Sagy (Val-d'Oise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sagy
Sagy (Val-d'Oise)
La mairie.
Blason de Sagy
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Val-d'Oise
Arrondissement Pontoise
Intercommunalité CC Vexin Centre
Maire
Mandat
Guy Paris
2020-2026
Code postal 95450
Code commune 95535
Démographie
Gentilé Sagyens
Population
municipale
1 106 hab. (2018 en diminution de 3,83 % par rapport à 2013)
Densité 105 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 03′ 00″ nord, 1° 57′ 00″ est
Altitude 56 m
Min. 42 m
Max. 130 m
Superficie 10,53 km2
Type Commune rurale
Aire d'attraction Paris
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Vauréal
Législatives 4e circonscription du Val-d'Oise
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Île-de-France
Voir sur la carte administrative d'Île-de-France
City locator 14.svg
Sagy
Géolocalisation sur la carte : Val-d'Oise
Voir sur la carte topographique du Val-d'Oise
City locator 14.svg
Sagy
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Sagy
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Sagy
Liens
Site web https://sagy.fr/

Sagy est une commune française située dans le département du Val-d'Oise en région Île-de-France. Ses habitants sont appelés les Sagyen(ne)s ou Sasien(ne)s.

Géographie[modifier | modifier le code]

Description[modifier | modifier le code]

Ambiance du village.

Le village du Vexin français, situé au fond de la boutonnière de la faille de Banthelu[1] et composé de cinq hameaux, se situe dans la vallée de l'Aubette de Meulan, petite rivière du Vexin français, dans la région naturelle du Vexin.

Il se trouve dans le Parc naturel régional du Vexin français.

La commune, située à 11 km à l'ouest de Pontoise, 37 km au nord-ouest de Paris, 28 km au sud-est de Gisors et 6 km au nord-est de Meulan-en-Yvelines. Il est desservi par la route départementale D 28 dont le tracé suit la vallée de l'Aubette. Cette route à deux voies supporte un trafic de transit, notamment de poids-lourds, très important entre les pôles de Cergy-Pontoise et Mantes-la-Jolie. L'ancienne route nationale 14 (actuelle RD 14) traverse le nord du territoire communal.

Le sentier de grande randonnée GR1 passe sur le territoire de la commune. Il se prolonge vers Longuesse à l'ouest et Condécourt au sud. Une voie verte engagée en 2020 permet de relier, à terme le village de Sagy à Saillancourt, l’un des hameaux de la commune[2].

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

La commune est limitrophe de : Ableiges, Courcelles-sur-Viosne, Puiseux-Pontoise, Courdimanche, Menucourt, Condécourt et Longuesse. Elle est située à proximité immédiate de l'agglomération nouvelle de Cergy-Pontoise.


message galerie Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

L'Aubette à Sagy.

Le territoire communal est limité au sud-ouest par les bras de l'Aubette de Meulan, un petit affluent de la Seine, ainsi que ses étangs et zones humides qui abritent ruisseaux, roselières, marais ainsi que la flore.

Le ruisseau de Sérifontaine conflue dans l'Aubette à Sagy[3].

On peut voir dans la commune moulin, lavoir, puits...

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Sagy est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[4],[5],[6].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Paris, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire regroupe 1 929 communes[7],[8].

Lieux-dits, hameaux et écarts[modifier | modifier le code]

La commune est constituée de cinqu hameaux : Le Village, Le Grand Mesnil, Le Petit Mesnil, Chardronville et Saillancourt.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom provient de l'anthroponyme latin Sabius ou plutôt du nom gaulois Sagius avec le suffixe gallo-romain -acum, d'origine celtique *-āko, le domaine de.[réf. nécessaire]

Histoire[modifier | modifier le code]

Le territoire de la commune est occupé depuis la période néolithique.

Le fief dépend de l'abbaye de Saint-Denis depuis 1071, date à laquelle il lui est cédé par Jean d'Ivry, évêque de Rouen.

Pendant la Révolution française, les villages de Chardronville, Condécourt, La Maresche, Le Grand-Mesnil et Le Petit-Mesnil sont réunis à Sagy pour former une seule et même commune.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Rattachements administratifs et électoraux[modifier | modifier le code]

Rattachements administratifs[modifier | modifier le code]

Antérieurement à la loi du 10 juillet 1964[9], la commune faisait partie du département de Seine-et-Oise. La réorganisation de la région parisienne en 1964 fit que la commune appartient désormais au département du Val-d'Oise et à son arrondissement de Pontoise après un transfert administratif effectif au .

Elle faisait partie de 1801 à 1967 du canton de Marines de Seine-et-Oise. Lors de la mise en place du Val-d'Oise, la ville intègre le canton de Vigny[10]. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, cette circonscription administrative territoriale a disparu, et le canton n'est plus qu'une circonscription électorale.

