Sagres III

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sagres.

NRP Sagres III
Image illustrative de l’article Sagres III
Autres noms Albert Leo Schlageter, Guanabara
Gréement Trois-mâts barque
Histoire
Chantier naval Blohm & Voss - Hambourg
Lancement 1937
Équipage
Équipage 250 hommes (10 officiers, 19 sous-officiers, 131 marins, 90 cadets)
Caractéristiques techniques
Longueur 89,48 m
Longueur de coque 81,28 m
Maître-bau 12,02 m
Tirant d'eau 5,30 m
Déplacement 1 893 tonnes
Voilure 1 935 m2 (23 voiles)
Propulsion Moteur auxiliaire MAN Diesel de 750 ch
Vitesse 9,5 nœuds
Carrière
Armateur Marine militaire portugaise
Port d'attache Alfeite (Lisbonne)

Le NRP Sagres, ou Sagres III, est un trois-mâts barque, à coque acier, construit en 1937 à Hambourg en Allemagne sous le nom d'Albert Leo Schlageter[1]. Il est devenu, en 1962, navire-école pour les cadets de l'École navale portugaise.

Historique[modifier | modifier le code]

Ce bâtiment a été construit en Allemagne, de 1937 à 1938, dans les chantiers Blohm & Voss de Hambourg. Il s'appelait alors Albert Leo Schlageter et servait de navire école à la Kriegsmarine.

Il appartient à la même série que le Tovarishch (Ukraine), ex-Gorch Fock I (Allemagne), le Mircea (Roumanie) et l'Eagle (États-Unis).

Endommagé par une mine en mer Baltique, il fut récupéré par les Américains en 1945. Vendu au Brésil, il prit le nom de Guanabara.

Il fut enfin vendu au Portugal en 1961 et porte aujourd'hui le nom de Sagres, du nom d'un promontoire situé à côté du cap Saint-Vincent (côte Sud-ouest du Portugal). Il remplace le Sagres II, construit en 1896 à Bremerhaven avec le nom Rickmer Rickmers[2],[3].

Navigation et manifestations de grands voiliers[modifier | modifier le code]

Galerie d'images[modifier | modifier le code]

NRP Sagres / Sagres III
Le Sagres III à Boston en 1992
Triple barre du navire
Ecoutes lovées du Sagress III
Mécanisme de manœuvre des ancres
Un des canons
Figure de proue du Sagres III
Salle de communications
Détail du beaupré
Détail de la poupe
Pont du Sagres III
Cloche de quart du Sagress III
Plaque du constructeur
Détails du Sagres III

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Chapman, Great sailing ship of the world (2002), page 280-281
  2. (pt) Marine portugaise, « NRP Sagres », sur marinha.pt (consulté le 2 février 2016).
  3. (pt) Marine portugaise, « NRP Sagres », sur marinha.pt (consulté le 2 février 2016).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Otmar Schäuffelen (trad. Casay SERVAIS), Chapman, Great sailing ship of the world, Hearst Books (New York), , 420 p. (ISBN 1588163849)
  • JAFFRY Gwendal, MILLOT Gilles, Guide des grands voiliers : Des voiliers de travail aux navires écoles, Le Chasse Marée, , 128 p. (ISBN 290370886X)
  • ROLLAND François Marie, STICHELBAUT Benoît, Grands voiliers, Editions Le Telegramme, , 140 p. (ISBN 9782848331980)
  • LE BRUN Dominique, Le Guide des grands voiliers, Le Chasse Marée - Glénat, , 127 p. (ISBN 9782353570591)

Articles connexes[modifier | modifier le code]