Sadnalegs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’histoire image illustrant le Tibet image illustrant la monarchie
Cet article est une ébauche concernant l’histoire, le Tibet et la monarchie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Sadnalegs
Fonction
Empereur
-
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Famille
Dynastie Yarlung (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Frères
Enfants
Autres informations
Religion

Sadnalegs ou Saynaleg (tibétain : སད་ན་ལེགས, Wylie : Sad-na-legs), aussi connu sous le nom de Tri Desongtsen (tibétain : ཁྲི་ལྡེ་སྲོང་བཙན, Wylie : Khri lDe-srong-btsan) fut le 40e roi de la dynastie Yarlung du Tibet de 800 à 815[1]. Il est l'un des quatre fils de Trisong Detsen et succède à son frère, Muné Tsenpo roi jusqu'en 799. Son successeur fut Tri Ralpachen à partir de 815.

L'année 804 est le début supposé du règne de Senaleg, roi du Tibet (fin en 815)[2]. Senaleg et son fils Relpachen, très pieux, invitent des maîtres de l’Inde et du Népal. Un lexique bouddhiste encore utilisé, Mahāvyutpatti, est constitué[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. The Historical Interaction between the Buddhist and Islamic Cultures before the Mongol Empire
  2. March of Central Asia Indus Publishing, 2000 (ISBN 8173871094 et 9788173871092)
  3. Karl-Heinz Everding Tibet DuMont Reiseverlag, 1999 (ISBN 3770148037 et 9783770148035)

Voir aussi[modifier | modifier le code]