Sadnalegs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sadnalegs
Fonction
Tsenpo
Empire du Tibet
-
Biographie
Naissance
Décès
Nom dans la langue maternelle
ཁྲི་ལྡེ་སྲོང་བཙན et སད་ན་ལེགསVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Famille
Dynastie Yarlung (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Fratrie
Enfants
Autres informations
Religion

Sadnalegs ou Saynaleg (tibétain : སད་ན་ལེགས, Wylie : Sad-na-legs), aussi connu sous le nom de Tride songtsän ou Tride songtsen (tibétain : ཁྲི་ལྡེ་སྲོང་བཙན, Wylie : Khri-lDe srong-btsan, THL : tride songtsen) fut le 40e roi de la dynastie Yarlung du Tibet de 800 à 815[1]. Il est l'un des quatre fils de Trisong Detsen et succède à son frère, Muné Tsenpo roi jusqu'en 799. Son successeur fut Tri Ralpachen à partir de 815.

L'année 804 est le début supposé du règne de Senaleg, roi du Tibet (fin en 815)[2]. Senaleg et son fils Relpachen, très pieux, invitent des maîtres de l’Inde et du Népal. Un lexique bouddhiste encore utilisé, Mahāvyutpatti, est constitué[3].

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]