Rattachements électoraux[modifier | modifier le code]

Pour les élections départementales, la commune est membre depuis 2014 du canton de Pontoise

Pour l'élection des députés, elle fait partie de la dixième circonscription du Val-d'Oise.

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

La commune, initialement membre de la communauté de communes des Trois Vallées du Vexin — un établissement public de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre créé fin 2004 et auquel la commune avait transféré un certain nombre de ses compétences, dans les conditions déterminées par le code général des collectivités territoriales — est membre, depuis le , de la communauté de communes Vexin centre.

En effet, cette dernière a été constituée le par la fusion de la communauté de communes des Trois Vallées du Vexin (12 communes), de la communauté de communes Val de Viosne (14 communes) et de la communauté de communes du Plateau du Vexin (8 communes), conformément aux prévisions du schéma départemental de coopération intercommunale du Val-d'Oise approuvé le [11].

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs[12]
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mai 1925   Pierre Bonte    
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 En cours
(au 25 juin 2021)
Guy Paris DVD Conseiller général de Vigny (2001 → 2015)
Réélu pour le mandat 2020-2026[13],[14],[15],[16]

Équipements et services publics[modifier | modifier le code]

La commune dispose d'un groupe scolaire de cinq classes en 2021. Toutefois, une classe pourrait fermer à la rentrée 201-2022[17]

La salle des fêtes.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[18]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[19].

En 2018, la commune comptait 1 106 habitants[Note 3], en diminution de 3,83 % par rapport à 2013 (Val-d'Oise : +3,67 %, France hors Mayotte : +1,78 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
648636638729730698662684627
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
559602600620533523514480483
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
453425400356414399382373464
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
5465397509691 0961 1271 1401 1551 111
2018 - - - - - - - -
1 106--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006[20].)
Histogramme de l'évolution démographique

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

  • Le concours d'épouvantails, dont la 19e édition a eu lieu au musée de la moisson le [21].
  • La traditionnelle fête de la moisson, également au musée, début septembre[22]

Médias[modifier | modifier le code]

Le Petit Journal de Sagy, un mensuel d'informations locales créé en 1981, est réalisé par Serge et Guy Paris[23].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

On peut signaler :

  • Église Saint-Sulpice, rue du Moulin et rue de l'Église : Elle remplace un édifice précédent du XIIe siècle endommagé par un incendie, et est bâtie dans un seul jet en 1740. C'est la seule église du Vexin français construite exclusivement dans le style classique, avec celle de Saint-Cyr-en-Arthies. L'église se compose simplement d'une nef unique non voûtée aboutissant à un chevet à trois pans. L'avant-nef est surmontée d'un clocher-porche carré assez trapu, dépassant à peine en hauteur le faîtage du toit de la nef, et coiffé d'une toiture d'ardoise. Le portail occidental est flanqué de pilastres à peine saillants et surmonté d'un fronton triangulaire très sobre, sans aucune décoration. Toutes les baies sont en plein cintre et sans remplage, et les contreforts sont plats, à l'exception de la première travée de la nef supportant le clocher. À l'instar des façades, l'intérieur est également d'une grande simplicité et complètement dépourvu d'ornementation[24],[25].
    Un violent orage surven la nuit du 12 au a fait s'effpndrer une partie de la toiture de l'église, qu'il a fallu bâcher[26]
  • Lavoir couvert de Saillancourt, rue de la Vallée (RD 81) : C'est l'un des rares lavoirs à se situer en plein centre d'un village, au milieu d'une place publique.
  • Pompe à godets de marque « Dragor » : Cette pompe en fonte date de la seconde moitié du XIXe siècle et correspond à un modèle particulièrement répandu dans le Vexin français[25].
  • Musée de la moisson, au hameau du Petit-Mesnil : C'est l'un des musées et maisons à thème du parc naturel régional du Vexin français. Il conserve des machines agricoles destinées aux cultures céréalières, qui sont sorties chaque année lors de la fête des moissons (le deuxième dimanche de septembre), ainsi qu'une roulotte de berger[27]. Le musée n'ouvre que le dimanche après-midi de mars à juillet et de septembre à octobre[25],[28].

La commune est traversée par le sentier de grande randonnée GR1 et un sentier de randonnée PR.

message galerie Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Au XVIe siècle, le village a comme maître d'école Guillaume Postel (1510-1581), qui enseigne dès l'âge de 14 ans et qui devient plus tard professeur au Collège de France, titulaire des chaires de mathématiques et de langues orientales sous le règne de François Ier.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Sagy
Blason de Sagy Blason
Parti : au premier d'azur au clou de la Passion d'argent surmonté d'une couronne royale fermée d'or et soutenu de trois fleurs de lys du même ordonnées 2 et 1, au second de gueules à Saint Sulpice évêque d'or bénissant de sa dextre et tenant dans sa senestre une crosse contournée du même
Devise
Sagiacensis civis semper sagit (le citoyen de Sagy a toujours l'esprit subtil)
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • « Sagy », Ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, .

