Sadnalegs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sadnalegs ou Saynaleg (tibétain : ; Wylie : Sad-na-legs), aussi connu sous le nom de Tri Desongtsen (Khri lDe-srong-btsan) fut le 40e roi de la dynastie Yarlung du Tibet de 800 à 815[1]. Il est l'un des quatre fils de Trisong Detsen et succède à son frère, Muné Tsenpo roi jusqu'en 799. Son successeur fut Tri Ralpachen à partir de 815.

L'année 804 est le début supposé du règne de Senaleg, roi du Tibet (fin en 815)[2]. Senaleg et son fils Relpachen, très pieux, invitent des maîtres de l’Inde et du Népal. Un lexique bouddhiste encore utilisé, Mahāvyutpatti, est constitué[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. The Historical Interaction between the Buddhist and Islamic Cultures before the Mongol Empire
  2. March of Central Asia Indus Publishing, 2000 (ISBN 8173871094 et 9788173871092)
  3. Karl-Heinz Everding Tibet DuMont Reiseverlag, 1999 (ISBN 3770148037 et 9783770148035)

Voir aussi[modifier | modifier le code]