janvier 2016).
  4. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j et k (en) Mlyner, Phillip, « The Seven-Year War of Saigon - Page 1 - Music - New York », sur The Village Voice,‎ (consulté le 23 février 2011).
  5. (en) « Saigon Talks About Amalgam Digital Deal », sur HipHopDX,‎ (consulté le 4 janvier 2016).
  6. (en) « Saigon,DJ Premier and Lil Cease At “Nunya” Video shoot », sur hiphopmyway.com,‎ (consulté le 4 janvier 2016).
  7. (en) « Saigon Announces New Album & Label », sur RapRadar,‎ (consulté le 4 janvier 2016).
  8. (en) « Saigon Launches New Label And Announces New Album », sur XXL Magazine,‎ (consulté le 4 janvier 2016).
  9. (en) Shaheem Reid, « Saigon Assaulted Outside Diner In New York », sur MTV,‎ (consulté le 25 mars 2015).
  10. (en) Brian Kayser, « Saigon », HipHopGame,‎ (consulté le 30 janvier 2009).
  11. (en) « Saigon, Mobb Deep Get Into Physical Altercation During Music Showcase In New York », sur BallerStatus,‎ (consulté le 19 décembre 2007).
  12. (en) « Saigon Punches Prodigy of Mobb Deep », sur HipHopDX,‎ (consulté le 11 novembre 2007).
  13. (en) « Saigon Talks Fight With Prodigy », sur sohh.com,‎ (consulté le 25 mars 2015).
  14. (en) « Peter Gunz Struggles To Keep His Secret, Saigon’s Baby Mama Drama On Love & Hip-Hop », sur XXL Magazine,‎ (consulté le 25 mars 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]