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. BRGM, « Pontoise - XXII-13 », Carte géologique de la France à 1/50000 (consulté le ).
  2. Maxime Laffiac, « Val-d'Oise. La voie verte et le passage souterrain prévus à Sagy pour 2020 : La phase 2 des travaux de réaménagement du carrefour meurtrier, à Sagy (Val-d'Oise), a débuté vendredi 21 juin », La Gazette du Val-d'Oise,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  3. Julien Ducouret, « Une balade entre village et lieux humides à Sagy : Dimanche 5 mai 2019, partez à al découverte de Sagy, village du Vexin dans le Val-d'Oise », La Gazette du Val-d'Oise,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  4. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  5. « Commune rurale - définition », sur le site de l’Insee (consulté le ).
  6. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  7. « Liste des communes composant l'aire d'attraction de Commune hors attraction des villes », sur insee.fr (consulté le ).
  8. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le ).
  9. Loi no 64-707 du 10 juillet 1964 portant réorganisation de la région parisienne, JORF no 162 du 12 juillet 1964, p. 6204–6209, fac-similé sur Légifrance.
  10. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  11. « Schéma départemental de coopération intercommunale du Val-d'Oise » [PDF], Préfecture du Val-d'Oise, (consulté le ), p. 14-15.
  12. « Les maires de Sagy », sur http://www.francegenweb.org.
  13. Réélu pour le mandat 2008-2014 : Site officiel de la préfecture du Val d‘Oise-liste des maires, 3 août 2009 [PDF])
  14. Réélu pour le mandat 2014-2020 : « Les maires du Val-d'Oise » [PDF], Les élus du Val-d'Oise, (consulté le ).
  15. Julien Ducouret, « Municipales à Sagy : Guy Paris réélu pour un quatrième mandat : Dans une configuration inédite pour la commune de Sagy (Val-d'Oise), où trois listes étaient en lice dimanche 15 mars 2020, le maire sortant Guy Paris a été réélu avec 61,06% », La Gazette du Val-d'Oise,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  16. « Répertoire national des maires » [txt], Répertoire national des élus, sur https://www.data.gouv.fr, (consulté le ).
  17. Baptiste Ringeval, « École : une classe menacée de fermeture à Sagy : Jeudi 1er juillet 2021, une manifestation a eu lieu devant le groupe scolaire de Sagy (Val-d'Oise) afin de protester contre la suppression d'une classe, dès la rentrée prochaine », La Gazette du Val-d'Oise,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  18. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  19. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  20. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  21. Maxime Laffiac, « Les épouvantails font leur retour au musée de la Moisson de Sagy : À Sagy (Val-d'Oise), la 19e édition du célèbre concours d'épouvantails se déroulera dimanche 29 mars 2020 », La Gazette du Val-d'Oise,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  22. Julien Ducouret, « Dimanche, c’est la Fête de la moisson à Sagy : Comme chaque année, Sagy (Val-d'Oise) accueille la Fête de la moisson. Elle aura lieu dimanche 8 septembre 2019 », La Gazette du Val-d'Oise,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  23. Maxime Laffiac, « Le Petit Journal de Sagy souffle ses 40 bougies ! : Devenu incontournable dans le Vexin Français au fil des années, le Petit Journal de Sagy (Val-d'Oise) vient de fêter sa quarantième année d'existence », La Gazette du Val-d'Oise,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  24. Bernhard Duhamel, Guide des églises du Vexin français : Sagy, Paris, Éditions du Valhermeil, , 344 p. (ISBN 978-2-905684-23-3), p. 275.
  25. a b et c Jacques Sirat et Stéphane Gasser, « Le patrimoine des communes du Val-d’Oise : Sagy », Collection Le Patrimoine des Communes de France, Paris, Flohic Éditions, vol. II,‎ , p. 1007-1008 (et 540) (ISBN 2-84234-056-6).
  26. Thomas Hoffmann, « Touchée par les orages, l’église de Sagy fermée : Jeudi 13 août 2020, les secours sont intervenus à l’église de Sagy (Val-d’Oise) dont une partie de la toiture s'est effondrée à la suite des orages. L’édifice religieux est fermé. », La Gazette du Val-d'Oise,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  27. Cabane de berger à Sagy, sur le sie TOPICTOPOS.
  28. « Le musée de la Moisson - Sagy », sur Parc naturel régional du Vexin français (consulté le ).