Safâ et Marwah

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Mecque vue du ciel (2011). On distingue la Masjid al-Haram avec la Kaaba au centre, et sur la droite, le couloir reliant les dômes sous lesquels se trouvent Safâ (le plus proche de la Kaaba) et Marwah.
Le Mas'a, couloir dans lequel les pèlerins effectuent le saʿīy en reliant Safâ et Marwah.

Safâ et Marwah (arabe : الصفا Aş-Şafā; المروة Al-Marwah) sont deux petites collines situées près de la Kaaba au sein de la Masjid al-Haram (Mosquée Sainte) de La Mecque, Marwah se trouvant à 100 mètres de la Ka'ba. Parcourir sept fois le trajet entre ces deux points (on débute toujours le parcours à Safâ et on l'achève à Marwah) est l'un des rituels obligatoires du pèlerinage mecquois (hajj) après le ṭawâf, la circumambulation.

Symboliquement, cette marche appelée saʿīy (سَعْيي, terme signifiant la « course » ; l'« effort » ; la « recherche ») commémore l'errance d'Agar (Hajar dans le Coran), épouse et servante d'Ibrahim (Abraham), à la recherche d'eau pour son fils Ismaël dans le désert.

Croquis montrant le sa′iy (la course entre Safâ et Marwah), ainsi le ṭawâf.

De nos jours, le parcours s'effectue à l'intérieur d'un long couloir (le Mas'a) de 450 m de longueur, divisé en deux allées séparées par une colonnade, et attenant à la mosquée. À chaque extrémité se trouve un de des deux rochers, surmonté d'une coupole. Ainsi, le pèlerin effectue en tout 3,15 km de marche. Une allée centrale, également divisée en deux, est réservée aux malades et aux impotents.

Après avoir effectué ce rite, le pèlerin doit aller boire aux « Puits de Zamzam ».

Le fait de boire aux Puits Zamzam après avoir parcouru en tout les 3,15 kilomètres n'est pas une obligation mais ce fait est conseillé.

Après avoir parcouru cette distance, le pèlerin a l'obligation de couper partiellement ou de raser ses cheveux. Son pèlerinage se termine ainsi.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :