Sadjida Talfah

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sadjida Khairallah Talfah (en arabe ساجدة خيرالله طلفاح, Sâdjidah Khaïrallah Ṭalfâh) serait née en 1936, aînée des filles de Khairallah Talfah, oncle maternel de Saddam Hussein. Elle était professeur d'école primaire avant son mariage arrangé en 1963 avec ce même cousin Saddam[1], dont elle devint ainsi la première femme.

Le couple a eu cinq enfants : deux fils (Oudaï et Qusay), et trois filles (Raghad, Rana, et Hala). Elle a été placée en maison d'arrêt en 1997, pour avoir comploté une tentative d'assassinat contre son fils Oudaï en décembre 1996. On peut mentionner qu'un an avant cela, son mari a lui-même fait assassiner deux de leurs gendres, Hussein Kamel Hassan al-Majid, mari de Raghad, et Saddam Kamel Hassan al-Majid, mari de Rana.

Depuis avril 2003, Sajida Talfah a fui l'Irak, vraisemblablement pour la Syrie. En juillet 2004, elle a payé les services d'une équipe de quelque 20 juristes pour défendre son mari, l'ancien président irakien dans son procès pour crimes de guerre, crimes contre l'humanité et autres accusations.

Sadjida est elle-même recherchée par la justice, accusée en Iraq de meurtre, vol, ordre de torture de ses ennemis, et autres crimes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Laṭīf Yaḥyá et Karl Wendl, I was Saddam's Son, Arcade Publishing, (ISBN 9781559703734, lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]